L’incroyable projet de village lunaire au cœur de la soirée annuelle de la Fondation Grenoble INP

sep article

FOCUS – L’ancienne spationaute Claudie Haigneré, conseillère auprès du directeur général de l’Agence spatiale européenne, à présenté, ce mardi 5 décembre, le concept de village lunaire lors de la grande soirée annuelle de la fondation Grenoble INP. L’occasion pour la fondation de dévoiler sa nouvelle initiative, résumée par le slogan #OsezlAvenir. L’objectif visé ? Soutenir des projets innovants qui vont « véritablement contribuer à façonner l’avenir » et constituer un trait d’union entre Grenoble INP et le monde de demain.

 

⇒ Temps de lecture : 10-13 min

 

L’ex-spationaute Claudie Haigneré, à présenté, ce mardi 5 décembre, le concept de village lunaire lors de la soirée annuelle de la fondation Grenoble INP. Claudie Haigneré, conseillère auprès du directeur général de l'ESA (European space agency). © Grenoble INP

Claudie Haigneré, conseillère auprès du directeur général de l’Esa (European space agency). © Grenoble INP

Claudie Haigneré, scientifique, ex-spationaute, ancienne ministre et actuellement conseillère auprès du directeur général de l’Agence spatiale europénne (Esa) a présenté, ce mardi 5 décembre lors de la grande soirée annuelle de la Fondation Grenoble INP, un concept, autant visionnaire qu’ambitieux. En l’occurrence, celui d’un village lunaire** dont elle est la prestigieuse ambassadrice.

 

Une installation permanente qui serait construite d’ici à 2030 sur notre satellite et dont l’objectif serait d’en faire une base arrière de la conquête de Mars. Voire, rêvons un peu, de l’univers. Les défis qu’implique « ce qui n’est pas encore un projet  », souligne Claudie Haigneré, sont immenses. Car ils touchent à différentes transitions sociétales : numérique, énergétique ou encore organisationnelle.

 

Autant d’enjeux qui vont mobiliser la recherche dans les domaines de la robotique et de l’intelligence artificielle. Mais aussi entraîner l’expression de besoins vitaux. Notamment, comment dans un environnement très hostile nourrir les habitants de la future installation ou comment fabriquer les structures à partir des seuls matériaux disponibles sur la Lune ?

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
1025 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. RV

    17/12/2017
    18:46

    Quand Claudie Haigneré envisage un village sur la lune et de futur objectifs sur Mars, c’est scientifique et crédible mais quand c’est Jacques Cheminade qui l’évoque, cela suffit à le décrédibiliser …
    Va comprendre Charles !

    sep article