Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Dieudonné jouera à Grenoble : son spectacle a été autorisé par la justice

sep article

L’arrêté municipal interdisant le spectacle de Dieudonné à Grenoble ce 28 octobre est disproportionné au regard des risques de troubles à l’ordre public. Dans une ordonnance rendue ce 23 octobre, le juge des référés a annulé l’arrêté du maire de Grenoble et autorisé Dieudonné à monter sur scène.

 

 

La justice a donné raison à Dieudonné et l’a autorisé à donner son spectacle. L’humoriste, qui avait été interdit de représentation par le maire de Grenoble Eric Piolle, devrait donc monter sur la scène du Summum de Grenoble ce 28 octobre.

 

Dieudonné. DR

Dieudonné. DR

Au centre du contentieux : un arrêté municipal pris le 13 septembre dernier. Et dont la légalité est « sérieusement douteuse », selon l’ordonnance du juge des référés rendue ce 23 octobre.

 

 

Une interdiction sans bases légales très solides

 

 

Saisi en urgence, le tribunal avait le 22 septembre débouté Dieudonné, estimant que l’urgence n’était alors pas établie. À nouveau saisi par l’humoriste le 3 octobre dernier, il s’est cette fois penché sur le fond du dossier. Et a jugé que l’interdiction prise par le maire de Grenoble n’avait pas de bases légales très solides, puisque se basant sur des contentieux passés et non sur le spectacle actuel.

 

 

« La commune de Grenoble […] ne soutient pas que son spectacle actuel – dont plusieurs représentations avaient déjà été données lorsque l’arrêté a été édicté – contient des propos pénalement répréhensibles ou qui sont, par eux-mêmes de nature à troubler l’ordre public […] elle ne fait pas davantage état de troubles à l’ordre public qui seraient survenus lors des précédentes représentations », souligne le juge dans son ordonnance.

 

 

La Ville de Grenoble condamnée à indemniser Dieudonné

 

 

Qui plus est, la ville de Grenoble justifiait sa décision par les débordements qui avaient entouré le meeting du Front national l’été dernier ainsi que par la difficulté à maintenir l’ordre public au Summum au vu de la configuration des lieux. Autant d’arguments qui ont laissé de marbre le tribunal administratif. Pour le juge, l’interdiction est manifestement disproportionnée au regard des risques encourus.

 

L’arrêté municipal annulé, la ville de Grenoble a été en outre condamnée à verser à Dieudonné et à sa société de production la somme de 800 euros (les requérants avaient réclamé 4 000 euros).

 

En 2009 à Grenoble déjà, le tribunal administratif avait annulé l’arrêté préfectoral qui interdisait le spectacle de Dieudonné sous couvert de risques de troubles à l’ordre public. Le juge des référés y avait alors vu une « atteinte grave et illégale à une liberté fondamentale ».

 

 

PC

 

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
1770 visites | 10 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 10
  1. Caro: oui et en application de ces mêmes lois ce monsieur a déjà ete condamné pour des propos antisémites. Comme quoi le système est bien fait, non? Et en vertu de ces mêmes lois on ne peut pas interdire à vie à quelqu’un de s’exprimer, tout comme on ne peut pas préjuger de ce sui va être dit à ce spectacle.

    sep article
    • Ce n’est pas le contenu même du spectacle qui était mis en cause, mais les troubles à l’ordre public qui pouvaient subvenir à l’annonce de l’arrivée de ce « grand humoriste ».

      sep article
      • En France on a une police – ne vous en déplaise – qui permet de contenir l’ordre en cas de débordement.

        Et à la date de prise de l’arrêté (1 mois, 2 mois avant le spectacle), l’éventualité des troubles à l’OP est quand même floue, ceci justifiant difficilement la validité de l’arrêté !

        Bien sûr, si la situation empire avec un risque de trouble graves certain, la situation pourra être révisée.

        Mais peut-être que certains feront tout, par la violence, pour empêcher ce spectacle. Ceci renforçant les partisans de D. dans leurs convictions et lui faisant une pub bienvenue, à l’inverse de l’effet recherché par ses opposants.

        sep article
      • Caro, si on suit votre raisonnement, les matchs de foot entre l’OM et le PSG devrait être interdits…des troubles à l’ordre public ont bien eu lieu lors de ces rencontres. En revanche, les spectacles de Dieudonné n’ont jamais donné lieu à des troubles. Le spectacle « la guerre » s’est déjà déroulé à Metz et à Strasbourg sans encombre. Avouez que vous préférer le voir censurer parce que pour vous c’est un « méchant  » qui dit du mal et que vous êtes vous du côté du bien. On gagnera notre temps.

        sep article
  2. Et voilà.

    Alors M. Piolle, le CRIF ou tout autre organisation communautariste couine et vous vous couchez?
    Le plus drôle c’est que cette décision tombe justement le lendemain du dîner du CRIF en présence de Mme La Ministre de la Justice Belloubet…

    sep article