Dieudonné interdit de spectacle : le juge des référés valide l’arrêté municipal

sep article

Dieudonné pourrait bien ne pas pouvoir monter sur la scène du Summum le 28 octobre prochain. L’humoriste, qui avait attaqué en référé, c’est-à-dire en urgence, l’arrêté municipal du maire de Grenoble visant à interdire sa représentation à Grenoble a été débouté par le tribunal administratif de Grenoble.

 

 

Dans une ordon­nance ren­due ce 22 sep­tembre, le juge des réfé­rés consi­dère que l’ur­gence invo­quée par Dieudonné et sa société, la SARL Les pro­duc­tions de la plume, n’est pas éta­blie. Le maire de Grenoble Eric Piolle avait en effet pris l’ar­rêté le 13 sep­tembre 2017, soit un peu plus d’un mois avant la date du spec­tacle.

 

Pas de réponse sur le fond

 

 

Le juge des réfé­rés sta­tuant sur l’ur­gence qu’il y aurait eu à se pro­non­cer sur la déci­sion du maire de Grenoble, les autres argu­ments invo­qués par Dieudonné n’ont pas été exa­mi­nés.

 

L’humoriste sou­te­nait que rien ne jus­ti­fiait le risque de trouble à l’ordre public invo­qué par le maire et que l’ar­rêté por­tait une atteinte grave et mani­fes­te­ment illé­gale à la liberté d’ex­pres­sion, ainsi qu’à la liberté du tra­vail et la liberté d’en­tre­prendre. Autant de motifs qui sont exa­mi­nés lors d’un recours au fond.

 

PC

 

Musée de Grenoble et ses artistes du XIXe siècle
commentez lire les commentaires
3005 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.