La monnaie locale le Cairn déjà dans le Trièves, et bientôt à Grenoble

sep article



Après avoir rédigé sa charte de valeurs et lancé sa campagne de financement participatif, la monnaie locale iséroise le Cairn a finalement vu le jour dimanche 24 septembre à Mens, dans le Trièves. En attendant son lancement à Tullins et Grenoble au mois d’octobre, puis en décembre dans les autres départements.

 

 

Cette fois, ça y est : le Cairn a été mis en cir­cu­la­tion… mais seule­ment dans le Trièves. À l’oc­ca­sion de la Fête de la tran­si­tion Quelle foire !, les por­teurs du Cairn en Isère ont offi­ciel­le­ment lancé la mon­naie locale à Mens, le dimanche 24 sep­tembre. Et converti les pre­miers euros, per­met­tant ainsi de mettre en cir­cu­la­tion déjà pas moins de 3 000 cairns.

 

Stand du lancement du Cairn à Mens dans le Trièves, à l'occasion de Quelle foire ! © Cairn

Stand du lan­ce­ment du Cairn à Mens dans le Trièves, à l’oc­ca­sion de Quelle foire ! © Cairn

 

Pourquoi avoir com­mencé par le Trièves ? « Nous avons trois groupes locaux prêts pour le lan­ce­ment de cette mon­naie : le groupe local du Trièves, celui de Tullins et celui de Grenoble. Et l’on s’est dit que nous n’al­lions pas par­tir tous ensemble le même jour. Le Trièves était prêt, alors nous avons pris la déci­sion de nous lan­cer avec Quelle foire ! », explique Thibaut Capblancq, membre du comité de pilo­tage de l’as­so­cia­tion du Cairn.

 

Que les Isérois se ras­surent ! Le Cairn va inves­tir très pro­chai­ne­ment d’autres ter­ri­toires du dépar­te­ment. Son lan­ce­ment est prévu à Tullins le samedi 7 octobre, et à Grenoble le samedi sui­vant, soit le 14. D’autres groupes locaux de l’as­so­cia­tion four­bissent encore leurs armes. Ainsi, le Cairn devrait éga­le­ment faire son appa­ri­tion dans le Grésivaudan et le Pays voi­ron­nais au mois de décembre.

 

 

110 000 cairns imprimés

 

 

Un lan­ce­ment en fan­fare, mal­gré une cam­pagne de finan­ce­ment par­ti­ci­pa­tif qui n’a pas rem­pli ses objec­tifs en tota­lité, recueillant 17 815 euros sur les 20 000 espé­rés. Thibaut Capblancq ne s’en dit pas moins très satis­fait. « On consi­dé­rait que 12 000 ou 14 000 euros per­met­traient d’as­su­rer le socle de base. Et 350 per­sonnes ont donné. Cela montre l’en­goue­ment qu’il y a der­rière ça ! »

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
2422 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.