Nicolas Hulot, Élisabeth Borne et Agnès Buzin veulent faire de la vallée de l'Arve une terre pionnière en matière de lutte contre la pollution.Déplacement ce vendredi 29 septembre 2017 de Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire, Agnès Buzyn ministre des solidarités et de la santé et d'Elisabeth Borne, ministre chargée des transports dans la Vallée de l'Arve

Pollution dans la Vallée de l’Arve : trois ministres sur place, mais pas de miracle

Pollution dans la Vallée de l’Arve : trois ministres sur place, mais pas de miracle

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Ce vendredi 29 septembre, pas moins de trois ministres sont venus au chevet de la vallée de l’Arve, dont l’air très pollué cause des morts prématurées et des maladies chroniques. Faisant montre de leur volonté d’agir, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, Agnès Buzyn ministre des Solidarités et de la Santé et Élisabeth Borne, ministre chargée des Transports n’ont toutefois pas fait d’annonces tonitruantes.

 

 

Nicolas Hulot, Elisabeth Borne et Agnès Buzin veulent faire de la vallée de l'Arve une terre pionnière en matière de lutte contre la pollution.

Déplacement ce ven­dredi 29 sep­tembre 2017 de Nicolas Hulot, ministre de la Transition éco­lo­gique et soli­daire, d’Agnès Buzyn ministre des Solidarités et de la santé, et d’Élisabeth Borne, ministre char­gée des Transports dans la Vallée de l’Arve. © France 3 Alpes

Un nou­veau plan de pro­tec­tion de l’at­mo­sphère (PPA) est en cours d’é­la­bo­ra­tion dans la val­lée de l’Arve, avec comme par­ties pre­nantes l’État, les col­lec­ti­vi­tés et les associations.

 

Les ministres, venus ce ven­dredi 29 sep­tembre ren­con­trer les entre­prises, asso­cia­tions et col­lec­ti­vi­tés locales, n’é­taient pas là pour devan­cer les conclu­sions. Et pour cause, la feuille de route du futur PPA est en cours de co-construc­tion d’ici le prin­temps 2018… Mais alors pour­quoi cette visite ?

 

 

La Vallée de l’Arve sera « une terre pionnière »

 

 

Nicolas Hulot, ministre de la Transition s’est bien gardé de pro­mettre quelque miracle que ce soit en matière de lutte contre la pol­lu­tion, pour l’hi­ver pro­chain. Il n’a annoncé aucune nou­velle mesure par rap­port aux bou­quets d’ac­tions déjà en place. Or si celles-ci s’a­vèrent mon­trer leur effi­ca­cité, il fau­drait aller bien plus loin pour amé­lio­rer signi­fi­ca­ti­ve­ment la qua­lité de l’air.

 

Nicolas Hulot, Elisabeth Borne et Agnès Buzin veulent faire de la vallée de l'Arve une terre pionnière en matière de lutte contre la pollution.

Nicolas Hulot. © France 3 Alpes

Le ministre de la Transition éco­lo­gique et soli­daire a ainsi assuré, à l’en­semble des acteurs, la déter­mi­na­tion de l’État à faire de la Vallée de l’Arve « une terre pion­nière » pour « un sujet natio­nal [la lutte contre la pol­lu­tion de l’air, ndlr] qui est l’une de [leurs] trois grandes priorités.

 

[…] En mars 2018, on aura fran­chi un pas de plus. On ren­for­cera les actions là où on doit les ren­for­cer », a‑t-il exhorté.

 

 

« Interdictions de circulation, augmentations de péages… »

 

 

En matière de trans­ports, Élisabeth Borne a rap­pelé quelques élé­ments de contexte. Le tra­fic local génère davan­tage de pol­lu­tion que le tra­fic inter­na­tio­nal de tran­sit. C’est donc sur ce pre­mier point qu’il lui semble impor­tant d’ac­cen­tuer les efforts (véhi­cules propres, covoi­tu­rage, etc). Les col­lec­ti­vi­tés, en lien avec l’État, s’y emploient fort bien. Il faut pour­suivre. Tel est en sub­stance le mes­sage de la ministre.

 

Nicolas Hulot, Élisabeth Borne et Agnès Buzin veulent faire de la vallée de l'Arve une terre pionnière en matière de lutte contre la pollution.

Camions cir­cu­lant dans la val­lée de l’Arve dont l’air est régu­liè­re­ment pol­lué. DR

Quant à la limi­ta­tion de la cir­cu­la­tion des rou­tiers trans­fron­ta­liers, levier sur lequel seul l’État a la main, Élisabeth Borne se montre certes déter­mi­née, mais emploie le futur sans pré­ci­sion de date : « Pour le tra­fic de tran­sit, il fau­dra recou­rir à tous les dis­po­si­tifs qui sont per­mis par la régle­men­ta­tion de l’Europe, y com­pris cer­taines inter­dic­tions de cir­cu­la­tion, y com­pris des aug­men­ta­tions de péages sur les modes rou­tiers, évi­dem­ment en concer­ta­tion avec nos amis ita­liens. »

 

 

L’interdiction euro 3, un objectif atteignable… en 2019

 

 

À défaut d’en­ga­ge­ment, la ministre des Transports a émis la pro­po­si­tion de réduire la vitesse de la cir­cu­la­tion dans la val­lée de l’Arve toute l’an­née et pas seule­ment en hiver. Elle compte éga­le­ment convaincre les Italiens d’in­ter­dire le tra­fic pour les poids lourds Euro 3, et a bon espoir d’y arri­ver « compte tenu du contexte favo­rable : la confir­ma­tion de l’au­to­route alpine et le res­pect de l’en­ga­ge­ment de la France sur le Lyon-Turin ». À Nicolas Hulot d’a­jou­ter un peu plus tard : « L’interdiction euro 3 en 2019 [est] un objec­tif atteignable. »

 

 

La construction de Lyon-Turin sera « excessivement sobre »

 

 

Chantier du Lyon-Turin à Saint-Martin-la Porte. © Telt

Chantier du Lyon-Turin à Saint-Martin-la Porte. © Telt

Au sujet du Lyon-Turin, Nicolas Hulot a déclaré que la liai­son trans­al­pine se ferait bien, comme annoncé par Emmanuel Macron, le chef de l’État, « dans une ver­sion éco­no­mique et éco­lo­gique exces­si­ve­ment sobre, et tout cela assorti d’alternatives aux rou­tiers… », a cru bon de pré­ci­ser le ministre de la Transition.

 

 

Séverine Cattiaux

 

 

8 % DE DÉCÈS PRÉMATURÉS PAR AN

 

Selon les résul­tats de l’é­tude de Santé publique France pré­sen­tée ce ven­dredi, les par­ti­cules fines (PM 2,5 et PM 10) entraînent 8 % de décès pré­ma­tu­rés par an dans la val­lée de l’Arve. Un chiffre proche de ce qui peut être constaté dans les grandes agglo­mé­ra­tions. On atteint même 13 % dans cer­taines régions de France encore plus polluées.

Santé Publique France dévoile des résutats sans surprises sur les risques sanitaires des particules fines dans la vallée de l'Arve, ce vendredi 29 septembre 2017

Santé Publique France dévoile des résul­tats sans sur­prises sur les risques sani­taires des par­ti­cules fines dans la val­lée de l’Arve, ce ven­dredi 29 sep­tembre 2017. DR

 

Le rap­por­teur de l’é­tude n’é­voque tou­te­fois pas le niveau de pol­lu­tion moyen à l’année.

Un pro­blème majeur, auquel il faut s’at­ta­quer,  en convient Agnès Buzyn, ministre de la Santé : « L’enjeu, et pas que dans la val­lée de l’Arve mais dans les grandes villes aussi, est de réduire toute l’an­née les par­ti­cules fines pour qu’à force elles soient moins nocives. Les pics, il y en aura tou­jours, mais si le niveau moyen baisse, ils seront davan­tage sup­por­tables. » L’étude per­met aussi d’es­ti­mer le temps en moins à chaque âge de la vie, du fait des par­ti­cules fines. Ainsi, la réduc­tion de l’es­pé­rance de vie d’une per­sonne de 30 ans habi­tant dans la val­lée de l’Arve est de 9 mois.

 

Une bonne nou­velle, enfin, res­sort des conclu­sions de l’é­tude : en bais­sant de 30 % la pol­lu­tion des par­ti­cules fines, 45 décès seront évités.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

UNE Transports de marchandises par le fret Credit MEEM
Vallée de l’Arve : le plan régional pour le fret… en mauvaise voie ?

FOCUS - La Région Auvergne-Rhône-Alpes vote, ce jeudi 29 juin, un plan d'actions en faveur du report modal des camions vers le fret. Enjeu : les impacts Lire plus

Alors que les émissions de polluants sont à la baisse dans la vallée de l'Arve, les plaintes contre X se multiplient pour mise en danger de la vie d'autrui.
Vallée de l’Arve : des états généraux de l’air pour en finir avec la pollution

Les états généraux de l'air se tiennent ce mercredi 22 mars à Passy, commune de la vallée de l'Arve. A l'instar de l'épisode de pollution Lire plus

Alors que les émissions de polluants sont à la baisse dans la vallée de l'Arve, les plaintes contre X se multiplient pour mise en danger de la vie d'autrui.
Pollution de l’air dans la vallée de l’Arve : le parquet de Haute-Savoie ouvre une enquête

FIL INFO - Alors que près de quatre cents plaintes contre X ont été déposées pour mise en danger de la vie d'autrui après les Lire plus

Les actions pour lutter contre la pollution de l'air à Grenoble sont jugées en bonne voie mais pas pas toujours suffisantes.
Pollution de l’air : l’État français lourdement condamné, Grenoble parmi les mauvais élèves

  FIL INFO - La feuille de route tracée dans l'agglomération grenobloise pour lutter contre la pollution de l'air n'a pas convaincu le Conseil d'État. Lire plus

Flash Info

|

19/06

18h19

|

|

18/06

17h03

|

|

18/06

12h01

|

|

18/06

11h06

|

|

17/06

17h13

|

|

17/06

15h50

|

|

16/06

15h50

|

|

16/06

15h20

|

|

16/06

11h47

|

Les plus lus

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Économie| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

marche des libertés à Grenoble contre les idées d'extrême droite

A écouter| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin