L’ADTC dénonce l’absence de projet concernant le tram dans le futur PDU de la métropole grenobloise

sep article

Notre indépendance c

FOCUS – Aucune nouvelle ligne de tramway, ni aucune extension de tram au programme du PDU 2017 – 2030 de la métropole grenobloise. Une décision qui peut paraître étonnante de la part d’une collectivité qui compte dans ses rangs des élus EELV. L’Association déplacements transports en commun (ADTC) compte en tout cas faire entendre sa voix…

 

 

 

Tram cours Jean-Jaurès : pic pollution air, gratuité transports en commun Grenoble. Gel du développement du réseau de tramway dans le PDU 2017-2030 de la Métropole grenobloise ? Un renoncement préjudiciable selon l'ADTC© Patricia Cerinsek - placegrenet.fr

Tram cours Jean-Jaurès. © Patricia Cerinsek – placegrenet.fr

Le futur Plan de dépla­ce­ment urbain de la Métropole gre­no­bloise, éla­boré par le SMTC à l’é­chelle des 49 com­munes de la Métropole, ne pré­voit pas de créa­tion de lignes de tram­way. Ni d’ex­ten­sion de lignes.

 

Censé anti­ci­per l’a­ve­nir des dépla­ce­ments urbains, tous azi­muts, à l’ho­ri­zon 2030, ce docu­ment a pour­tant aussi voca­tion à inci­ter tou­jours davan­tage les usa­gers à emprun­ter les trans­ports doux et col­lec­tifs. L’enjeu du PDU est en effet de flui­di­fier la cir­cu­la­tion, d’une part, et de lut­ter contre la pol­lu­tion atmo­sphé­rique dont souffrent régu­liè­re­ment les habi­tants de la Métropole gre­no­bloise…

 

 

Un “oubli” ou “une erreur” ?

 

 

Du côté de l’Association dépla­ce­ments trans­ports en com­mun (ADTC), forte de plus de 1 000 adhé­rents, on s’in­quiète d’un tel “oubli”. Il s’a­gi­rait même plu­tôt, selon elle, d’une grave erreur car « le réseau de tram­way de la région gre­no­bloise est loin d’être achevé », sou­tient-elle.

 

(De gauche à droite) Emmanuel Colin de Verdière, secrétaire et Philippe Zanolla, trésorier de l'association. © Ludovic Chataing - placegrenet.fr

(De gauche à droite) Emmanuel Colin de Verdière, secré­taire, et Philippe Zanolla, tré­so­rier de l’ADTC. © Ludovic Chataing – placegrenet.fr

Pour appuyer ses dires et convaincre le SMTC, pilote du PDU, de revoir ses orien­ta­tions, l’as­so­cia­tion vient de pro­duire dans son der­nier jour­nal men­suel un dos­sier étayé, réunis­sant réflexions et pro­po­si­tions…

 

Selon elle, il y a sur­tout deux prio­ri­tés qui crèvent les yeux, s’a­gis­sant du déve­lop­pe­ment du tram­way.

 

L’extension de la ligne E du tram­way jus­qu’à « Pont-de-Claix Papeteries » , soit 6 km d’in­fra­struc­tures à construire, en est une. « C’est typi­que­ment le genre de pro­lon­ge­ment qui s’im­pose », estime l’ADTC. Et d’a­van­cer deux argu­ments en faveur de l’ex­ten­sion : la ligne de bus qui prend le relais du tram pour joindre Le Pont-de-Claix coûte de l’argent à la Société d’é­co­no­mie mixte des trans­ports publics de l’ag­glo­mé­ra­tion (Sémitag). De plus, cette ligne connaît une baisse de fré­quen­ta­tion depuis quelque temps. Et c’est l’une des rares dans ce cas.

 

 

Une priorité : desservir Inovallée avec une nouvelle ligne

 

 

L’autre prio­rité à ins­crire d’ur­gence dans le PDU, consi­dère l’ADTC, c’est la construc­tion d’une ligne F, de 10 km pour com­men­cer, sur le tracé  « Grenoble-Meylan-Montbonnot » en direc­tion du Grésivaudan. Pour quoi faire ? La ligne Chrono C1 qui des­sert déjà cet axe et Inovallée (plus de 12 000 sala­riés) fonc­tionne déjà à plein régime. Plus pré­ci­sé­ment, elle sem­ble­rait même avoir atteint ses limites.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
4220 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. La ville a raté le TGV dans les années 70/80. Résultat elle meure et et mise au second plan avec seule­ment la voi­ture pour se dépla­cer (ex : aller à Lyon plus rapide en voi­ture !)
    La ville n as pas inves­tir dans les infra­struc­tures (ex rocade nord ) et la tout sature a un point que s en est invi­vable
    Une poli­tique ambi­tieuse et déran­geante est faite à Grenoble
    C est un gros pari, ok ten­tons et essayons mais sans inves­tis­se­ment fermes dans les trans­ports en com­mun hors rou­tiers (bus…) ça ne fonc­tion­nera pas
    Purée ! Ou sont les RER pour les gens de la val­lée , les lignes de tram ou de câbles ?
    Décroissance = mort de l agglo­mé­ra­tion
    Nous avons des assas­sins de ville à la tête de ces orga­nismes
    Ouste

    sep article
    • On va peut-etre se cal­mer sur les « assas­sins » , mais une chose est sûre : il faut en effet relan­cer des pro­jets de TC ambi­tieux. Même le pré­sident du Département a des objec­tifs plus inté­res­sants : le dou­ble­ment de la voie SNCF entre Grenoble et Moirans per­met­trait de créer un vrai RER dans des condi­tions opti­males. Il faut d’ur­gence pro­lon­ger le tram E, construire de nou­veaux P+R en amont des bou­chons, et cela sans attendre 2030.

      sep article
  2. Mais de quoi se plaint l’ADTC ?
    Ils n’ar­rêtent de pro­mou­voir le vélo, et ils n’ont pas encore com­pris que le vélo c’est jus­te­ment pra­tique pour les élus pour ne pas avoir à inves­tir dans les TC???
    Quand on entend Christophe Ferrai affir­mer que dans 3 ans ils y a 211 000 dépla­ce­ment en vélo quo­ti­dien, on est en plein délire…

    Par ailleurs, le PDU aurait du être adopté en 2015, rap­pe­lons le.

    Peut-être fau­drait-il regar­der de plus près ce qui se passe avec le bud­get du SMTC, en par­ti­clier la DM qui, nous dit-on, aurait été reto­quée par les ser­vices de l’Etat.

    sep article