Catherine de Kersauson quitte la chambre régionale des comptes pour la Cour des comptes

sep article



Catherine de Kersauson quitte la présidence de la chambre régionale des comptes Auvergne Rhône-Alpes pour une autre présidence : celle de la 7e chambre de la Cour des comptes où elle prendra ses fonctions le 3 juillet. A la tête de cette chambre chargée du contrôle des secteurs des transports, de l’environnement, de l’équipement, de l’agriculture et de l’aménagement du territoire, la conseillère maître succède à Michèle Pappalardo devenue directrice de cabinet de Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire.

 

 

Catherine de Kersauson : la présidente de la chambre régionale de compte est nommée présidente de la 7e chambre de la Cour des comptes.

La pré­si­dente de la chambre régio­nale de compte est nom­mée pré­si­dente de la 7e chambre de la Cour des comptes, sous la pré­si­dence de Didier Migaud. DR

Catherine de Kersauson reste donc dans la mai­son. Après avoir pré­sidé la chambre régio­nale des comptes des Pays de Loire pen­dant six ans, elle avait rejoint en décembre 2011 la chambre régio­nale des comptes (CRC) de Rhône-Alpes, deve­nue Auvergne Rhône-Alpes en 2012.

 

Cinq années pen­dant les­quelles la juri­dic­tion a adressé une soixan­taine de rap­ports défi­ni­tifs par an. Une acti­vité juri­dic­tion­nelle sou­te­nue.

 

En effet, la CRC doit contrô­ler, outre douze dépar­te­ments, les com­munes et inter­com­mu­na­li­tés, des orga­nismes comme les offices de l’ha­bi­tat, les hôpi­taux, les chambres consu­laires. Sans oublier les socié­tés d’é­co­no­mie mixte et les socié­tés publiques locales dont les col­lec­ti­vi­tés sont action­naires, ainsi que les asso­cia­tions rece­vant des sub­ven­tions des col­lec­ti­vi­tés. Dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise, la MC2 a ainsi été dûment contrô­lée, tout comme la sta­tion de ski de Saint-Pierre-de-Chartreuse et, der­rière, la com­mune de Saint-Pierre-de-Chartreuse ou la com­mune de Roybon.

 

 

Son successeur pas encore connu

 

 

Outre une acti­vité locale, la chambre régio­nale des comptes par­ti­cipe éga­le­ment aux tra­vaux des juri­dic­tions finan­cières au tra­vers de rap­ports publics annuels et de rap­ports thé­ma­tiques. À noter que la pré­si­dente de la chambre régio­nale des comptes pré­side éga­le­ment les com­mis­sions locales d’évaluation des charges et des res­sources trans­fé­rées. Et ce depuis la consti­tu­tion des métro­poles et des trans­ferts de com­pé­tences entre dépar­te­ments et Région.

 

Agrégée d’his­toire et ancienne élève de l’ENA, Catherine de Kersauson était, avant d’in­té­grer la Cour des comptes, pas­sée par le minis­tère de l’Économie et des Finances ainsi que le minis­tère de l’Industrie et du Commerce. Le nom de son suc­ces­seur à la tête de la chambre régio­nale des comptes Auvergne Rhône-Alpes n’est pas encore connu.

 

PC

 

Ligue contre le cancer
commentez lire les commentaires
2475 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.