Spartoo acquiert GBB, la filiale chaussures pour enfants de Kindy

sep article

Défendre « le savoir-faire de l’industrie française ». Telle est la volonté affichée par l’entreprise grenobloise Spartoo à l’occasion de l’annonce du rachat de la marque GBB. Le leader européen de la vente de chaussures en ligne fait ainsi l’acquisition d’un fabricant de chaussures pour enfants implanté sur le marché français depuis soixante-dix ans.

 

 

Jusqu’ici pro­priété du groupe Kindy, GBB n’est pas au mieux de sa forme. Le groupe indi­quait ainsi, dans son rap­port d’ac­ti­vi­tés 2015 – 2016, un chiffre d’af­faires en recul de plus de 22 % sur l’exer­cice pré­cé­dent (10,60 mil­lions d’eu­ros en 2016, contre 13,65 en 2015). La faute, selon Kindy, à la concur­rence accrue du e‑commerce, d’une forte pres­sion sur les prix et d’une météo défa­vo­rable.

 

 

Consolider la marque et investir dans l’outil de production

 

Boris Saragaglia, PDG de Spartoo © Guillaume Murat

Boris Saragaglia, PDG de Spartoo. © Guillaume Murat

 

Spartoo ne s’en dit pas moins « convaincu du poten­tiel à l’in­ter­na­tio­nal » de la marque GBB. Et l’en­tre­prise annonce son inten­tion d’ex­por­ter cette « vitrine du savoir-faire fran­çais », en pro­fi­tant de sa pré­sence en Europe ainsi qu’en Chine. Ce rachat marque éga­le­ment la volonté d’in­ves­tir dans l’ou­til de pro­duc­tion.

 

« Notre feuille de route est claire, il s’agit de conso­li­der notre pré­sence sur le sec­teur de la chaus­sure par la construc­tion d’un por­te­feuille solide de marques propres. Nous allons béné­fi­cier de l’expertise et du savoir-faire de GBB », déclare, dans le com­mu­ni­qué de l’en­tre­prise, le PDG de Spartoo Boris Saragaglia.

 

 

Spartoo conservera les « salariés historiques » de GBB

 

 

L’entreprise gre­no­bloise s’en­gage à gar­der 70 % du per­son­nel de GBB, soit une tren­taine de per­sonnes. Boris Saragaglia insiste sur son désir de conser­ver les « sala­riés his­to­riques », dont la « grande expé­rience » consti­tue pour lui un atout.

 

« Nous sommes aussi convain­cus de la com­plé­men­ta­rité des géné­ra­tions et de l’enrichissement d’une telle pré­sence dans une entre­prise, numé­rique qui plus est », conclut le PDG de Spartoo. Le per­son­nel de GBB rejoint les 350 sala­riés de l’en­tre­prise qui, après s’être lan­cée dans l’a­ven­ture du maga­sin phy­sique, pour­suit ainsi sa diver­si­fi­ca­tion stra­té­gique.

 

FM

 

Réouverture des musées
commentez lire les commentaires
3204 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.