L'élan de la présidentielle va-t-elle aider l'ex-socialiste devenu macroniste Olivier Véran à décrocher un fauteuil de député en Isère ?

Première circonscription de l’Isère : à la recherche du rassemblement perdu

Première circonscription de l’Isère : à la recherche du rassemblement perdu

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DÉCRYPTAGE – Sur la première circonscription de l’Isère, rien ne dit que Geneviève Fioraso, député sortante socialiste qui a tourné “macroniste”, laissera son strapontin à l’Assemblée nationale à son suppléant, ex-ministrable et ex-socialiste Olivier Véran. Le grand rassemblement censé faire front à gauche a vécu, laissant un champ de bataille à déminer, et l’émergence de multiples mouvements se revendiquant citoyens. Pas sûr qu’avec quinze candidats en lice pour le premier tour et des soutiens politiques à géographie variable, l’électeur y retrouve ses petits…

 

 

 

Olivier Véran, socialiste devenu macroniste, candidat sur la première circonscription

Olivier Véran, socia­liste devenu “macro­niste”, can­di­dat sur la pre­mière cir­cons­crip­tion © Patricia Cerinsek

La pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère est-elle acquise à la cause des « mar­cheurs » ? Emmanuel Macron y a fait, avec 33 % des voix au pre­mier tour et 84 % au second, parmi ses meilleurs scores en Isère et même en France.

 

Un ter­rain conquis d’avance pour l’ex-député, désor­mais macro­niste, Olivier Véran ? À 37 ans, il espère bien s’assoir dans le fau­teuil de la député sor­tante Geneviève Fioraso, dont il était le sup­pléant. Mais l’ex-futur minis­trable pres­senti à la Santé, aujourd’hui exclu du Parti socia­liste peut-il engran­ger aussi faci­le­ment le béné­fice de la présidentielle ?

 

 

Législatives, le « 3e tour de la présidentielle » ?

 

 

Les paris sont pour le moins ouverts alors que les chiffres – 6 000 adhé­rents mar­cheurs annon­cés en Isère dont 300 à Grenoble – semblent de prime abord pré­fi­gu­rer, pour les uns un renou­veau poli­tique, pour les autres un cer­tain opportunisme.

 

Certes, le jeune neu­ro­logue au CHU de Grenoble peut se tar­guer d’une cer­taine exper­tise sur les dos­siers santé – il a notam­ment été pre­mier rap­por­teur du pro­jet de loi Santé de Marisol Touraine. Certes, il peut se pré­va­loir d’une poten­tielle dyna­mique pré­si­den­tielle sur une cir­cons­crip­tion convoi­tée par quinze can­di­dats. Mais rien ne dit non plus que l’élan ne se retour­nera pas contre lui.

 

« Ces légis­la­tives, c’est le 3e tour de la pré­si­den­tielle, note un obser­va­teur de la vie poli­tique locale. Les Français ne vou­dront pas don­ner la majo­rité par­le­men­taire à Macron. Et Olivier Véran pour­rait bien en payer le prix… »

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 86 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

De gauche à droite : Maxence Alloto, co-secrétaire de la section grenobloise du PS et Marie-José Salat, conseillère municipale PS. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Municipales de 2020 : les socialistes grenoblois appellent au rassemblement pour l’alternance

FOCUS - Les socialistes grenoblois entendent bien prendre toute leur part dans la campagne pour les élections municipales de 2020. Car ces derniers rejettent l'idée Lire plus

La droite républicaine s'est notoirement démarquée lors des législatives 2017 en Isère. Si aucun de ses candidats n'a été élu, elle a été la plus dépensière
Législatives 2017 en Isère : Jean-Damien Mermillod-Blondin candidat le plus dépensier

FIL INFO - Lors des dernières législatives, les candidats de la droite républicaine ont notablement plus dépensé que leurs adversaires sur les circonscriptions de l'Isère. Lire plus

La proposition d'Olivier Véran (LRM) d'une prime pour les hôpitaux réorientant les patients des urgences a suscité un tollé sur les bancs de l'opposition.
Affichage Nutri-Score sur la publicité : le député de l’Isère Olivier Véran doit revoir sa copie

FIL INFO - L'amendement d'Olivier Véran visant à imposer le logo Nutri-Score dans la publicité a été rejeté en commission. Entré en vigueur à l'automne Lire plus

Pour parler emploi, les députés LREM ont invité Bruno Bonnell. Avant d'être élu, l'homme fut entrepreneur. L'emploi, il connait. Les plans sociaux aussi
Le député Bruno Bonnell à Grenoble : l’emploi vu par “En marche”

Pour débattre de l'emploi vendredi 20 octobre, les députés LREM de l'Isère ont invité Bruno Bonnell. Le député En marche du Rhône, qui a sorti l'ex-ministre Lire plus

Trois mois après leur installation dans l'hémicycle, les premiers cartons jaune tombent pour les députés de l'Isère. Vous avez dit transparence ?
L’activité des députés de l’Isère épinglée : premiers cartons jaune

DÉCRYPTAGE - Qui fait quoi à l'Assemblée nationale ? Grâce au site nosdeputes.fr, tout citoyen peut, depuis 2009, se tenir informé de l'activité de son Lire plus

Démocratie vivante se veut un club visant à soutenir la réussite du quinquennat d'Emmanuel Macron. Ses fondateurs ? Des socialistes et ex-socialistes...
Le socialiste André Vallini parmi les fondateurs d’un club macroniste

L’ancien secrétaire d’État de François Hollande et ex-président socialiste du Conseil général de l’Isère André Vallini est l'un des fondateurs de Démocratie vivante, un club Lire plus

Flash Info

|

26/10

15h52

|

|

26/10

10h13

|

|

26/10

9h00

|

|

25/10

19h42

|

|

25/10

11h46

|

|

24/10

9h44

|

|

23/10

15h18

|

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin