Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Ecopla devient Cuki France grâce au coup d’accélérateur de la présidentielle

sep article

FOCUS – Ecopla devient une filiale de l’Italien Cuki Cofresco. Le dernier fabricant français de barquettes aluminium pour l’alimentaire passe sous pavillon italien mais garde un pied en France en s’installant sur la commune de La Terrasse, à quelques kilomètres de son site historique. Une « semi-victoire » qui tombe à point nommé…

 

 

 

Ecopla, le dernier fabricant français de barquettes en aluminium pour l’alimentaire, renaît. Mais sous un autre nom, un autre visage aussi. Celui du groupe italien Cuki Cofresco, autorisé depuis juin 2016 par le tribunal de commerce de Grenoble à racheter les actifs techniques de la société française installée à Saint-Vincent-de-Mercuze en Isère. La page Ecopla France tournée, le projet de reprise en coopérative ouvrière balayé, place à Cuki France. La nouvelle société, filiale de la Turinoise, devrait s’installer à quelques kilomètres de là, sur la commune voisine de La Terrasse, dans une partie des locaux qui seraient loués à Pharm’ Dépot*.

 

Ecopla à Saint-Vincent-de-Mercuze : les ex-salariés contestent la décision du tribunal de commerce de Grenoble de céder l'entreprise, dernier fabricant français d'emballage alimentaire en aluminium, au groupe italien Cuki. Crédit Patricia Cerinsek

Sur le site de l’ancienne usine Ecopla en 2016, après sa liquidation par le tribunal de commerce de Grenoble. © Patricia Cerinsek

 

L’annonce de la naissance de Cuki France a été faite par Bercy lui-même, dans un communiqué opportunément tombé le 2 mai, à quelques jours du second tour de la présidentielle. Dernier épisode d’un dossier qui tourne au feuilleton et qui a vu défiler maints candidats au poste suprême dont l’ex-ministre de l’Économie Emmanuel Macron.

 

[…]

 

La suite de contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
1383 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.