Les glaciers fondent, et de plus en plus vite. Chaque année, les glaciers alpins perdent ainsi 3 mètres d'épaisseur. Une nouvelle étude enfonce le clou.

Réchauffement cli­ma­tique : les gla­ciers alpins fondent de plus en plus vite

Réchauffement cli­ma­tique : les gla­ciers alpins fondent de plus en plus vite

EN BREF – Les gla­ciers fondent, c’est un fait. Mais la fonte s’est net­te­ment accé­lé­rée ces dix der­nières années. A tel point que les gla­ciers alpins ne mai­grissent plus d’un mais de trois mètres chaque année. Une nou­velle étude de cher­cheurs fran­çais, suisses et autri­chiens vient le confir­mer. De quoi son­ner le glas de neiges plus vrai­ment éternelles.

Extrait du film "Alpes : glaciers sous haute surveillance" du CNRS Images avec Delphine Six, glaciologue au LGGE. Crédit CNRS Images

Extrait du film « Alpes : gla­ciers sous haute sur­veillance » du CNRS Avec Delphine Six, gla­cio­logue au LGGE/OSUG et une des auteurs de l’é­tude. © CNRS Images

Les gla­ciers alpins fondent. Nul ne l’i­gnore mais cette fonte s’est accé­lé­rée ces dix der­nières années. C’est ce que viennent de démon­trer les tra­vaux menés par une équipe inter­na­tio­nale de cher­cheurs* sur six gla­ciers répar­tis entre trois des pays de l’arc alpin dont deux en France (Sarennes en Isère et Saint-Sorlin en Savoie), les autres gla­ciers étu­diés étant situés en Suisse et en Autriche.

Cette nou­velle étude sur l’é­vo­lu­tion de la fonte des gla­ciers alpins au cours des cin­quante der­nières années vient un peu plus confir­mer ce que crai­gnaient les scien­ti­fiques depuis une dizaine d’années.

Entre la période 1962 – 1982 – période de réfé­rence durant laquelle les gla­ciers se main­te­naient dans un état plus ou moins sta­tion­naire – et la période 1983 – 2013, les gla­ciers ont en moyenne fondu de 1,10 mètre par an. C’est une moyenne, avec un pic observé par les cher­cheurs à 1,33 mètre pour le gla­cier de Griesgletscher en Suisse.

Nette accé­lé­ra­tion de la fonte à par­tir de 2002

Mais ce que les gla­cio­logues ont aussi observé, c’est une nette accé­lé­ra­tion à par­tir de 2002. Depuis le début du XXIe siècle, les gla­ciers ne fondent plus d’un mètre par an mais de… trois mètres. A la désor­mais tra­di­tion­nelle fonte esti­vale vient s’a­jou­ter un net défi­cit des pré­ci­pi­ta­tions l’hiver.

Glacier de Sarennes en 1906… et en 2005. © E.Thibert LGGE

Glacier de Sarennes en 1906… et en 2005. © E.Thibert LGGE/OSUG

Les gla­cio­logues fran­çais, suisses, autri­chiens et alle­mands ont pour cela conduit une ana­lyse sta­tis­tique d’observations in situ obte­nues à par­tir de balises d’ablation (per­met­tant de mesu­rer la fonte) implan­tées sur les langues gla­ciaires de ces gla­ciers. Jusqu’à pré­sent, les études réa­li­sées sur l’évolution de la fonte des gla­ciers alpins avaient estimé les varia­tions de masse sur l’ensemble du mas­sif par extra­po­la­tion d’un nombre limité de mesures, ce qui avait conduit à des résul­tats enta­chés d’une grande incertitude.

Cette nou­velle ana­lyse, plus pous­sée, a aussi per­mis de mon­trer que la fonte est rela­ti­ve­ment homo­gène sur l’en­semble de l’arc alpin, et ce par-delà les dif­fé­rences cli­ma­tiques régio­nales. Bref, les gla­ciers fondent à peu près par­tout de la même façon et ce de la France à l’Autriche, soit sur plus de 400 kilomètres.

Le gla­cier de Sarennes devrait le pre­mier être rayé de la carte d’ici… 2020

Premier tou­ché : le gla­cier de Sarennes, au-des­sus de l’Alpe d’Huez, qui n’est désor­mais plus que l’ombre de lui-même. Les auteurs de l’é­tude parlent même de « signes de dés­in­té­gra­tion » [qui] « pour­raient être res­pon­sables de la ten­dance néga­tive plus forte par rap­port aux cinq autres gla­ciers étu­diés dans les Alpes euro­péennes. En effet, la réduc­tion de sur­face de Sarennes pour­rait conduire à une aug­men­ta­tion de l’ap­port de cha­leur à ondes longues à par­tir des roches expo­sées entou­rant la glace ». D’où le phé­no­mène d’accélération…

Résultat, l’un des gla­ciers les plus obser­vés au monde, étu­dié depuis 1906, régu­liè­re­ment suivi depuis 1948 par la com­mu­nauté scien­ti­fique, est condamné à dis­pa­raître du pay­sage d’ici 2020. En l’espace de qua­rante ans, les gla­ciers alpins ont déjà perdu un quart de leur super­fi­cie. Qu’en res­tera-t-il à la fin du siècle ? Dans l’hypothèse d’une hausse des tem­pé­ra­tures de 2 °C d’ici 2100, seuls les gla­ciers situés à plus de 4 000 mètres d’altitude subsisteraient.

Patricia Cerinsek

* Dont des cher­cheurs de l’Observatoire de l’u­ni­vers de Grenoble.

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Transition écologique et innovations sociales: la Métropole lance sa Stratégie économique Grenoble-Alpes 2030
Transition éco­lo­gique et inno­va­tions sociales : la Métropole lance sa Stratégie éco­no­mique Grenoble-Alpes 2030

FOCUS - La Métropole de Grenoble a adopté sa "Stratégie économique Grenoble-Alpes 2030", présentée aux élus métropolitains le 18 novembre 2022, puis à l'occasion du Lire plus

En prélude aux travaux d'aménagement prévus sur le site de l'Esplanade, une équipe de l'INRAP a mis au jour les restes d'une chapelle et quelques sépultures. © Martin de Kerimel – Place Gre’net
Grenoble : de mys­té­rieux ves­tiges archéo­lo­giques mis au jour sous l’Esplanade

FOCUS - Une équipe de l'Institut national de recherches archéologiques préventives vient de découvrir les restes d'une chapelle et des sépultures à quelques mètres sous Lire plus

Le but des passerelles à vélo : réduire les discontinuités cyclables pour améliorer le report modal. © La Métropole de Grenoble
Plan d’ac­tion vélo : la métro­pole de Grenoble crée des pas­se­relles pour fran­chir les rivières et les voies routières

FOCUS - La métropole de Grenoble a décidé de créer des passerelles, dans le cadre de son plan d’action en faveur du vélo. Les élus Lire plus

Un aigle royal en vol. © Juan lacruz / Wikimedia Commons
Un aigle royal retrouvé blessé par un tir de plomb en Isère, la LPO et Le Tichodrome portent plainte

EN BREF - Un aigle royal, espèce protégée depuis 1976, a été retrouvé blessé par un tir de plomb à Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs (Isère) et recueilli, le Lire plus

Le salon Artisa doit accueillir quelque 180 exposants jusqu'au 4 décembre inclus. Il se présente comme "la plus grande galerie d'artisanat d'art de la région". DR
Grenoble : les salons Artisa et Naturissima ouvrent simul­ta­né­ment à Alpexpo

ÉVÈNEMENT - Près de trois cents exposants attendent le public à Alpexpo du mercredi 30 novembre au dimanche 4 décembre 2022, à l'occasion des salons Lire plus

Alan Confesson, président de la CCIAG et Frank Leroy, son directeur devant la centrale de chauffage Biomax sur la Presqu'île scientifique à Grenoble, mercredi 23 novembre 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
« On ne peut pas se pas­ser pour le moment du char­bon et du fioul » selon le pré­sident de la Compagnie de chauf­fage de l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

FOCUS - Pas très vertueux, le réseau de chauffage urbain du territoire grenoblois ? Au contraire, il n’a jamais été aussi vertueux, affirme Alan Confesson, Lire plus

Flash Info

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

19h33

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Agenda

Je partage !