Les Alpes premières touchées par le réchauffement climatique, le parc national des Écrins lance un concours pour soutenir la diffusion des connaissances.

Les écosystèmes alpins menacés par le changement climatique

Les écosystèmes alpins menacés par le changement climatique

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Une étude menée par 16 chercheurs et récemment publiée dans la revue scientifique Nature révèle que les écosystèmes alpins sont menacés par le changement climatique. Ce dernier provoquerait en effet un déséquilibre entre les besoins des plantes et les ressources des sols, ce qui entraînerait une baisse de productivité de ces écosystèmes. 

 

 

 

Lac de montagne de la Coche dans le massif de Belledonne. © André Weill

Lac de mon­tagne de la Coche dans le mas­sif de Belledonne. © André Weill

« Les éco­sys­tèmes de mon­tagne sont très sen­sibles au réchauf­fe­ment cli­ma­tique » : c’est ce qui res­sort d’une étude menée par une équipe inter­na­tio­nale de 16 cher­cheurs dont Jean-Christophe Clément, pro­fes­seur d’écologie à l’UFR des Sciences de la mon­tagne à l’Université Savoie Mont-Blanc et cher­cheur au sein du Centre alpin de recherche sur les réseaux tro­phiques des éco­sys­tèmes lim­niques. Publiée récem­ment dans la revue scien­ti­fique Nature, cette étude a été coor­don­née par l’Université d’Umeå en Suède. Selon celle-ci, ce phé­no­mène engen­dre­rait une « remon­tée de la limite fores­tière vers la zone alpine ».

 

Ainsi, le réchauf­fe­ment cli­ma­tique modi­fie­rait-il « consi­dé­ra­ble­ment la façon dont les éco­sys­tèmes alpins fonc­tionnent, en créant un dés­équi­libre ou un déca­lage entre les besoins des plantes et les res­sources des sols », explique l’Université Savoie Mont-Blanc dans un com­mu­ni­qué de presse. Ce phé­no­mène ne serait pas sans consé­quences sur les cycles bio­géo­chi­miques, la bio­di­ver­sité des mon­tagnes, la res­source en eau ou encore la sta­bi­lité des sols.

 

 

 

Un déséquilibre entre azote et phosphore

 

 

Pour ces tra­vaux, les cher­cheurs ont uti­lisé des gra­dients alti­tu­di­naux natu­rels, loca­li­sés sur sept mas­sifs en Europe, Australie orien­tale, Nouvelle-Zélande, Colombie-Britannique, Patagonie, dans le Colorado et au Japon. Ces gra­dients s’étendent entre 300 mètres sous la ligne des arbres et 300 mètres au-des­sus. L’altitude sert ainsi de sub­sti­tut au réchauf­fe­ment cli­ma­tique puisque, selon eux, n’importe quelle alti­tude devrait subir, dans quatre-vingt ans, la même tem­pé­ra­ture que celle d’une alti­tude qui est 300 mètres plus bas aujourd’hui.

 

Le Col Vert accessible depuis le vallon de la Fauge. © grenoble-montagne.com

Le Col vert acces­sible depuis le val­lon de la Fauge. © gre​noble​-mon​tagne​.com

L’étude révèle ainsi qu’une alti­tude décrois­sante (en des­cen­dant vers des tem­pé­ra­tures plus chaudes) mime un réchauf­fe­ment cli­ma­tique et aug­mente l’azote pro­ve­nant du sol alors que la quan­tité de phos­phore pour les plantes n’est pas contrô­lée par l’altitude de la même manière. Par consé­quent, « le recy­clage de l’azote est plus rapide quand les tem­pé­ra­tures aug­mentent alors que la dis­po­ni­bi­lité en phos­phore ne change pas », pré­cise l’Université de Savoie.

 

Autrement dit, « lorsque les tem­pé­ra­tures deviennent plus chaudes avec le chan­ge­ment cli­ma­tique, l’équilibre cru­cial entre ces deux nutri­ments qui sou­tiennent la crois­sance des plantes pour­rait être radi­ca­le­ment modi­fié dans les régions alpines. Avec le réchauf­fe­ment, les cycles de ces deux élé­ments du sol indis­pen­sables à la végé­ta­tion risquent donc d’être décou­plés, et cette perte d’équilibre entre azote et phos­phore entraî­nera alors une baisse de pro­duc­ti­vité des éco­sys­tèmes de montagnes. »

 

L’étude constate enfin que la hausse de la tem­pé­ra­ture et ses consé­quences pour la nutri­tion des plantes sont liées à d’autres chan­ge­ments, comme les quan­ti­tés de matières orga­niques et la com­po­si­tion de la com­mu­nauté micro­bienne du sol.

 

MM

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

MM

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

EELV Isère demande un libre accès à la nature pour toutes et tous durant le confinement
EELV Isère et des sénateurs demandent un libre accès à la nature pour toutes et tous durant le confinement

  EN BREF – Par voie de communiqué, EELV Isère demande un libre et égal accès à la nature pour toutes et tous. Le mouvement Lire plus

Parc naturel régional du Vercors © Parc naturel régional du Vercors
Nouveau climatisme : le pari du Vercors pour renforcer son attractivité

  FOCUS - Depuis la crise sanitaire et le confinement, l’envie de nature des Français est plus forte que jamais. Et le Vercors compte bien Lire plus

Grenoble adopte une gestion naturelle des espaces verts Le nouveau plan de gestion naturelle des espaces verts de la ville de Grenoble laisse plus de place aux fleurs sauvages. ©Léa Meyer - Place Gre'net
Grenoble adopte un plan de gestion naturelle des espaces verts

  FOCUS - Après deux mois de confinement, la nature a repris ses droits dans les parcs et jardins de Grenoble. Fleurs sauvages et insectes Lire plus

Savon 100% Olive Savonnerie de Grenoble. © Nina Soudre - Placegrenet.fr
Savonnerie bio : Les Affranchis veulent allier éthique et commerce dans leur nouveau laboratoire quartier Mistral

  FOCUS – L'entreprise de cosmétiques Les Affranchis, qui a vu le jour à Grenoble il y a presque trois ans, a inauguré fin juin Lire plus

Ecureuil roux / DR
Les écureuils roux pourront bientôt circuler en toute sécurité dans Grenoble

  FIL INFO – Suite à plusieurs préconisations de la Ligue de protection des oiseaux (LPO), la Ville de Grenoble vient de décider, lors du conseil Lire plus

Glacier Marconi et lac Electrico. © E.Thibert-Irstea
L’élévation du niveau de la mer due à la fonte des glaciers dans le monde est de plus en plus rapide

EN BREF - Un consortium de chercheurs, dont des Grenoblois de l'Irstea, ont étudié avec une précision jusqu’ici inégalée, la fonte des glaciers dans le Lire plus

Flash Info

|

22/01

16h03

|

|

22/01

15h43

|

|

21/01

12h23

|

|

21/01

9h48

|

|

20/01

11h24

|

|

20/01

10h02

|

|

19/01

13h19

|

|

19/01

11h57

|

|

19/01

11h18

|

|

19/01

0h33

|

Les plus lus

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Chloé LE BRET

Politique| Grenoble : Chloé Le Bret, conseillère municipale à l’égalité des droits, démissionne suite à « une rupture de confiance »

Politique| Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin