Rassemblement spontané de policiers rue Félix Poulat. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Rassemblement spontané de policiers à Grenoble : “On en a ras-le-bol !”

Rassemblement spontané de policiers à Grenoble : “On en a ras-le-bol !”

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Comme un peu partout en France ce mercredi 19 octobre, des policiers se sont regroupés spontanément rue Félix Poulat à Grenoble. Après les rassemblements qui ont suivi l’attaque au cocktail Molotov de leurs collègues de Viry-Châtillon, ils entendaient une nouvelle fois exprimer leur « ras-le-bol » du manque de soutien de la classe politique et du gouvernement.

 

 

 

Rassemblement spontané de policiers rue Félix Poulat. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Rassemblement spon­tané de poli­ciers rue Félix Poulat. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Mercredi 19 octobre en fin d’a­près-midi, rue Félix Poulat à Grenoble. Plus d’une cen­taine de poli­ciers, en tenue ou en civil, sont regrou­pés à côté de leurs véhi­cules de ser­vices, tous gyro­phares allumés.

Pas de ban­de­roles. Ils dis­cutent par petits groupes et la gra­vité de leurs mines en dit long sur le ras-le-bol qu’ils sont tous venus exprimer.

 

« Nous ne sommes pas à l’o­ri­gine de ce ras­sem­ble­ment. Cette action est spon­ta­née », tient à pré­ci­ser Yannick Biancheri, le secré­taire dépar­te­men­tal SGP Police FO Isère. En cause, l”« inac­tion du gou­ver­ne­ment » et le « manque de sou­tien » res­sen­tis par la majo­rité d’entre eux.

 

 

 

« Un criminel ce n’est pas un sauvageon ! »

 

 

Amplificateur du malaise, le terme de « sau­va­geons » employé par Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, pour qua­li­fier les auteurs de l’at­taque de Viry-Châtillon. Un euphé­misme qui est très mal passé chez les poli­ciers. « Les qua­li­fier de sau­va­geons, c’est se foutre de la gueule du monde ! Appelons un chat un chat, un cri­mi­nel ce n’est pas un sau­va­geon ! », tem­pête un poli­cier en tenue.

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Mais le dépit des poli­ciers ne s’ar­rête pas là. « On en a ras-le-bol ! Aujourd’hui, on risque plus à ne pas payer son sta­tion­ne­ment qu’à com­mettre un délit ! », s’exas­père un autre fonc­tion­naire. Et puis il y a aussi le sen­ti­ment d’un laxisme géné­ral, que la jus­tice ne les suit pas. De quoi exa­cer­ber une cer­taine ran­cœur dans leurs rangs.

 

« Quand vous inter­pel­lez le même indi­vidu quatre fois dans le même mois et qu’il n’y a aucune réponse judi­ciaire, c’est déses­pé­rant. Il faut qu’il y ait une sanc­tion et ce dès le pre­mier acte de délin­quance », explique un poli­cier en tenue.

 

 

Et d’a­jou­ter. « Nous vou­lons que la jus­tice fasse son tra­vail cor­rec­te­ment. Nous ne deman­dons pas que tout le monde aille en pri­son, tem­père-t-il, mais qu’il y ait une réponse judi­ciaire sys­té­ma­tique ».

 

 

 

« Nous, on ne nous fait pas de cadeaux »

 

 

« Nous, on ne nous fait pas de cadeaux, on n’a pas droit à l’er­reur, contrai­re­ment à un délin­quant auquel on se conten­tera de faire un rap­pel à la loi. Nous, quand on com­met une faute, on la paye cash », sou­ligne le fonc­tion­naire. Qui rap­pelle, en fai­sant réfé­rence aux récentes mani­fes­ta­tions, que pour leur part cela fait des mois « qu’ils se font taper des­sus et insul­ter ».

 

 

Joël Kermabon

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

© Sarah Krakovitch – Place Gre’net
Solidarité SDF Grenoble : dans les coulisses d’une distribution alimentaire hebdomadaire pour les plus démunis

  REPORTAGE – Depuis quatre ans, Jean-Pierre Valverde organise chaque mercredi des distributions et des maraudes dans le centre-ville de Grenoble pour les sans-abris et Lire plus

Grenoble distinguée “Ville Internet” mais aussi “Territoire numérique d’excellence”

  FLASH INFO – La Ville de Grenoble conserve son label « Territoires, Villes et Villages Internet ». Pour la treizième année de suite, elle Lire plus

Collecte annuelle de la Banque alimentaire de l’Isère les vendredi 29 et samedi 30 janvier 2021

  FLASH INFO — Nouvelle collecte de la Banque alimentaire de l'Isère les vendredi 29 et samedi 30 janvier 2021. Des bénévoles se déploieront dans Lire plus

La remise a donné 35 cadeaux à l'association Solenciel. © Tim Buisson – Place Gre’net
Grenoble : La Remise offre des box de Noël aux femmes victimes des réseaux de traite d’êtres humains

  FIL INFO - Pour les fêtes de fin d'année, la ressourcerie La Remise a préparé des box de Noël à destination de l'association Solenciel. Lire plus

Des bons cadeaux dans les bars, restaurants et hôtels de l’Isère pour un Noël solidaire face à la crise

  FLASH INFO - L'Union des métiers et des industries de l’hôtellerie de l'Isère (Umih 38) et Isère attractivité viennent de lancer une campagne de Lire plus

Grenoble à nouveau confinée. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Plan confinement et solidarité anti-Covid : Grenoble fait un premier point d’étape et dévoile les nouveautés

  FOCUS - Une semaine après avoir dévoilé son Plan solidarité et confinement face au Covid-19, la Ville de Grenoble tenait son premier point d'étape Lire plus

Flash Info

|

04/12

22h49

|

|

03/12

12h21

|

|

03/12

10h25

|

|

03/12

9h49

|

|

02/12

22h42

|

|

02/12

18h18

|

|

02/12

11h21

|

|

02/12

8h30

|

|

01/12

14h28

|

|

01/12

11h39

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin