Lundi 29 mai se tenaient les Assises des troubles Dys, organisées par la Région. Enjeu: rédiger un livre blanc qui sera remis au président de la République.

Retiré d’une école à Grenoble, un enseignant est réaffecté à Saint-Martin-le-Vinoux

Retiré d’une école à Grenoble, un enseignant est réaffecté à Saint-Martin-le-Vinoux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La récente réintégration à Saint-Martin-le-Vinoux d’un enseignant retiré d’une école grenobloise et suspendu pendant deux ans pour harcèlement moral envers des élèves, suscite inquiétudes et questionnements.

 

L’enseignant qui avait été mis à pied en 2014 suite à un « com­por­te­ment agres­sif » et des « mesures vexa­toires » envers ses élèves de l’é­cole de Menon à Grenoble, devait ini­tia­le­ment reprendre son poste à l’é­cole Bizanet à la ren­trée 2016. Mais la mobi­li­sa­tion des parents d’é­lèves, sou­te­nus notam­ment par l’ex-ministre et député PS Geneviève Fioraso et le maire de Grenoble Eric Piolle (EELV), avaient convaincu la rec­trice d’a­ca­dé­mie de faire machine arrière.

 

Invoquant un risque de trouble à l’ordre public, Claudine Schmidt-Lainé avait alors assuré au micro de France Bleu Isère : « Cet ensei­gnant ne sera pas devant les élèves ce matin et le reste de l’an­née. »

 

Sauf que l’en­sei­gnant a fina­le­ment été réaf­fecté quelques kilo­mètres plus loin, à l’é­cole mater­nelle de Saint-Martin-le-Vinoux. Alertés, les parents d’é­lèves de l’é­cole de Bizanet tirent, eux, à nou­veau la son­nette d’a­larme. Refiler la patate chaude ? Très peu pour eux…

 

« On ne fait que dépla­cer le pro­blème, sou­lignent-ils. La solu­tion de l’Éducation natio­nale ? Cela a été de l’af­fec­ter dans une école mater­nelle, avec comme seule garan­tie la pré­sence d’une Atsem [Agent ter­ri­to­rial spé­cia­lisé des écoles mater­nelles, ndlr] dans la classe ».

 

➔ Plus d’in­for­ma­tions à suivre pro­chai­ne­ment sur Place Gre’net.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

L'association Les Jardins de la Buisserate dénonce la "répression policière" et appelle au dialogue
À Saint-Martin-le-Vinoux, le projet immobilier sur les jardins de la Buisserate fait polémique

  FOCUS - Le collectif Avenir des terres, soutenu par Vivre à Grenoble et la FNE Isère, s'oppose au projet de construction d'immeubles sur les Lire plus

Saint-Martin-le-Vinoux, première commune de France où investir dans l’immobilier selon le comparateur Gridky

  FIL INFO - Selon la plateforme de comparaison immobilière Gridky, Saint-Martin-le-Vinoux est la « première ville en France où investir dans l'immobilier ». Une première Lire plus

Plus de 1000 salariés d’EDF Hydro intègrent le nouveau pôle hydro Alpes de Saint-Martin-le-Vinoux

  FIL INFO - Les salariés d'EDF Hydro Alpes intègrent le pôle EDF Hydro du parc Oxford à Saint-Martin-le-Vinoux. Au total, ce sont plus de Lire plus

Les associations qui composent le collectif Dispel sont menaces d'expulsion. © Tim Buisson – Place Gre’net
Métropole de Grenoble : le collectif culturel Dispel qui occupe la friche Peldis sur le point d’être expulsé

  DÉCRYPTAGE - Le collectif Dispel qui regroupe cinq associations culturelles est menacé d'expulsion. Depuis 1998, ces associations occupent la friche industrielle Peldis, située sur Lire plus

Flash Info

|

14/06

16h51

|

|

14/06

16h12

|

|

14/06

14h40

|

|

14/06

11h40

|

|

12/06

16h21

|

|

11/06

15h36

|

|

11/06

10h06

|

|

11/06

9h34

|

|

09/06

19h27

|

|

08/06

18h19

|

Les plus lus

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

À voir| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Culture| Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée dauphinois à l’occasion de sa réouverture

Culture| Grenoble Calling, une « histoire orale » du punk (et des punks) à Grenoble, des années 80 à nos jours

Abonnement| Régionales 2021 : la liste « Agir pour ne plus subir » souhaite faire entendre la voix des musulmans lors des élections

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin