Plateforme Ancien musée de peinture place de Verdun à Grenoble, lieu de co-concertation pour les services publics de demain. © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr

Inventer les services publics du futur… en une heure trente, montre en main

Inventer les services publics du futur… en une heure trente, montre en main

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – A quoi ressembleront les services publics de Grenoble, à l’horizon 2025 ? Une poignée d’habitants sélectionnés et quelques agents de la Ville, volontaires, réunis à la Plateforme ce mercredi 22 juin, ont été bien en peine de se projeter…

 

 

 

PlateformeCreditSeverineCattiaux

La Plateforme. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Imaginer les ser­vices publics de 2025 : une gageure ? En une heure trente de dis­cus­sion, oui plu­tôt ! L’animateur de cette deuxième ren­contre en petit comité n’a pour­tant pas ménagé sa peine, ce mer­credi 22 juin à la Plateforme, face à la ving­taine d’ha­bi­tants et d’a­gents pré­sents : « Soyez inven­tifs ! Oubliez ce qui existe ou ce qui a existé. Projetez-vous ! »

 

Le temps imparti pour s’immerger dans les thé­ma­tiques (non pré­pa­rées, de sur­croît) était  trop court pour que la muse « pros­pec­tive » daigne se montrer…

 

Par ailleurs, les énon­cés des thèmes rete­nus (issus des pre­miers ate­liers) étaient rela­ti­ve­ment larges et her­mé­tiques : « Gouvernance interne », « Coopération entre les ser­vices et autres orga­nismes ». Pas de quoi ouvrir grand les vannes de la créativité.

 

Pour cor­ser le tout, l’a­ni­ma­teur a rap­pelé que toute « solu­tion intel­li­gente pour les ser­vices publics du futur » se devait aussi d’être fru­gale – aus­té­rité ambiante oblige.

 

 

 

Des idées assez convenues…

 

 

Le petite ving­taine de per­sonnes s’est ensuite sépa­rée en deux groupes qui ont plan­ché, cha­cun de leur côté, sur deux sujets. L’un d’eux s’est saisi d’un pre­mier sujet qui pré­oc­cupe appa­rem­ment beau­coup les usa­gers : « Les horaires et acti­va­tions des services ».

 

Mairie de Grenoble portes coulissantes

© Nils Louna – pla​ce​gre​net​.fr

Les pro­po­si­tions  for­mu­lées ? Sans réelle sur­prise, ouvrir davan­tage les ser­vices entre midi et deux ainsi que le samedi, élar­gir les plages horaires en fonc­tion des moments de l’an­née, de l’ac­tua­lité (élec­tions, ins­crip­tions spor­tives, etc), pro­po­ser encore davan­tage de prises de ren­dez-vous sur Internet…

En même temps, les par­ti­ci­pants se sont accor­dés à dire qu”« il fal­lait que les heures soient faciles à mémo­ri­ser, et qu’il fal­lait assu­rer un accom­pa­gne­ment pour les per­sonnes qui ne se débrouillent pas bien sur Internet ».

 

S’agissant du second thème abordé, à l’in­ti­tulé par­ti­cu­liè­re­ment peu enga­geant « Les ter­ri­toires et les inter-quar­tiers », la conclu­sion des réflexions tient en trois phrases : les temps de coor­di­na­tion entre acteurs existent déjà. Ils fonc­tionnent plu­tôt bien sur cer­tains sec­teurs. Il suf­fit donc de les ampli­fier… Affaire clas­sée ! Mais quid de l’or­ga­ni­sa­tion de 2025 ?

 

 

 

« Les services public de demain concernent les jeunes ! »

 

 

Par ailleurs, alors qu’on pou­vait s’at­tendre à une expli­ca­tion franche entre agents et habi­tants, notam­ment sur des thé­ma­tiques telles que la pro­preté, il n’en a rien été. Les échanges ont été cor­diaux. Les habi­tants n’a­vaient pour­tant pas été tendres à l’en­droit du ser­vice pro­preté, à l’oc­ca­sion du pré­cé­dent atelier.

 

AGNuitDeboutSamedi30AvrilMC2CreditSeverineCattiaux

Assemblée géné­rale de Nuit debout, réunis­sant des jeunes dotés d’une cer­taine dose de créa­ti­vité et d’en­vie d’a­gir. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Cette fois, ils se sont mon­trés pon­dé­rés. Ils n’étaient certes pas tous pré­sents autour de la table… et en moins grand nombre que les agents. L’opération « La Belle sai­son » a été plé­bis­ci­tée, tant par les habi­tants que par les agents.

 

Lors de la pause, un habi­tant se décla­rait « ravi de cette ren­contre. Cela lève beau­coup de mal­en­ten­dus ». Puis d’a­jou­ter, reve­nant au sujet du jour : « Les ser­vices publics de demain concernent aussi les jeunes, qu’il faut asso­cier ! »

 

Une idée sans nul doute à creu­ser au vu de la moyenne d’âge des participants.

 

 

Séverine Cattiaux

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Séverine Cattiaux

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Crèche saint bruno © Florent Mathieu - Place Gre'net
Quel avenir pour la crèche Saint-Bruno de Grenoble, “remplacée” par la crèche Anthoard ?

  DÉCRYPTAGE - Envolées, les 200 places en crèche promises dans Grenoble par la municipalité d'Eric Piolle. On s'achemine vers une trentaine de places créées. De Lire plus

Alors que la Californie légalise le cannabis, le maire de Grenoble invite les internautes à relayer sur les réseaux sociaux son appel à rouvrir le débat.
Dotations de l’État : Éric Piolle tacle Macron et Fillon… et leur préfère Hamon ou Mélenchon

"Nos communes ne sont pas le problème, elles sont la solution !" Le maire de Grenoble Éric Piolle n'a pas souhaité désigner un candidat favori pour Lire plus

Opération réussie de militants grenoblois qui ont empêché le déménagement des livres de la bibliothèque Prémol, fermée à Grenoble pour raison budgétaire.
Prémol : le collectif Touchez pas à nos bibliothèques empêche le départ des livres

REPORTAGE – Ce mercredi 18 janvier matin, des agents bibliothécaires de Grenoble s’apprêtaient à déménager les livres de la bibliothèque Prémol, fermée par la Ville Lire plus

Un faux Julien Zloch, chef de cabinet d'Éric Piolle, a fait parvenir dimanche un courriel prétendant que la messagerie Telegram des élus avait été piratée.
Le chef de cabinet d’Éric Piolle victime d’une usurpation d’identité par courriel ?

EN BREF – Un mail envoyé le dimanche 8 janvier peu avant 11 heures depuis l'adresse de Julien Zloch, chef de cabinet d'Éric Piolle, affirme Lire plus

uneplandesauvergardecorinnebernardcreditseverinecattiaux_opt
Corinne Bernard : “Il faut un petit peu changer ses habitudes”

ENTRETIEN - Après la fermeture des bibliothèques Prémol et Hauquelin cet été, la pétition du collectif Touchez pas à nos bibliothèques continue de circuler pour demander Lire plus

La Ville de Grenoble organise trois réunions publiques sur le Budget 2018 durant le mois de novembre, en présence d'Élisa Martin et de Hakim Sabri.
A quasi j‑30, la pétition sur la Maison des habitants Bajatière est loin du compte

A environ un mois de l'échéance, la pétition en faveur du « maintien de la gestion directe du centre social Bajatière par la Ville de Grenoble » Lire plus

SDH - Le futur compte sur nous

Flash Info

|

16/10

22h21

|

|

16/10

14h42

|

|

16/10

7h48

|

|

15/10

23h27

|

|

15/10

10h12

|

|

15/10

9h14

|

|

14/10

12h03

|

|

13/10

22h57

|

|

13/10

16h18

|

|

13/10

15h31

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin