Me Bernard Ripert lors du procès de la rixe d'Échirolles. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Internement de l’avocat Bernard Ripert : ses soutiens dénoncent une cabale

Internement de l’avocat Bernard Ripert : ses soutiens dénoncent une cabale

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Figure bien connue du barreau grenoblois, défenseur du groupe terroriste Action directe, Me Bernard Ripert, 65 ans, a été interné d’office à l’hôpital psychiatrique de Bassens le 23 mai dernier, suite à une garde à vue pour “intimidation envers un magistrat”. Un internement, levé deux jours plus tard, qui a suscité une vague d’indignation. Alors que l’avocat risque la radiation du barreau ce jeudi 2 juin, nombreux sont ceux qui dénoncent une cabale visant à le faire taire.

 

 

 

Me Bernard Ripert lors du procès de la rixe d'Échirolles. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Me Bernard Ripert lors du pro­cès de la rixe d’Échirolles. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Ils sont entrés dans la mai­son, l’ont menotté et l’ont amené comme un mal­frat au com­mis­sa­riat de police de Grenoble pour le mettre en garde à vue », dénonce, scan­da­li­sée, Rose-Marie Ripert, l’é­pouse de Maître Bernard Ripert, avo­cat au bar­reau de Grenoble.

 

Cette der­nière relate une inter­pel­la­tion digne d’un roman policier.

 

« On aurait pu croire que c’é­tait un dji­ha­diste qui était dans la mai­son. Tout cela était très impres­sion­nant et m’a vrai­ment beau­coup cho­quée », nous confie-t-elle, révoltée.

 

 

 

De l’hypertension aux troubles psychiatriques

 

 

Lundi 23 mai à l’aube, Bernard Ripert – l’a­vo­cat his­to­rique du groupe Action directe, bien connu pour ses coups d’é­clat et sa com­ba­ti­vité – est inter­pellé à son domi­cile situé à Détrier, en Savoie. Les poli­ciers, qui lui signi­fient alors sa mise en garde à vue, agissent dans le cadre d’une pro­cé­dure : le ténor du bar­reau est pour­suivi pour « inti­mi­da­tion envers un magis­trat en vue d’influencer son com­por­te­ment dans l’exercice de ses fonc­tions ». Des faits pas­sibles d’une peine de trois ans d’emprisonnement, assor­tis d’une amende de 45.000 euros.

 

C’est au cours de sa garde à vue que Me Ripert est hos­pi­ta­lisé, sur sa demande, au CHU de Grenoble pour un pro­blème d’hy­per­ten­sion. A par­tir de là, les choses prennent une tout autre tournure…

Continuez la lecture

Il vous reste 80 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Trois listes en ordre de bataille pour décrocher Saint-Égrève

  FOCUS - Une liste portant l'héritage de la majorité sortante se présente à Saint-Égrève pour ces municipales 2020, sous la houlette de Benjamin Coiffard. Lire plus

Boule de pain bio de Julie et Michaël, initiateurs du projet de financement participatif pour un four à bois dans leur boulangerie bio d'Autrans. DR
Quatre boulangeries iséroises certifiées Boulanger de France pour leurs bonnes pratiques

  FLASH INFO – Quatre boulangeries iséroises ont reçu le label Boulanger de France. Cette distinction, créée par la Confédération nationale de la boulangerie et Lire plus

Élus locaux, politiques nationaux… et portrait d’Emmanuel Macron au barrage de Saint-Égrève samedi 15 juin

FIL INFO — Des élus locaux, des personnalités politiques et des militants se sont rassemblés devant le barrage de Saint-Égrève, samedi 15 juin. Mais aussi Lire plus

Après deux magasins déjà fermés en Isère, Conforama au bord de la faillite post-confinement ?
Le Conforama de Grenoble fermera en 2020 et celui de Saint-Égrève pourrait procéder à des licenciements

  EN BREF - Deux magasins Conforama sur trois en Isère sont menacés de fermeture, suite au plan de restructuration annoncé lundi 1er juillet par Lire plus

Flash Info

|

24/06

17h15

|

|

24/06

10h09

|

|

23/06

11h06

|

|

23/06

7h33

|

|

22/06

22h54

|

|

22/06

21h39

|

|

22/06

14h36

|

|

21/06

17h04

|

|

21/06

13h01

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin