De gauche à droite : Éric Piolle, Yann Mongaburu et Christophe Ferrari. © Joël Kermabon - Place Gre'net

“Faites du vélo” : à l’é­cole, au stade, au bou­lot… dans toute l’agglo

“Faites du vélo” : à l’é­cole, au stade, au bou­lot… dans toute l’agglo

FOCUS – La métro­pole gre­no­bloise et le syn­di­cat mixte des trans­ports en com­mun de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise mettent le vélo à l’hon­neur jus­qu’au 9 juin, dans le cadre de l’é­vé­ne­ment « Faites du vélo ». Objectifs de l’o­pé­ra­tion ? Sensibiliser le public métro­po­li­tain aux avan­tages de ce mode de dépla­ce­ment et en faire la pro­mo­tion, au tra­vers d’animations.

Éric Piolle et Yann Mongaburu lors de la présentation de « Faites du vélo ». © Joël Kermabon - Place Gre'net

Éric Piolle et Yann Mongaburu lors de la pré­sen­ta­tion de « Faites du vélo ». © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Le vélo a une oppor­tu­nité de déve­lop­pe­ment par­ti­cu­liè­re­ment forte à Grenoble puisque c’est la ville la plus plate de France et que c’est éga­le­ment la grande ville fran­çaise la plus petite en super­fi­cie – 18 km2 – et la plus dense », rap­pelle en pré­am­bule Éric Piolle, le maire de Grenoble.

Une confi­gu­ra­tion topo­gra­phique et démo­gra­phique par­ti­cu­lière, favo­rable à l’u­sage du vélo, moyen de trans­port le plus rapide pour cir­cu­ler à Grenoble et, plus lar­ge­ment, dans la métro­pole gre­no­bloise, selon l’élu.

La petite reine se trouve jus­te­ment au centre de quinze jours d’a­ni­ma­tions sur les 49 com­munes de l’ag­glo­mé­ra­tion, dans le cadre de l’é­vé­ne­ment « Faites du vélo », jus­qu’au 9 juin (cf. enca­dré ci-des­sous). « Sensibiliser tous les publics aux avan­tages de ce mode de dépla­ce­ment dans une ambiance convi­viale ». Tel est l’ob­jec­tif affi­ché par Métromobilité, qui regroupe les ser­vices de dépla­ce­ments de la Métropole et du Syndicat mixte des trans­ports en com­mun (SMTC).

« C’est le retour d’une fête qui avait dis­paru momen­ta­né­ment et que nous avons voulu (re)construire avec l’en­semble des acteurs du vélo », se féli­cite, quant à lui, Yann Mongaburu, le direc­teur du SMTC. « Nous avons voulu don­ner un écho, non seule­ment aux diver­si­tés des usages du vélo mais aussi aux diver­si­tés ter­ri­to­riales autour du vélo. »

Vers des liai­sons inter­com­mu­nales… à vélo

L’usage du deux roues non moto­risé se déve­loppe par­tout dans le monde, sou­ligne Éric Piolle. « La part des dépla­ce­ments en vélo a aug­menté de 40 %. Des auto­routes à vélos ont été récem­ment inau­gu­rés à Paris, à Londres… Nous devons cepen­dant fran­chir, sur le ter­ri­toire métro­po­li­tain, une étape impor­tante en ne nous limi­tant plus à de petits rayon­ne­ments pour aller vers des liai­sons inter­com­mu­nales », explique le maire de Grenoble.

Parcours test lors du festival Vélopolis au Palais des sports. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Parcours test lors du fes­ti­val Vélopolis au Palais des sports. © Joël Kermabon – Place Gre’net

De fait, la métro­pole gre­no­bloise, qui vise à tri­pler la part modale du vélo d’ici à 2020, dans le cadre de la « métro­pole apai­sée », est une bonne cliente.

Les élus métro­po­li­tains en sont convain­cus, la col­lec­ti­vité dis­pose de nom­breux atouts. Notamment avec le ser­vice Métrovélo qui pro­pose 7.000 vélos à la loca­tion, uti­li­sables sur 350 km de pistes cyclables et 12.000 places de sta­tion­ne­ment pour cycles.

Enfin, la géné­ra­li­sa­tion – décriée par cer­tains – de la limi­ta­tion de vitesse à 30 km/h visant à sécu­ri­ser les dépla­ce­ments de tous vient com­plé­ter ce dis­po­si­tif dans 43 des 49 com­munes du territoire.

« Le vélo n’est pas un mode de dépla­ce­ment archaïque »

Mais il existe encore une marge de pro­gres­sion, à en croire Christophe Ferrari, le pré­sident de Grenoble-Alpes Métropole : « 75 % des dépla­ce­ments infé­rieurs à trois kilo­mètres sont effec­tués en voi­ture. C’est un espace de pro­gres­sion sur lequel nous comp­tons por­ter toute notre atten­tion et notre action car là il y a un gain impor­tant à réa­li­ser, à concré­ti­ser ».

Christophe Ferrari veut aussi tordre le cou à l’i­dée selon laquelle le vélo serait un moyen de dépla­ce­ment archaïque. Bien au contraire selon le pré­sident de la métro­pole qui en veut pour preuve toutes les actions menées un peu par­tout en France, en Europe et dans d’autres villes du monde pour favo­ri­ser l’u­sage du vélo.

Christophe Ferrari lors de la présentation de « Faites du vélo ». © Joël Kermabon - Place Gre'net

Christophe Ferrari lors de la pré­sen­ta­tion de « Faites du vélo ». © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Nous nous aper­ce­vons que nous ne sommes pas les seuls à por­ter ça, loin s’en faut », s’enflamme-t-il.

Pour autant, quels vont être les grands axes de déve­lop­pe­ment du vélo dans la métro­pole grenobloise ?

Le plan métro­po­li­tain s’ar­ti­cule prin­ci­pa­le­ment autour des amé­na­ge­ments de voi­ries. « L’un des plus gros freins à la pra­tique du vélo », pré­cise non sans humour Christophe Ferrari.

Autre axe com­plé­men­taire, les empla­ce­ments de sta­tion­ne­ment des cycles. « C’est un véri­table sujet, notam­ment en termes de sécu­ri­sa­tion. Comment réduire de manière signi­fi­ca­tive le vol ? », inter­roge l’élu. Le grand pro­jet du Pôle d’é­changes mul­ti­mo­dale (Pem) de la gare de Grenoble et le pavillon de la mobi­lité – qui verra bien­tôt le jour sur la pres­qu’île – viennent enfin com­plé­ter les actions qui vont être entre­prises par la Métropole.

Métrovélo, ambas­sa­deur de la Métropole

Métrovélos. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Métrovélos. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Mais tout cela ne se fera pas sans la concer­ta­tion fine des habi­tants, des usa­gers. C’est même, selon l’élu, la condi­tion sine qua non de la mon­tée en puis­sance de la stra­té­gie métropolitaine.

« Nous devons être à l’é­coute de ce qui remonte du ter­ri­toire, des usa­gers, pour que nous puis­sions faire avan­cer les choses effi­ca­ce­ment », affirme le pré­sident de la métropole.

Le vélo comme ambas­sa­deur de la poli­tique métro­po­li­taine ? Christophe Ferrari en est convaincu. « Beaucoup nous disaient que la Métropole on ne la recon­nais­sait qu’en voyant les véhi­cules de ramas­sage des ordures domes­tiques. Les temps ont chan­gés. Désormais, il n’y a pas un endroit dans le ter­ri­toire métro­po­li­tain où l’on ne puisse voir un Métrovélo posé sur l’es­pace public », se féli­cite, amusé, Christophe Ferrari.

Joël Kermabon

FAITES DU VÉLO : DU VÉLOBUS AU CHALLENGE MOBILITÉ

Près de 150 éco­liers de 17 éta­blis­se­ments testent, jus­qu’au 3 juin, les S’cool bus. Du ramas­sage sco­laire en vélo­bus ou rosa­lies, petits véhi­cules pou­vant accueillir huit enfants accom­pa­gnés par des ani­ma­teurs qui pédalent tous ensemble.

Le 5 juin, 900 places de sta­tion­ne­ment tem­po­raires pour les vélos seront mis à dis­po­si­tion tout autour du Stade des Alpes, à par­tir de 15 heures, à l’oc­ca­sion du match FCG contre Toulouse. Une opé­ra­tion « Tous au stade à vélo » conduite par la Métropole, en par­te­na­riat avec le SMTC et le Football Club Grenoble Rugby.

Sur un des stands du festival Vélopolis au palais des sports. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Sur un des stands du fes­ti­val Vélopolis au palais des sports. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Les 250 pre­miers afi­cio­na­dos qui s’en­gagent à venir au match à vélo se ver­ront pro­po­ser un code pro­mo­tion sur la billet­te­rie en ligne. A la clé, pour ces amou­reux de l’o­va­lie et du vélo, une réduc­tion de 50 % sur le prix du billet.

Les quinze jours d’a­ni­ma­tions se conclu­ront le 9 juin par la sixième édi­tion du chal­lenge mobi­lité « Au tra­vail j’y vais autrement ».

Le prin­cipe ? Les sala­riés des entre­prises ou admi­nis­tra­tions volon­taires sont invi­tés à ne pas uti­li­ser leur voi­ture et à se dépla­cer autre­ment pour se rendre sur leurs lieux de tra­vail. Les gagnants seront les éta­blis­se­ments qui auront obtenu le meilleur taux de par­ti­ci­pa­tion. En 2015, le chal­lenge avait motivé plus de 1.000 struc­tures, sen­si­bi­li­sant ainsi près de 43.000 sala­riés. Le tout pour un total de 64.700 km parcourus.

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouvelle labellisation Grand Insep, dédiée à la performance sportive de haut niveau, pour le campus de la Brunerie de Voiron
Nouvelle label­li­sa­tion Grand Insep, dédiée à la per­for­mance spor­tive de haut niveau, pour le cam­pus de la Brunerie de Voiron

FLASH INFO - Le campus de la Brunerie de Voiron a vu son label Grand Insep renouvelé vendredi 27 janvier 2023, à l'occasion d'une cérémonie Lire plus

Le Mois décolonial de retour à Grenoble pour sa troisième édition, du 4 mars au 8 avril 2023
Le Mois déco­lo­nial de retour à Grenoble pour sa troi­sième édi­tion, du 4 mars au 8 avril 2023

FOCUS - La troisième édition du Mois décolonial se tient à Grenoble du 4 mars au 8 avril 2023, avec une quarantaine d’événements. La Ville Lire plus

Entre 11 500 et 27 000 manifestants se sont mobilisés contre la réforme des retraites le 7 février 2023 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Manifestation du 7 février contre la réforme des retraites : mobi­li­sa­tion tou­jours sou­te­nue mais en baisse à Grenoble

REPORTAGE VIDÉO - Entre 11 500 et 27 000 manifestants ont défilé à Grenoble, mardi 7 février 2023, pour la troisième grande journée de mobilisation contre Lire plus

GHM de Grenoble : la Métropole vote un vœu au gou­ver­ne­ment, à l’ARS et aux mutuelles sur fond de chan­ge­ment de direction

FOCUS - Le conseil métropolitain a adopté à l'unanimité, vendredi 3 février 2023, un vœu sur le Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble (GHM). Celui-ci fait Lire plus

Pourras-tu changer la photo stp ? Il y en dans la bib dont une avec une banderole sur la mixité.
Découverte de tags racistes, anti­sé­mites et homo­phobes au col­lège Aimé-Césaire de Grenoble

FLASH INFO - Des tags racistes, antisémites et homophobes ont été découverts au collège Aimé-Césaire de Grenoble, comme l'indique la Direction départementale de la sécurité Lire plus

La Ville de Grenoble annonce céder la totalité de ses actions Grenoble habitat à la CDC Habitat pour la fin 2023
La Ville de Grenoble annonce céder la tota­lité de ses actions Grenoble habi­tat à la CDC Habitat pour la fin 2023

FOCUS - Grenoble habitat doit rejoindre le groupe CDC Habitat à la fin de l'année. C'est ce qu'annonce la Ville de Grenoble par voie de Lire plus

Flash Info

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !