Lionel Beffre, un nou­veau pré­fet à la décou­verte de l’Isère

Lionel Beffre, un nou­veau pré­fet à la décou­verte de l’Isère

FOCUS – Lionel Beffre, le nou­veau pré­fet de l’Isère, a pris ses fonc­tions ce lundi 30 mai. Il suc­cède à Jean-Paul Bonnetain, en poste depuis février 2015. Le nou­veau pré­fet affiche sa volonté d’al­ler à la ren­contre d’un dépar­te­ment qu’il avoue, avec une cer­taine humi­lité, ne pas encore connaître. 

« Il paraît qu’il n’est pas com­mode… », entend-on dans les cou­loirs de la pré­fec­ture de l’Isère. Ce lundi 30 mai, Lionel Beffre vient offi­ciel­le­ment de suc­cé­der au pré­fet Jean-Paul Bonnetain, qui ne sera resté en fonc­tion que dix-huit mois.

Lionel Beffre. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Lionel Beffre, nou­veau pré­fet de l’Isère. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Un nou­veau pré­fet, c’est tou­jours un peu d’in­connu et, dans le cas de Lionel Beffre, l’in­connu est réci­proque : « Je ne connais pas le dépar­te­ment de l’Isère, confie-t-il. Je n’ai jamais eu l’oc­ca­sion d’y ser­vir dans ma car­rière et ne le connais pas non plus en tant que tou­riste, mais j’ai hâte d’en décou­vrir et les forces, et les charmes, et les atouts. »

Une car­rière mouvementée

Chevalier de la Légion d’hon­neur, de l’Ordre natio­nal du mérite, des Palmes aca­dé­miques et du Mérite agri­cole, ce licen­cié en droit compte dans son par­cours plu­sieurs titres de sous-pré­fet et d’ad­mi­nis­tra­teur civil. Conseiller en 2004 pour les affaires finan­cières au cabi­net du ministre de l’Intérieur Dominique de Villepin, il a par la suite été nommé pré­fet de Lot-et-Garonne, d’Eure-et-Loire et des Pyrénées-Atlantiques.

Enfin, Lionel Beffre arrive en Isère après avoir été, durant trois ans, haut-com­mis­saire de la République en Polynésie fran­çaise. Un poste où les enjeux et les com­pé­tences sont sou­vent bien dif­fé­rents de ceux de la Métropole. Ainsi, la Polynésie n’est-elle pas concer­née par l’é­tat d’ur­gence, et son sta­tut d’au­to­no­mie du ter­ri­toire change consi­dé­ra­ble­ment le rap­port aux élus.

À en juger par le ton géné­ral de la presse poly­né­sienne, Lionel Beffre aura laissé – et gardé – un bon sou­ve­nir de son pas­sage en Polynésie. La plume est plus mor­dante quant à sa pré­cé­dente affec­ta­tion comme pré­fet des Pyrénées-Atlantiques, de février 2012 à sep­tembre 2013.

Quand le journal basque Enbata moquait l'ancien préfet des Pyrénées-Atlantiques. DR

Quand le jour­nal basque Enbata moque l’an­cien pré­fet des Pyrénées atlan­tiques. DR

Les natio­na­listes basques n’ont, en effet, pas appré­cié que Lionel Beffre s’op­pose à la construc­tion d’une Iskalota (école où l’en­sei­gne­ment se fait en basque) dans la ville de Hendaye. Ainsi, le jour­nal “patriote” Enbata n’a pas man­qué d’égra­ti­gner le pré­fet Lionel Beffre et de moquer son départ pour la Polynésie.

Se rendre sur le terrain

Autant de mésa­ven­tures qui ne devraient pas se pré­sen­ter en Isère, sauf impro­bable ouver­ture d’une école en arpi­tan (fran­co­pro­ven­çal). Rien d’é­ton­nant, dès lors, que les trois lignes direc­trices fixées par le nou­veau pré­fet res­tent dans la lignée des com­pé­tences habi­tuelles de l’État.

Lionel Beffre insiste ainsi, en pre­mier lieu, sur la sécu­rité, et notam­ment la sécu­rité rou­tière, à laquelle il se dit « par­ti­cu­liè­re­ment atta­ché ». Viennent ensuite les ques­tions du déve­lop­pe­ment éco­no­mique et de la cohé­sion sociale. « L’un ne va pas sans l’autre ! », insiste le pré­fet. Dernière prio­rité, l’a­mé­na­ge­ment du ter­ri­toire, « parce qu’il m’im­porte de ne lais­ser aucun ter­ri­toire à l’é­cart du pro­grès ou des ser­vices publics ».

Des ter­ri­toires que le pré­fet compte bien visi­ter. « Il ne suf­fit pas de res­ter dans son bureau pour com­prendre un dépar­te­ment. Il faut aller à la ren­contre des autres, ce que je ferai dans le cadre de visites de cour­toi­sie, comme fait tout pré­fet. Mais en me ren­dant éga­le­ment sur le ter­rain pour com­prendre l’Isère et ren­con­trer des gens qui vous disent des choses qui ne sont pas for­cé­ment dans les fiches. »

« La richesse de notre démocratie »

Quand on demande à Lionel Beffre com­ment la pré­fec­ture va se situer par rap­port aux dis­pa­ri­tés poli­tiques qui marquent le ter­ri­toire de l’Isère, notam­ment entre une Grenoble éco­lo­giste et un Conseil dépar­te­men­tal mar­qué à droite, le nou­veau pré­fet évoque l’in­té­rêt général.

Lionel Beffre. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Lionel Beffre. © Florent Mathieu – Place Gre’net

« J’ai bien noté qu’il exis­tait des diver­gences poli­tiques ini­tiales. Mais les uns comme les autres ont le même objec­tif de faire en sorte que cela aille mieux pour la popu­la­tion. Seuls les moyens d’y par­ve­nir sont dif­fé­rents. Le rôle de l’État, c’est de faire en sorte que cha­cun aille dans le sens de l’in­té­rêt géné­ral en tra­vaillant côte à côte. Je ne dis pas que cela va mar­cher à tous les coups, mais nous nous y effor­ce­rons. »

Le pré­fet affirme tra­vailler avec tous les par­te­naires, dès lors qu’ils sont élus et issus du suf­frage uni­ver­sel. « Je ne choi­sis pas mes inter­lo­cu­teurs : tous sont légi­times dans leur domaine res­pec­tif, et nous allons essayer de faire avan­cer le train », assure Lionel Beffre, avant de conclure sur une petite pointe d’i­ro­nie : « Mais j’ai bien noté qu’il y avait effec­ti­ve­ment une diver­sité d’ap­proche… qui tra­duit bien la richesse de notre démo­cra­tie. »

Florent Mathieu

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Changement cli­ma­tique : la métro­pole de Grenoble dédie un fonds d’aide à l’in­ves­tis­se­ment des communes

FLASH INFO - Le conseil métropolitain vient de voter un Pacte financier et fiscal de solidarité, permettant l'aide à l'investissement des communes. Ce fonds d'aide Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF 48: "Le chauffage au cœur des débats à Grenoble"
Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Emmanuel Macron fait des RER métropolitains, dont celui de Grenoble, une "grande ambition nationale"
Le pro­jet de RER gre­no­blois relancé par Emmanuel Macron dans le cadre d’une « grande ambi­tion nationale »

EN BREF - Dans une annonce publiée sur YouTube au soir du 27 novembre 2022, Emmanuel Macron a dévoilé une "grande ambition nationale", avec la Lire plus

Le centre opérationnel de commandement et de supervision (COCS) de la police municipale de Grenoble installé au 21 de la rue Lesdiguières. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Police muni­ci­pale de Grenoble : 1 200 contra­ven­tions dres­sées ces neuf der­niers mois grâce au dis­po­si­tif de vidéo-verbalisation

FOCUS - La police municipale de Grenoble a dressé pas moins de 1 200 procès-verbaux d'infractions au stationnement depuis début 2022, en s'appuyant sur les Lire plus

Journée contre les vio­lences faites aux femmes : une cam­pagne de la Métro signée Petite Poissone

EN BREF - Alors que le vendredi 25 novembre 2022 marque une nouvelle Journée de lutte contre les violences faites aux femmes, la Métropole de Lire plus

La Ville de Grenoble accueille la dixième édition de l’Informed Cities Forum du 23 au 25 novembre 2022
La Ville de Grenoble accueille la dixième édi­tion de l’Informed Cities Forum du 23 au 25 novembre 2022

FLASH INFO - Dans le cadre de Grenoble Capitale verte européenne, la Ville de Grenoble accueille la dixième édition de l’Informed Cities Forum, du mercredi Lire plus

Flash Info

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

|

23/11

10h07

|

|

22/11

19h39

|

|

22/11

19h30

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Culture| Art contem­po­rain : le Magasin rouvre (enfin) ses portes au public à Grenoble

Agenda

Je partage !