Gallotta à la sauce rock

sep article



CRITIQUE – La récréation de My Rock à la MC2 du 29 septembre au 2 octobre tombe à pic. C’est désormais imminent : le chorégraphe Jean-Claude Gallotta doit rendre les clés du Centre chorégraphique national de Grenoble (CCNG) après l’avoir fondé et dirigé pendant trente années ! En ce sens, le spectacle, discrètement autobiographique, émeut lorsque l’on songe à cette page qui se tourne. Mais au-delà du contexte, My Rock est plus incandescent que nostalgique !

 

 

 

Même si le rock et la danse contem­po­raine sont nés tous deux dans les années 1950, ils ont grandi sépa­ré­ment. L’histoire du plus célèbre des cho­ré­graphes gre­no­blois trempe pour­tant net­te­ment dans ces deux uni­vers. Tout sim­ple­ment parce que, tout jeune, Jean-Claude Gallotta écou­tait du rock et qu’ensuite c’est la danse qui l’a attrapé.

 

 

Les danseurs du Centre chorégraphique de Grenoble ? Plus maintenant. Ce sont ceux du Groupe Émile Dubois ! © Guy Delahaye

Les dan­seurs du Centre cho­ré­gra­phique de Grenoble ? Plus main­te­nant. Ce sont ceux du Groupe Émile Dubois ! © Guy Delahaye

La play­list de My Rock coule direc­te­ment de la mémoire du cho­ré­graphe. Plutôt qu’une marche chro­no­lo­gique de stan­dard en stan­dard – Presley, les Beatles, Dylan, le Velvet Underground… – c’est la voix du cho­ré­graphe, mue par le sou­ve­nir, qui jette des pas­se­relles entre les treize séquences dan­sées.

 

Pour ponc­tuer : pro­jec­tions de pochettes de disque, cli­chés des visages de ces artistes deve­nus icônes. Et puis la danse. Celle de Gallotta est de toute façon inti­me­ment liée au rock par son carac­tère char­nel. Le terme “rock’n roll” n’est-il pas employé à l’origine pour ren­voyer aux rela­tions sexuelles ?

 

Les douze dan­seurs – aux sil­houettes si dis­sem­blables – embrasent la scène, comme les icônes du rock ont brûlé leur vie, pour la plu­part en tout cas. Intéressant de voir comme la ges­tuelle toute contem­po­raine de Gallotta résiste par­fois aux basiques du rock pour mieux s’en repaître à d’autres moments. N’oublions pas que le cho­ré­graphe tra­vaille tou­jours dans le silence avant que se rejoignent danse et musique, d’où ces déca­lages inso­lites entre geste et rythme.

 

My Rock © Guy Delahaye

My Rock. © Guy Delahaye

Tour à tour rete­nue puis débri­dée, tri­viale puis gran­diose : la danse contem­po­raine au contact du rock selon Gallotta. Assez irré­sis­tible. C’est d’ailleurs peu dire que le public était conquis mardi 29 sep­tembre, lors de la pre­mière. Peut-être le contexte y était-il pour quelque chose. Trente ans tout de même que le cho­ré­graphe, à la tête du CCNG, a vu ses créa­tions plé­bis­ci­tées par le public gre­no­blois. Trente ans aussi qu’il exporte par­tout – bien au-delà des fron­tières dau­phi­noises – la soixan­taine de créa­tions qu’il a ima­gi­nées.

Tout cela pour­rait son­ner comme un bilan. Mais en réa­lité le cho­ré­graphe garde une place au sein de la MC2 en tant qu’ar­tiste asso­cié et sa com­pa­gnie reprend son nom ori­gi­nel : le Groupe Émile Dubois. Un retour aux sources fécond, on l’es­père.

 

My Rock est la recréa­tion de la pièce homo­nyme de 2004 (selon le prin­cipe de la reprise de réper­toire régu­liè­re­ment pra­ti­quée par le cho­ré­graphe) mais nul doute que les murs de la MC2 abri­te­ront les nou­velles créa­tions du Groupe Émile Dubois.

 

 

Adèle Duminy

 

 

 

 

INFOS PRATIQUES :

 

« My Rock », de Jean-Claude Gallotta

MC2 : Grenoble : du 29 sep­tembre au 2 octobre

Théâtre du Rond point : du 17 novembre au 6 décembre

 

Retrouvez toutes les dates de la tour­née sur le site de la com­pa­gnie.

 

 

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
2250 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.