Actualité

Eric Piolle Hôtel de Ville de Grenoble. © Paul Turenne

Fiscalité verte : Eric Piolle appelle à un Green New Deal

Fiscalité verte : Eric Piolle appelle à un Green New Deal

EN BREF – Le maire de Grenoble a for­mulé, cette semaine, une pro­po­si­tion pour inves­tir dans la tran­si­tion éner­gé­tique, mal­gré des finances locales « à bout de souffle ». Une idée qu’il a déve­lop­pée, ce mer­credi 23 sep­tembre, lors de la 15e Conférence des villes orga­ni­sée par l’Association des maires des grandes villes de France (AMGVF), sur le thème “Climat, ter­ri­toires et moyens financiers”.

EricPiolle2ConferenceDesVillesCreditDRLe maire de Grenoble, Eric Piolle, a créé la sur­prise ce mer­credi 23 sep­tembre à l’oc­ca­sion de la 15e Conférence des villes, orga­ni­sée par l’Association des maires de grandes villes de France, à l’Hôtel de Ville de Paris. Son idée ? Mettre en œuvre un Green new deal.

Selon lui, il est en effet urgent que l’État remette à plat le sys­tème de comp­ta­bi­lité publique, afin de déblo­quer les finances locales pour enga­ger la tran­si­tion éner­gé­tique. Il pro­pose ainsi à l’État de signer un Plan d’ac­tion pour la confiance et la tran­si­tion éner­gé­tique (Pacte).

L’édile gre­no­blois est revenu au micro de France 3 Alpes sur la situa­tion de blo­cage que vit Grenoble, à l’ins­tar de très nom­breuses com­munes et col­lec­ti­vi­tés en France :

« L’État vient nous dire “On vous réduit vos dota­tions de 20 mil­lions en années pleines. Cela repré­sente 40 mil­lions sur trois ans… D’un autre côté, on aime­rait bien que vous inves­tis­siez, on est prêt à vous prê­ter de l’argent”. Mais en fait, moi [la Ville de Grenoble, ndlr], je ne peux pas emprun­ter plus ! ».

Plaidoyer pour une nou­velle comptabilité

« Oui ! », affirme Eric Piolle, les villes peuvent inves­tir dans la tran­si­tion éner­gé­tique… A condi­tion de sor­tir de la dette publique tous les emprunts liés aux inves­tis­se­ments de type éco­lo­gique : réno­va­tion de bâti­ments publics, construc­tion de sys­tèmes de pro­duc­tion d’énergie renou­ve­lable, etc. De son point de vue, ces inves­tis­se­ments ne sont pas des « dettes » mais du pro­fit. Il fau­drait donc les encou­ra­ger, plu­tôt que les empêcher.

Eric Piolle, maire de Grenoble, ce mercredi 23 septembre à Paris, lors de la 15e Conférence des Villes organisée par l’AMGVF, sur le thème "Climat, territoires et moyens financiers"

Eric Piolle, lors de la 15e Conférence des villes sur le thème “Climat, ter­ri­toires et moyens finan­ciers”. DR

Et le maire de Grenoble de pour­suivre son plai­doyer en faveur d’un Plan d’ac­tion pour la confiance et la tran­si­tion éner­gé­tique : « Ces inves­tis­se­ments sont bons pour l’emploi tout de suite, bons pour nos finances aussi, même si ce sont des ren­de­ments à long terme, et ils sont bons pour l’en­vi­ron­ne­ment ! ».

Un tour de passe-passe comp­table qui appelle encore tou­te­fois quelques éclai­rages tech­niques, avec la pos­sible inter­ven­tion de tiers-inves­tis­seurs. En clair, un trans­fert de la charge finan­cière vers des tiers à même de la sup­por­ter avant qu’ils ne béné­fi­cient des retours sur inves­tis­se­ments avec une marge.

« On est en train de perdre du temps et ce temps-là ne revien­dra pas… », a mis en garde Eric Piolle, ce mer­credi. Reste main­te­nant à voir si ce New deal à la sauce verte sera du goût de l’État.

Séverine Cattiaux

Du New Deal au « Green New Deal »

Quid de l’ex­pres­sion « Green New Deal », employée cette semaine par le maire de Grenoble ? L’expression voit le jour, pour la pre­mière fois, en 2007, dans le New York Times. Depuis, elle a été reprise par dif­fé­rents groupes, dont les dépu­tés euro­péens éco­lo­gistes. Pour eux, le Green New Deal doit être une « stra­té­gie glo­bale ». « Au lieu d’imposer une aus­té­rité pré­ju­di­ciable au niveau social et envi­ron­ne­men­tal, le Green New Deal pro­pose de re-régu­ler l’industrie finan­cière et de cana­li­ser d’importantes sommes d’argent vers des inves­tis­se­ments verts… », lit-on sur le site dédié au Green New Deal des dépu­tés euro­péens écologistes.

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Auvergne-Rhône-Alpes : élu député, Laurent Wauquiez quitte la Région en lais­sant « ses cas­se­roles », selon l’opposition

FOCUS - Élu député de Haute-Loire le 7 juillet 2024, Laurent Wauquiez devrait quitter la présidence de la Région Auvergne-Rhône-Alpes durant l'été, en vertu du Lire plus

La stratégie de la Métropole envers les commerçants et l'attractivité commerciale en débat au conseil métropolitain
Attractivité com­mer­ciale : vifs débats autour de la stra­té­gie de la Métropole de Grenoble

FOCUS - Le conseil métropolitain de Grenoble a adopté, le 5 juillet 2024, une délibération-cadre sur la "stratégie d'intervention pour relever les défis d'une attractivité Lire plus

Cyrielle Chatelain réélue pré­si­dente du groupe éco­lo­giste à l’Assemblée natio­nale et « pos­sible » can­di­date au perchoir

FLASH INFO - Cyrielle Chatelain a été réélue, mardi 16 juillet 2024, présidente du groupe parlementaire écologiste. Renommé “groupe écologiste et social”, celui-ci intègre les Lire plus

L’élue isé­roise Sophie Romera quitte LFI et rejoint L’Après : « Je suis tou­jours libre, peut-être encore plus insoumise »

FOCUS - Sophie Romera, conseillère départementale et municipale d'opposition de Fontaine, a annoncé, vendredi 12 juillet 2024, son départ de La France insoumise. Elle rejoint Lire plus

Les adjoints Gilles Namur et Margot Belair, Bertrand Raynaud (Alp’Études), Quentin De Neeff ( directeur de projet en mission d’aménagement des espaces publics), Frédéric Cacciali (pour la Sages) et Nathalie Durand (direction de l’urbanisme et de l’aménagement). © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : de nou­veaux espaces publics quar­tier Flaubert pour le trans­for­mer et l’a­dap­ter au chan­ge­ment climatique

FOCUS - À l'occasion d'une visite guidée organisée sur site, la Ville de Grenoble a présenté, le 10 juillet 2024, ce que va devenir le Lire plus

Les livreurs à vélo et des élus prennent la pose devant leur nouveau local situé 8, rue Saint-François à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
La Ville de Grenoble met un local flam­bant neuf à la dis­po­si­tion des livreurs de repas à domicile

FOCUS - La Ville de Grenoble a décidé de mettre gratuitement à disposition des livreurs de repas à vélo un local situé en plein cœur Lire plus

Flash Info

|

17/07

19h01

|

|

16/07

19h53

|

|

14/07

11h04

|

|

10/07

15h12

|

|

09/07

15h36

|

|

09/07

11h24

|

|

07/07

10h36

|

|

05/07

19h12

|

|

05/07

11h23

|

|

04/07

18h57

|

Les plus lus

Culture| Festivités du 14 juillet : feux d’ar­ti­fice, bals, concerts et ani­ma­tions dans les com­munes de la métro­pole grenobloise

Politique| Grenoble : deux ex-élus attaquent la déli­bé­ra­tion octroyant un ter­rain de la Ville à moi­tié prix pour un « pseudo-habi­tat participatif »

A écouter| La Ville de Grenoble met un local flam­bant neuf à la dis­po­si­tion des livreurs de repas à domicile

Agenda

Je partage !