Un plan d’avenir et une DSP pour Alpexpo

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

FOCUS – Alpexpo, le palais des expositions de Grenoble, a accumulé ces dernières années sept millions d’euros de pertes et de dettes. Pour faire face à ces difficultés financières, la ville de Grenoble et la métropole ont annoncé, le 10 avril dernier, la mise en place dans les prochains mois d’un plan d’avenir et d’une délégation de service public.

 

 

Foire internationale d'automne de GrenobleC’est un secret pour per­sonne, Alpexpo, le palais des expo­si­tions de Grenoble, a ren­con­tré ces der­nières années des dif­fi­cul­tés finan­cières. Le parc évé­ne­men­tiel de 42 000 mètres car­rés a ainsi accu­mulé pas moins de sept mil­lions d’euros de pertes et de dettes.

Face à ce constat, la ville de Grenoble et la métro­pole ont pré­senté, le 10 avril der­nier, un plan d’avenir des­tiné à relan­cer l’activité de l’équipement. La taille, la poly­va­lence et les prix de loca­tion modé­rés de ce der­nier seraient en effet, à en croire les deux col­lec­ti­vi­tés, « autant d’atouts qui devraient lui per­mettre de deve­nir un centre de congrès viable éco­no­mi­que­ment, à la fois enra­ciné dans la vie locale et ouvert à l’international ».

 

 

 

Miser sur des salons phares et les grands congrès

 

 

 

La com­mu­nauté d’agglomération de Grenoble et la Ville ont ainsi opté pour un Plan d’avenir axé, d’une part, sur les salons phares, comme la Foire de Grenoble, Mountain Planet et les spec­tacles accueillis au Summum ; d’autre part, sur les grands congrès inter­na­tio­naux scien­ti­fiques et les salons pro­fes­sion­nels.

 

« Il fal­lait rompre avec un pilo­tage à vue dans lequel Alpexpo avait perdu le cap depuis de trop nom­breuses années, explique Claus Habfast, pré­sident direc­teur géné­ral d’Alpexpo, dans un com­mu­ni­qué. En plus des pertes finan­cières consi­dé­rables pour la ville de Grenoble, l’échec des stra­té­gies mises en œuvre sont péna­li­santes pour la vita­lité de l’agglomération ». Dès ce prin­temps 2015, un cahier des charges pré­cis sera ainsi éla­boré.

 

 

 

Vers une délégation de service public

 

 

 

ClausHabfastCreditNilsLounaUNE

Pour mener à bien ce pro­jet, la Sem actuelle sera rem­pla­cée par une Société publique locale (SPL), com­po­sée à 100 % par les col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales. Cette SPL pourra assu­rer l’ex­ploi­ta­tion d’Alpexpo pen­dant quelques mois.

 

Puis un délé­ga­taire privé spé­cia­lisé dans la ges­tion de sites évé­ne­men­tiels devrait prendre le relais pour une ges­tion à plus long terme. « Les retours des groupes en charge d’autres équi­pe­ments de la même enver­gure qu’Alpexpo montrent d’ores et déjà que la prise en charge des inves­tis­se­ments par un acteur privé ren­contre un réel inté­rêt, pré­cise Claus Habfast. Demain, les col­lec­ti­vi­tés pour­ront alors foca­li­ser leurs moyens finan­ciers sur la poli­tique du tou­risme et appuyer avec force les can­di­da­tures gre­no­bloises aux grands congrès pro­fes­sion­nels dans un site évé­ne­men­tiel de qua­lité inter­na­tio­nale. »

 

Ce futur délé­ga­taire de ser­vice public devra ainsi prendre en charge les inves­tis­se­ments et le risque d’ex­ploi­ta­tion. L’ensemble du per­son­nel devrait, par ailleurs, être recon­duit. Quant à la ces­sion des salons et de la Foire, elle devrait per­mettre, dès 2016, de rem­bour­ser tout ou par­tie de la dette d’Alpexpo à la ville de Grenoble. Une dette qui s’élève à 2,8 mil­lions d’eu­ros. La pro­cé­dure de délé­ga­tion de ser­vice public sera lan­cée en mai 2015. Le choix du délé­ga­taire devrait lui inter­ve­nir au pre­mier tri­mestre 2016.

 

 

Maïlys Medjadj

 

 

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
4718 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.