Cop21-UGA : Grenoble mobilisée pour le climat

sep article

EN BREF – En amont de la conférence internationale sur le climat, prévue en décembre à Paris, les chercheurs grenoblois se mobilisent. Au sein d’un collectif baptisé Cop 21-UGA, scientifiques, économistes mais aussi un politologue et une linguiste proposent d’échanger, de débattre et d’éclairer le champ du changement climatique. Prochain rendez-vous le 28 avril 2015.

 

 

 

 

Forage en Antarctique en décembre 2013 : le changement climatique à la loupe des carottes de glace. Crédit Jérôme Chappellaz CNRS/LGGE

Forage en Antarctique en décembre 2013 : le chan­ge­ment cli­ma­tique à la loupe des carottes de glace. © Jérôme Chappellaz CNRS/LGGE

2015, année clé pour les négo­cia­tions cli­ma­tiques inter­na­tio­nales ? En décembre, la 21e Conférence des par­ties de la conven­tion-cadre des Nations unies (Cop 21) réunira à Paris près de 200 pays pour dis­cu­ter des mesures per­met­tant de limi­ter le chan­ge­ment cli­ma­tique.

 

Une année butoir que se sont fixée les par­ties pour abou­tir à un nou­vel accord qui entre­rait en vigueur en 2020 et qui vise à limi­ter le réchauf­fe­ment moyen à 2° C. Après la signa­ture des Accords de Tokyo en 1997, puis l’échec de Copenhague en 2009, Paris cris­tal­lise bien des espoirs…

 

 

 

Grenoble mobilisée au sein du Cop21-UGA

 

 

En atten­dant, les cher­cheurs se mobi­lisent. A Grenoble notam­ment, où un col­lec­tif bap­tisé Cop21-UGA (uni­ver­sité Grenoble Alpes) s’est consti­tué en groupe de tra­vail. Avec de solides réfé­rences puisqu’une dizaine de labo­ra­toires gre­no­blois ont contri­bué au der­nier rap­port du Giec.

 

Ainsi, scien­ti­fiques, éco­no­mistes, mais aussi un poli­to­logue et une lin­guiste issus de labo­ra­toires et écoles gre­no­blois apportent tout au long de l’année leurs éclai­rages sur les enjeux scien­ti­fiques, tech­niques et socio-éco­no­miques induits par le chan­ge­ment cli­ma­tique en pro­po­sant confé­rences et débats.

 

Au pro­gramme : impacts du chan­ge­ment cli­ma­tique sur les res­sources en eau, bio­di­ver­sité et chan­ge­ment cli­ma­tique, éco­no­mie des poli­tiques cli­ma­tiques, por­tée et effets juri­diques de l’Accord de Paris… Prochaine confé­rence en fran­çais, le 28 avril 2015 à 20 heures au Musée de Grenoble, sur le thème « Impact du chan­ge­ment cli­ma­tique sur les res­sources en eau et les risques liés aux séche­resses et aux inon­da­tions ».

 

Retrouvez l’en­semble des ren­dez-vous autour du cli­mat en 2015 à Grenoble et en Rhône-Alpes, sur le site du Cop21-UGA.

 

 

Patricia Cerinsek

 

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
2576 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.