Gilles Lipovetsky sociologue et philosophe grenoblois

Gilles Lipovetsky : “c’est une mesure liberticide”

Gilles Lipovetsky : “c’est une mesure liberticide”

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

ENTRETIEN – Lira-t-on un jour dans les livres d’histoire : « le 23 novembre 2014, la ville de Grenoble bannissait la publicité de son espace public » ? Gilles Lipovetsky, essayiste grenoblois et observateur de la société, nous donne son point de vue dans une interview à brûle-pourpoint.

 

 

 

© DR

Le socio­logue phi­lo­sophe Gilles Lipovetsky. DR

 

Ancien membre du Conseil d’a­na­lyse de la société auprès du Premier ministre, Gilles Lipovetsky inter­vient comme expert à l’Association pro­grès du mana­ge­ment (APM). Professeur agrégé de phi­lo­so­phie à l’Université de Grenoble, socio­logue phi­lo­sophe, obser­va­teur de la société post­mo­derne, il a rédigé de nom­breux ouvrages. Le pre­mier qui l’a rendu célèbre, L’ère du vide : Essais sur l’in­di­vi­dua­lisme contem­po­rain a été publié en 1989.

 

Selon Gilles Lipovetsky, la consom­ma­tion a acquis une dimen­sion pro­pre­ment exis­ten­tielle. Contribuant à appro­fon­dir le mou­ve­ment d’autonomisation de l’individu, la consom­ma­tion est éga­le­ment mise au ser­vice de la quête du bon­heur de cha­cun. En ce sens, si la contri­bu­tion de la consom­ma­tion au bien-vivre s’avère sou­vent décep­tive, toute volonté de réforme de la société de consom­ma­tion implique de déve­lop­per les alter­na­tives à la consom­ma­tion dans la construc­tion de l’identité indi­vi­duelle. Que pense-t-il des thèses anti­pu­bli­ci­taires et de la mesure prise par le maire de Grenoble ?

 

 

 

Les antipub considèrent la publicité comme un procédé manipulatoire dont il faut protéger les personnes. Qu’en pensez-vous ?

 

 

© Joël Kermabon – Place Gre’net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Guy Debord disait effec­ti­ve­ment, en son temps, que le consom­ma­teur est un être aliéné par la publi­cité. On lui fait ache­ter ce qu’il ne veut pas, parce qu’il est mani­pulé. Une mani­pu­la­tion en grand, sys­té­ma­tique. Et donc du coup, lut­ter contre la publi­cité, c’est redon­ner le vrai pou­voir au consom­ma­teur, c’est le désa­lié­ner etc. Mais je n’en crois pas un mot !

 

Le consom­ma­teur n’est pas un débile men­tal, façonné comme un pan­tin par la publi­cité. Les gens ne sont pas des idiots com­plets qui, parce qu’ils voient une affiche, vont ache­ter le pro­duit. Je pense que c’est une vision extra­or­di­nai­re­ment réduc­trice, méca­niste de l’acte de consom­ma­tion. Et sur­tout dépassée.

 

Elle pou­vait être valable à la rigueur dans les années 50 parce que c’é­tait nou­veau. Mais aujourd’­hui, fran­che­ment, quand on observe le com­por­te­ment des consom­ma­teurs, ils s’in­forment, vont sur Internet, com­parent les prix. Et force est de consta­ter pour l’ins­tant que les consom­ma­teurs fran­çais sont plu­tôt four­mis que cigales. J’aimerais que l’on m’ex­plique la mani­pu­la­tion par la publi­cité alors que les Français épargnent en moyenne 16 % de leurs revenus !

 

 

S’en référant au modèle de São Paulo, la municipalité de Grenoble a décidé de supprimer la publicité dans l’espace public. Elle a d’ailleurs largement communiqué dans les médias nationaux sur cette décision que l’équipe municipale considère très importante. Que vous inspire cette mesure ?

 

 

© Joël Kermabon – Place Gre’net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Grenoble n’est pas São Paulo ! Je ne vois pas beau­coup d’af­fiches publi­ci­taires dans les rues. La publi­cité n’est ni enva­his­sante, ni agres­sive à Grenoble… Je pense que la ban­nir de l’es­pace public est une mesu­rette qui n’a rien d’une action capable de trans­for­mer la vie des habi­tants. Il faut être d’une naï­veté incroyable d’ailleurs pour pen­ser que cette déci­sion va chan­ger la qua­lité de vie à Grenoble !

 

Franchement, si c’est ça qui va mar­quer la muni­ci­pa­lité, c’est double zéro ! On attend d’une muni­ci­pa­lité autre chose ! Qu’elle fasse l’a­ni­ma­tion, la mobi­lité, l’é­cole, la pro­preté. La lutte contre le bruit, aussi, qui est beau­coup plus agres­sif que les pan­neaux publi­ci­taires ! Une telle mesure irait vrai­ment dans le sens de l’in­té­rêt col­lec­tif. Ça chan­ge­rait réel­le­ment la qua­lité de vie des habi­tants. Et là, ils ne font rien…

 

 

Certains voient de l’idéologie dans cette mesure. Quel est votre point de vue ?

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 58 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Véronique Magnin

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Régie télégrenoble ©Télégrenoble
Les télévisions locales de la région Rhône-Alpes lancent une offre publicitaire commune

  FOCUS - Après avoir traversé la période très difficile du confinement, les quatre télévisions locales de Rhône-Alpes – BFM Lyon, TV8 Mont-Blanc, TéléGrenoble et Lire plus

A Grenoble, Paysages de France lance un ultimatum à Eric Piolle. Pourqu'il retire ou s'engage à le faire, la publicité numérique des abribus.
Affichage publicitaire : Paysages de France lance un ultimatum au maire de Grenoble

EN BREF - À Grenoble, la porte laissée ouverte à la publicité numérique sur les abribus  fait bondir Paysages de France. L'association a lancé un Lire plus

Extinction Rébellion a mené une action anti-pub à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Action anti-publicité éclair à Grenoble d’activistes d’Extinction Rébellion

  REPORTAGE VIDÉO - Des activistes d'Extinction Rébellion Isère ont mené une action visant à dénoncer la publicité ce samedi 16 mai à Grenoble. Jusqu'alors Lire plus

L'avenue Gabriel Péri à Saint-Martin d'Hères, exemple d'axe particulièrement fourni en affichage publicitaire. © Jules Peyron - Place Gre'net
Publicité : le nouveau règlement à peine voté, Paysages de France met en demeure la Métro

  DÉCRYPTAGE - Trop de pub pour les uns, pas assez pour les autres. Le règlement intercommunal de la publicité dont vient de se doter Lire plus

Deuxième phase d’installation du mobilier urbain Vox à Grenoble… et demain sur le territoire de la Métro ?

  FOCUS - La Ville de Grenoble salue la deuxième phase d'installation de son mobilier urbain Vox : des panneaux d'affichage nanti d'un porte-voix à rayures Lire plus

Les travaux de rénovation des arrêts de bus et tramways débutent, sur fond d’entente cordiale entre le SMTC et JCDecaux

  FOCUS — Le début des travaux de rénovation des arrêts de bus et de tramways de l'agglomération grenobloise est l'occasion pour le SMTC et Lire plus

Flash Info

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

|

20/10

9h13

|

|

19/10

19h14

|

|

19/10

18h03

|

|

19/10

15h11

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

SDH - Le futur compte sur nous

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin