Actualité

Le projet de Center parcs a-t-il grevé les comptes de la commune de Roybon ? Pour les magistrats financiers, la situation est critique.

Henri Mora : “la redy­na­mi­sa­tion des ter­ri­toires est un leurre”

Henri Mora : “la redy­na­mi­sa­tion des ter­ri­toires est un leurre”

ENTRETIEN - Opposant de la première heure au Center Parcs des Chambarans et auteur en 2011 d'un ouvrage sur le sujet, Henri Mora revient sur la genèse de la mobilisation autour du projet porté par Pierre & Vacances. Des rassemblements informels de Quelques opposants au Center Parcs (QoCP) à la structuration de l'opposition autour de Pour les Chambarans Sans Center Parcs (PCSCP) et jusqu'aux mouvements zadistes, Henri Mora porte, par-delà les atteintes à l'environnement, un regard acéré sur les questions sociales, la société industrielle et la marchandisation des territoires. Entretien avec un citoyen grenoblois discret et engagé.

 

 

 

 

" Chambard dans les Chambarans", livre d'Henri Mora. Center Parcs de Roybon

Chambard dans les Chambarans, livre d'Henri Mora. Center Parcs de Roybon

Vous êtes un opposant de la première heure au Center Parcs des Chambarans. D'abord au sein de QoCP (Quelques opposants au Center Parcs) puis de PCSCP (Pour les Chambarans Sans Center Parcs) que vous avez quitté depuis. Pouvez-vous revenir sur cet engagement ?
 
 
Le groupe informel QoCP auquel je participais existait depuis le printemps 2009 avant la création de l’association  PCSCP. C’est d’ailleurs après une promenade organisée par QoCP, le 11 novembre 2009, dans le bois des Avenières que la plupart des promeneurs à cette balade ont décidé de créer PCSCP un peu plus tard. 
QoCP était un groupe affinitaire. Ceux qui le composaient partageaient certaines critiques, certaines idées et agissaient essentiellement dans la réflexion, l’écriture et la publication de textes, de lettres ouvertes et d’affiches, avec une quarantaine de publications au total. Mais aussi dans la distribution de ces textes dans les boîtes aux lettres et sur les marchés, ainsi que dans l’organisation de la première promenade.Certains d’entre eux sont intervenus dans plusieurs radios locales. Les éditions Le Monde à l’envers ont publié en 2011 Chambard dans les Chambarans, un recueil avec tous les textes de QoCP ; recueil que j’ai présenté publiquement avec la maison d’édition à plusieurs reprises.

 

 

 

Votre position rejoint aujourd'hui davantage celle des « zadistes »…

 

 

Les « zadistes » n’ont pas une identité propre et unique. Ils occupent un territoire qu’ils défendent contre son saccage et s'en emparent pour expérimenter d’autres relations sociales et humaines en dehors de l’utilitarisme économique.

 

QoCP n’a jamais occupé de Zad. Mais ce groupe défendait des idées que les associations officielles ne partageaient pas : QoCP s’opposait à la destruction d'une zone humide, au ravage de l'environnement et de sa biodiversité, à la mise en danger de la nappe phréatique et au gaspillage d'eau et d'énergie, comme ces associations environnementalistes. Et, tout comme elles, QoCP s’opposait à la destruction du bois des Avenières et à l'abattage des 92 hectares d'arbres annoncé.

 

Les zadistes appellent à la mobilisation dimanche 30 novembre contre le Center Parcs des Chambarans. DR

Les zadistes mobilisés ce dimanche 30 novembre contre le Center Parcs des Chambarans. DR

 

Mais nous nous opposions aussi à la privatisation d'un bien commun. Nous refusions de voir les territoires continuellement transformés et détruits par cette fuite en avant imposée par les besoins de la société marchande. Nous nous opposions à la marchandisation des territoires. Nous nous opposions à ce projet d'intérêt privé qui est financé par la collectivité qui ne bénéficiera d'aucun avantage.

 

Nous nous opposions à l'idée même de ces parcs à nature aseptisée où se joue une représentation caricaturale et folklorisée de vie que les touristes viennent consommer en masse. Nous nous opposions à cette idée qui voudrait que la société accepte des projets sans aucune utilité sociale, seulement parce qu'ils sont censés créer des emplois ; emplois dont la plupart – dans le cas de ce Center Parcs – sont mal rémunérés et avec de mauvaises conditions de travail. On l'a vu avec les différentes grèves qui ont eu lieu dans les Center Parcs déjà ouverts...

 

 

 

L'opposition au Center Parcs des Chambarans semble se radicaliser avec la multiplication des actions de désobéissance civile et la mobilisation des zadistes. Est-ce une bonne chose, alors que le risque de dérapage et d'actions violentes peut susciter un certain rejet de la part d'une grande partie des citoyens, pourtant opposés au projet ?

 

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 72 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Auvergne-Rhône-Alpes : la LPO alerte sur la « dis­pa­ri­tion inquié­tante » des oiseaux des milieux agricoles

FLASH INFO - La LPO Auvergne-Rhône-Alpes s'alarme, dans un communiqué publié le 9 avril 2024, de la "disparition inquiétante" des oiseaux des milieux agricoles. Un Lire plus

Scission chez les ex-fron­deurs à Grenoble : le nou­veau groupe Place publique et GDES se ren­voient la responsabilité

FOCUS - Anouche Agobian, Maxence Alloto et Barbara Schuman ont présenté, lundi 22 avril 2024, leur nouveau groupe, Place publique social démocrate, à la Ville Lire plus

Alpes Insertion conteste vivement le reportage (et ses méthodes) de Cash Investigation à son endroit
Alpes Insertion conteste vive­ment les pro­pos tenus dans le repor­tage de Cash Investigation

DROIT DE SUITE - Après un reportage accablant de Cash Investigation sur Fontaine Insertion en janvier 2024 et un rassemblement syndical devant ses locaux en Lire plus

Mobilisation pour des aménagements sécurisés. Crédit Collectif pour l'aménagement cyclable de la Combe de Gières
Piste cyclable dans la combe de Gières : les élus éco­lo­gistes du Département sou­tiennent la péti­tion citoyenne métropolitaine

FLASH INFO - Le groupe Isère écologie et solidarités (IES) au Département a appelé, jeudi 18 avril 2024, à signer la pétition citoyenne métropolitaine pour Lire plus

Échirolles : un bus de la Tag tou­ché par plu­sieurs tirs d’arme à feu, les conduc­teurs exercent leur droit de retrait

EN BREF - Un bus de la ligne C7 a été visé par plusieurs tirs d'armes à feu au niveau du terminus Comboire, à Échirolles, Lire plus

Emplois possiblement fictifs à la Région: l'opposition tire à boulets rouges sur Laurent Wauquiez
Auvergne-Rhône-Alpes : Laurent Wauquiez épin­glé pour un dépla­ce­ment confi­den­tiel au Japon, « aux frais du contribuable »

EN BREF - Le Monde a révélé, samedi 20 avril 2024, le déplacement très confidentiel de Laurent Wauquiez, en mars, au Japon. Un séjour d'une Lire plus

Flash Info

|

24/04

18h58

|

|

24/04

11h01

|

|

21/04

20h48

|

|

21/04

18h12

|

|

19/04

20h52

|

|

19/04

20h24

|

|

18/04

17h28

|

|

17/04

23h47

|

|

17/04

15h53

|

|

17/04

12h58

|

Les plus lus

Société| Après Un Bon Début, le gre­no­blois Antoine Gentil pré­sente sa méthode édu­ca­tive « star­ter » avec son livre Classe réparatoire

Société| Grenoble, sixième ville « où il fait bon vivre avec son chien », selon 30 mil­lions d’amis

Économie| Le salon Mountain Planet de retour à Alpexpo Grenoble, avec la visite de la ministre Dominique Faure

Agenda

Je partage !