Festival Jour & Nuit. © Joel Jermabon - placegrenet.fr

Le patri­moine local au rythme de Jour & Nuit

Le patri­moine local au rythme de Jour & Nuit

REPORTAGE VIDÉO – Fer de lance du pro­jet cultu­rel de l’as­so­cia­tion Mixlab, le fes­ti­val Jour & Nuit a débuté ce jeudi 25 sep­tembre à La Bobine. Cette année encore, des lieux inha­bi­tuels, voire inso­lites, vibre­ront jour et nuit durant quatre jours de sono­ri­tés à domi­nante électronique.

Festival Jour & Nuit à GrenobleMalgré un petit vent fris­quet, c’est la foule des grands soirs qui se pres­sait ce jeudi sur les ter­rasses et dans le bar de La Bobine, lieu emblé­ma­tique de la scène musi­cale grenobloise.
Pour cette soi­rée d’ou­ver­ture, les trois DJ de Sound Disciples avaient la charge de chauf­fer la salle en pre­mière par­tie. Après avoir laissé libre cours à leur talent d’im­pro­vi­sa­teurs et de scrat­cheurs, c’est à gui­chet fermé que le groupe Quantic a donné le coup d’en­voi de cette troi­sième édi­tion du festival.

Des lieux iconoclastes

Depuis 2012, Jour & Nuit est orga­nisé par l’as­so­cia­tion Mixlab. Celle-là même qui a obtenu pour cinq sai­sons la délé­ga­tion de ser­vice public de la ville de Grenoble pour l’ex­ploi­ta­tion de la nou­velle salle La belle électrique.
Quid du concept de cet évé­ne­ment ? « L’idée est de faire décou­vrir, jour et nuit, tout au long du fes­ti­val, des lieux aty­piques, pré­cise Frédéric Lapierre, direc­teur de la Belle Électrique. Nous inves­tis­sons ces der­niers sous des formes esthé­tiques que nous espé­rons inno­vantes et très ouvertes. »
© Joël Kermabon - placegrenet.fr

© Joël Kermabon – pla​ce​gre​net​.fr

Laurent Duclot, le pré­sident de l’as­so­cia­tion Mixlab com­plète : « nous serons à la fois dans des salles de concert comme La Bobine, La Source, Le Ciel, mais éga­le­ment dans des lieux ico­no­clastes. Nous inves­ti­rons notam­ment le bou­lo­drome à l’Esplanade. Un lieu assez “vin­tage” où nous mixe­rons de l’élec­tro par exemple ! » Un choc des époques tota­le­ment assumé et reven­di­qué par les orga­ni­sa­teurs. La petite touche déca­lée et ori­gi­nale carac­té­ris­tique de l’événement.
Autre par­ti­cu­la­rité du fes­ti­val : les acti­vi­tés orga­ni­sées de jour devant la Maison de l’in­ter­na­tio­nal, au Jardin de Ville, et sur le par­vis de la Belle Électrique. Avec, à la fois, des musi­ciens issus de la scène locale et des acti­vi­tés pour les enfants. L’équipe réitère d’ailleurs à cette occa­sion l’ex­pé­rience du Boomboom, un mini-club pour les enfants de 2 à 6 ans.

Réalisation JK Production

« DJ ne veut pas dire que musique électro ! »

La pro­gram­ma­tion se veut éclec­tique : pop, rock’n’­roll, soul et bien sûr élec­tro. « Nous essayons d’embrasser un large spectre esthé­tique. C’est aussi notre marque de fabrique » se féli­cite Frédéric Lapierre. Et ce der­nier d’af­fir­mer : « DJ ne veut pas dire que musique électro ! »
Le fes­ti­val sou­haite aussi favo­ri­ser l’é­mer­gence de groupes locaux en leur offrant un lieu d’ex­pres­sion. A cet effet, tous les concerts gra­tuits en jour­née et d’autres payants seront assu­rés par des artistes issus de la scène gre­no­bloise, qu’ils soient en deve­nir ou confir­més comme Miss Kittin.
Affiche du festival Jour & Nuit 2014 à Grenoble

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Cette année fera aussi la part belle à des artistes de renom­mée inter­na­tio­nale venus des États-Unis : Seth Troxler et Levon, deux musi­ciens ori­gi­naires de New-York et Detroit. Une manière de reve­nir aux sources de la musique techno dont ces deux villes sont les berceaux.
Alban Sauce, chargé de la pro­gram­ma­tion des musiques élec­tro­niques du fes­ti­val, tem­père cepen­dant ce qui pour­rait paraître comme de l’é­li­tisme : « nous pro­gram­mons aussi des artistes pro­po­sant une musique abor­dable, popu­laire et de qua­lité. La preuve : il y aura même de la musique disco… Mais de la bonne, bien remixée ! ».
Autre forme d’art élec­tro­nique, la vidéo sera elle aussi de la par­tie, grâce au col­lec­tif de VJ, AV Exciters qui pro­po­sera un map­ping lors des soi­rées au bou­lo­drome. De quoi pas­ser quelques nuits blanches…
Joël Kermabon
Pour en savoir plus : Programme du fes­ti­val Jour & Nuit

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Noy'Art promet d'aborder plusieurs les couleurs du spectacle vivant : théâtre (musical ou non), improvisation et clown. Avec notamment la compagnie Ar'Scène (Tullins). DR
Noyarey : deux asso­cia­tions s’u­nissent pour lan­cer Noy’Art, un nou­veau fes­ti­val d’arts vivants

ÉVÉNEMENT - Deux associations de Noyarey ont décidé d'unir leurs forces pour créer et monter Noy'Art, un festival mêlant théâtre, clown et improvisation qui se Lire plus

Ojoloco promeut le cinéma latino avec des films venus de nombreux pays d'Amérique latine. Exemple : "Les Rois du monde", un long-métrage colombien. DR
Cinémas latino et luso­phone : le fes­ti­val Ojoloco fait son grand retour au Méliès et à Mon Ciné

ÉVÉNEMENT - Souvent discrets, les cinémas ibérique et d'Amérique latine font l'objet d'un festival dans l'agglomération grenobloise : le fameux Ojoloco. L'édition 2023 a commencé Lire plus

Réforme des retraites : entre 20 000 et 56 000 mani­fes­tants à Grenoble, une mobi­li­sa­tion record

REPORTAGE VIDÉO - Entre 20 000 et 56 000 manifestants - respectivement selon la police et les syndicats - ont défilé à Grenoble, jeudi 23 Lire plus

Belles Musiques, le festival classique de Claix, propose quatre jours autour de la musique, avec des concerts programmés du 23 au 26 mars 2023. © Steve Buissinne (Pixabay)
Belles Musiques : le fes­ti­val clas­sique de Claix revient pour une seconde édition

ÉVÈNEMENT - Bonne nouvelle pour les mélomanes : Belles Musiques, le festival de Claix dédié à la musique classique, revient du 23 au 26 mars Lire plus

L'atelier Arc-Nucléart de Grenoble labellisé "centre collaborateur pour la préservation du patrimoine" par l'AIEA
L’atelier Arc-Nucléart de Grenoble label­lisé « centre col­la­bo­ra­teur pour la pré­ser­va­tion du patrimoine »

FLASH INFO - L'Atelier de recherche et de création Arc-Nucléart a reçu le label "Centre collaborateur pour la préservation du patrimoine culturel par traitement par Lire plus

Le Voiron Jazz Festival 2023 rayonne dans la ville et sur plusieurs sites alentour, avant de s'achever au Grand Angle. © Conservatoire de Voiron
Le Voiron Jazz Festival revient avec le prin­temps pour deux semaines de réjouis­sances musicales

ÉVÉNEMENT - Après des préludes samedi 18 mars 2023, la douzième édition du Voiron Jazz Festival s'ouvre mardi 21 mars avec une déambulation urbaine et Lire plus

Flash Info

|

26/03

22h33

|

|

24/03

20h11

|

|

23/03

18h50

|

|

23/03

10h29

|

|

23/03

10h00

|

|

22/03

22h43

|

|

22/03

20h04

|

|

22/03

17h13

|

|

22/03

11h47

|

Les plus lus

Politique| Sept élus de Grenoble annoncent leur exclu­sion de la majo­rité après avoir cri­ti­qué la hausse de 25 % de la taxe foncière

Politique| Affaire de la Fête des Tuiles : Éric Piolle et les six autres pré­ve­nus jugés en appel les 19 et 20 juin 2023

Société| Grenoble : un troi­sième han­di­parc ouvre dans le parc des Champs-Élysées

Agenda

Je partage !