Insertion paysagère d'un téléphérique débrayable 3S depuis Fontaine reliant l'agglomération de Grenoble au plateau du Vercors enjeux économiques

Téléphérique : les enjeux économiques

Téléphérique : les enjeux économiques

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DÉCRYPTAGE – Le débat organisé le 10 décembre dernier au Verre à Soi a été l’occasion d’échanger plus largement sur les enjeux de ce vaste projet, en présence de différents invités. En particulier, sur les aspects économiques, avec de nettes divergences entre les intervenants.

 
 
 
Vue d'artiste d'un téléphérique débrayable 3S depuis la Maison du Parc Câble reliant l'agglomération de Grenoble au plateau du Vercors.

Vue d’ar­tiste d’un télé­phé­rique débrayable 3S depuis la Maison du Parc, à Lans-en-Vercors.
© Métro

 
« Il ne faut pas céder à la ten­ta­tion du luxe ! » Pour Pierre Jaussaud, direc­teur du bureau d’études EFCâbles, c’est clair : l’ar­doise finale dépen­dra ce que l’on met­tra dans le pro­jet. « Avec une gare tous les 600 mètres en mono-câble, le coût du kilo­mètre revient à 7,5 mil­lions d’euros, maté­riel ins­tallé ».
 
A noter : si le prix est deux fois plus cher avec un télé­phé­rique débrayable 3S, le coût d’entretien s’a­vère en revanche un peu moins impor­tant avec cette tech­no­lo­gie plus per­for­mante en terme de débit et néces­si­tant moins de pylônes.
 
Pour François Nougier, repré­sen­tant d’Europe Écologie-les Verts rési­dant à Lans-en-Vercors, au contraire, le coût doit inté­grer le prix du par­king — s’il doit y en avoir un — et des liai­sons internes au pla­teau. Et celui-ci de mettre en garde les élus contre la ten­ta­tion de la mini­mi­sa­tion des frais qui ne peut que bra­quer les contri­buables et nour­rir les oppo­si­tions. « Il faut arrê­ter de dire que le pro­jet ne coû­tera que 53 mil­lions d’euros. Ce n’est pas vrai ! »
 

 

Gare de départ du téléphérique débrayable 3S de Bolzano en Italie présentation des enjeux économiques débat Place Gre'net sur le câble vers le Vercors

Gare de départ du télé­phé­rique de Bolzano en Italie.
© remon​tees​-meca​niques​.net / Laurent Berne

Une concep­tion par­ta­gée par Yannick Boulard, maire de Fontaine, qui table, lui, sur un coût de 80 mil­lions d’eu­ros. « 80 mil­lions d’euros, ce n’est pas rien, mais au final, cela ne repré­sente qu’une année d’investissement de la Métro. C’est aussi le prix du Stade des Alpes », a‑t-il signalé, un brin pro­vo­ca­teur. Une somme qui n’intègre tou­te­fois pas le coût des navettes sur le pla­teau qui reste encore à chif­frer. « Mais elle ne prend pas non plus en compte les éco­no­mies qui seraient réa­li­sées avec la réduc­tion du nombre de cars sub­ven­tion­nés par le dépar­te­ment. »
 
Réduction, par ailleurs, vive­ment dénon­cée par l’as­so­cia­tion d’op­po­sants au télé­phé­rique Vercors à cœur, qui sou­ligne que faute de fré­quence suf­fi­sante de cars, cer­tains habi­tants du pla­teau seraient obli­gés de reprendre leur voiture.
 
 
Trop tôt pour par­ler du prix du ticket
 
 
Et le prix du ticket dans tout ça ? 6 euros avec des sys­tèmes de tari­fi­ca­tion sociale et soli­daire a avancé Michel Gilbert, chargé de mis­sion sur le trans­port par câble à la direc­tion de la mobi­lité et des trans­ports de l’agglomération gre­no­bloise, « même s’il est trop tôt pour le dire ». Un prix qui dépen­dra de l’entreprise qui gérera cette ins­tal­la­tion, selon François Nougier. Et Pierre Jaussaud de rap­pe­ler que le dépar­te­ment finan­çait 90 % du coût du ticket de bus. Le prix affi­ché ne signi­fie donc pas grand chose.
 
Les vraies ques­tions qui se posent, selon François Nougier, sont celles du mon­tage juri­dique et de qui va gérer cette ins­tal­la­tion. « En fonc­tion de ça, soit le prix du ticket sera attrac­tif, soit il sera exor­bi­tant. On parle de par­te­na­riats public privé (PPP), de société d’é­co­no­mie mixte (Sem)… Il y a là un point cru­cial sur lequel il va fal­loir se posi­tion­ner clai­re­ment à un moment donné. » Pour Michel Gilbert, une struc­ture por­teuse, comme une société publique locale (SPL), pour­rait, par exemple, por­ter le projet.
 
Insertion paysagère d'un téléphérique débrayable 3S depuis Saint-Nizier-du-Moucherote Câble reliant le Vercors à l'agglomération de Grenoble.

Insertion pay­sa­gère d’un télé­phé­rique débrayable 3S depuis Saint-Nizier-du-Moucherote.
© Métro

 
 
Relance de l’é­co­no­mie locale
 
 
Coûteux, ce pro­jet de câble pour­rait tou­te­fois favo­ri­ser le déve­lop­pe­ment éco­no­mique. Comme à Bolzano, en Italie, où le nou­veau télé­phé­rique a per­mis de relan­cer l’économie locale, la ville étant deve­nue « une curio­sité tou­ris­tique » de l’a­vis de Yannick Boulard. Et Michel Gilbert de sou­li­gner qu’un an après la mise en ser­vice d’un nou­veau télé­phé­rique, les hôte­liers et res­tau­ra­teurs du pla­teau avaient réa­lisé une aug­men­ta­tion de plus de 30% de leur chiffre d’affaires.
 
Ce der­nier a d’ailleurs fait un paral­lèle avec le télé­phé­rique la Bastille, site le plus visité de l’Isère, avec pas moins de mille visi­teurs par jour sur l’an­née. De son côté, Yannick Boulard attend éga­le­ment des béné­fices dans Fontaine, notam­ment dans la zone indus­trielle des Vouillands « une des toutes pre­mières zones indus­trielles du dépar­te­ment, aujourd’­hui vieillis­santes. »
 
 
Vue du téléphérique débrayable 3S de Bolzano en Italie présentation des enjeux économiques débat Place Gre'net sur le câble entre l'agglomération grenobloise et le Vercors

Téléphérique de Bolzano en Italie.
© Bolzano Bozen

 
 
Une ques­tion de choix politiques
 
 
Pour François Nougier, les com­munes rurales proches de l’ag­glo ont un réel défi à mener au cours des vingt pro­chaines années : « soit elles conti­nuent à vivre, soit elles deviennent des cités dor­toirs, comme Saint-Nizier ». L’écologiste consi­dère d’ailleurs que le câble peut jouer dans les deux sens, en fonc­tion des choix poli­tiques qui seront faits au niveau de chaque com­mune et qu’il faut avan­cer sur l’as­pect social du pro­jet au-delà de l’as­pect technique.
 
« Les vitesses de déve­lop­pe­ment de ces deux facettes du pro­jet sont com­plè­te­ment dif­fé­rentes en haut et en bas. Il faut lais­ser le temps à cha­cun de pou­voir s’ac­cor­der. » Et celui-ci d’insister sur la néces­sité de se pen­cher sur toutes les pistes : le tou­risme d’af­faire, aujourd’­hui tota­le­ment ignoré sur le pla­teau, pour­rait par exemple jouer un rôle central.
 
Autre enjeu pour le pla­teau sou­li­gné par Michel Gilbert : sor­tir du tou­risme hiver­nal, cen­tré sur le ski de piste, et évo­luer vers un tou­risme des quatre sai­sons avec des acti­vi­tés mul­tiples. « On ima­gine très bien que les gens puissent mon­ter faire du vélo de route, du VTT sur le pla­teau, ou du tou­risme de ran­don­née. » Ou com­ment faire rimer éco­no­mique et écologique.
 
 
Muriel Beaudoing et Paul Turenne
 
 
 
Découvrez l’in­té­gra­lité du dos­sier spé­cial téléphérique :
 
Vue panoramique du Vercors débat Place Gre'net sur le téléphérique reliant l'agglomération grenobloise au plateau du Vercors

Vue pano­ra­mique du Vercors. © Metro

 
→ Rétrospective – Téléphérique du Vercors : où en est-on ?
 
→ Reportage vidéo – Le câble du Vercors en débat
 
→ Focus – Transport par câble : le retard français
 
→ Décryptage – Les enjeux éco­no­miques du câble du Vercors
 
→ Décryptage – Téléphérique rime-t-il avec écologique ?
 
 
 
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Place Gre'net

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Les territoires isérois se mobilisent autour du Mois de la Transition alimentaire
Les territoires isérois se mobilisent autour du Mois de la Transition alimentaire

FLASH INFO — Depuis le 22 septembre et jusqu'au 23 octobre, les territoires de la Métropole de Grenoble, de Pays Voironnais, de Chartreuse-Belledonne, du Vercors, Lire plus

Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

FIL INFO – Le lancement du nouveau raid multisports Grenoble-Alpes se déroulera le dimanche 19 septembre 2021. Un raid semi-urbain en binôme, dans l'agglomération et Lire plus

Fumée noire suite au crash d'un hélicoptère de la Sécurité Civile à Villard-de-Lans le dimanche 12 septembre 2021. Source : compte Twitter de Gilles Toureng - tous droits réservés
Un mort et quatre blessés dans le crash d’un hélicoptère de la sécurité civile à Villard-de-Lans

EN BREF - Un hélicoptère de la sécurité civile en intervention s'est écrasé près de Villard-de-Lans avec cinq personnes à son bord, ce dimanche 12 Lire plus

Le Vercors expérimente l'autopartage avec Citiz pour ses touristes et ses habitants jusqu'au 30 septembre
Le Vercors expérimente l’autopartage avec Citiz pour ses touristes et ses habitants jusqu’au 30 septembre

FLASH INFO — C'est une expérimentation qui a débuté au mois de juillet et se poursuit jusqu'au 30 septembre 2021. L'agence Isère Attractivité, la Communauté Lire plus

Vercors Music Festival
Vercors Music Festival : un format réinventé et plus intimiste pour la 7e édition, du 2 au 4 juillet 2021

FOCUS - Le Vercors Music Festival fait son retour à Autrans-Méaudre, le week-end des 2, 3 et 4 juillet 2021. Suzane, Hervé, La Rue Kétanou, Lire plus

Motos sur une route du Vercors. DR
Le Parc naturel régional du Vercors rappelle les règles de vivre-ensemble pour la circulation des motos

  FLASH INFO – Alors que les beaux jours reviennent en même temps qu’un allègement des mesures sanitaires, le Parc naturel régional du Vercors s’attend Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

|

22/09

10h50

|

|

22/09

10h12

|

|

22/09

9h49

|

|

21/09

19h03

|

L'Oeil de Perotto - La défaite d'Eric Piolle à la primaire écologiste, vue par Marc Perotto sur Place Gre'net

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin