Insertion paysagère d'un téléphérique débrayable 3S depuis Fontaine reliant l'agglomération de Grenoble au plateau du Vercors enjeux économiques

Téléphérique : les enjeux économiques

Téléphérique : les enjeux économiques

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DÉCRYPTAGE – Le débat orga­nisé le 10 décembre der­nier au Verre à Soi a été l’oc­ca­sion d’échanger plus lar­ge­ment sur les enjeux de ce vaste pro­jet, en pré­sence de dif­fé­rents invi­tés. En par­ti­cu­lier, sur les aspects éco­no­miques, avec de nettes diver­gences entre les intervenants.

Vue d'artiste d'un téléphérique débrayable 3S depuis la Maison du Parc Câble reliant l'agglomération de Grenoble au plateau du Vercors.

Vue d’ar­tiste d’un télé­phé­rique débrayable 3S depuis la Maison du Parc, à Lans-en-Vercors.
© Métro

« Il ne faut pas céder à la ten­ta­tion du luxe ! » Pour Pierre Jaussaud, direc­teur du bureau d’études EFCâbles, c’est clair : l’ar­doise finale dépen­dra ce que l’on met­tra dans le pro­jet. « Avec une gare tous les 600 mètres en mono-câble, le coût du kilo­mètre revient à 7,5 mil­lions d’euros, maté­riel ins­tallé ».
A noter : si le prix est deux fois plus cher avec un télé­phé­rique débrayable 3S, le coût d’entretien s’a­vère en revanche un peu moins impor­tant avec cette tech­no­lo­gie plus per­for­mante en terme de débit et néces­si­tant moins de pylônes.
Pour François Nougier, repré­sen­tant d’Europe Écologie-les Verts rési­dant à Lans-en-Vercors, au contraire, le coût doit inté­grer le prix du par­king — s’il doit y en avoir un — et des liai­sons internes au pla­teau. Et celui-ci de mettre en garde les élus contre la ten­ta­tion de la mini­mi­sa­tion des frais qui ne peut que bra­quer les contri­buables et nour­rir les oppo­si­tions. « Il faut arrê­ter de dire que le pro­jet ne coû­tera que 53 mil­lions d’euros. Ce n’est pas vrai ! »

Gare de départ du téléphérique débrayable 3S de Bolzano en Italie présentation des enjeux économiques débat Place Gre'net sur le câble vers le Vercors

Gare de départ du télé­phé­rique de Bolzano en Italie.
© remon​tees​-meca​niques​.net / Laurent Berne

Une concep­tion par­ta­gée par Yannick Boulard, maire de Fontaine, qui table, lui, sur un coût de 80 mil­lions d’eu­ros. « 80 mil­lions d’euros, ce n’est pas rien, mais au final, cela ne repré­sente qu’une année d’investissement de la Métro. C’est aussi le prix du Stade des Alpes », a‑t-il signalé, un brin pro­vo­ca­teur. Une somme qui n’intègre tou­te­fois pas le coût des navettes sur le pla­teau qui reste encore à chif­frer. « Mais elle ne prend pas non plus en compte les éco­no­mies qui seraient réa­li­sées avec la réduc­tion du nombre de cars sub­ven­tion­nés par le dépar­te­ment. »
Réduction, par ailleurs, vive­ment dénon­cée par l’as­so­cia­tion d’op­po­sants au télé­phé­rique Vercors à cœur, qui sou­ligne que faute de fré­quence suf­fi­sante de cars, cer­tains habi­tants du pla­teau seraient obli­gés de reprendre leur voiture.
Trop tôt pour par­ler du prix du ticket
Et le prix du ticket dans tout ça ? 6 euros avec des sys­tèmes de tari­fi­ca­tion sociale et soli­daire a avancé Michel Gilbert, chargé de mis­sion sur le trans­port par câble à la direc­tion de la mobi­lité et des trans­ports de l’agglomération gre­no­bloise, « même s’il est trop tôt pour le dire ». Un prix qui dépen­dra de l’entreprise qui gérera cette ins­tal­la­tion, selon François Nougier. Et Pierre Jaussaud de rap­pe­ler que le dépar­te­ment finan­çait 90 % du coût du ticket de bus. Le prix affi­ché ne signi­fie donc pas grand chose.
Les vraies ques­tions qui se posent, selon François Nougier, sont celles du mon­tage juri­dique et de qui va gérer cette ins­tal­la­tion. « En fonc­tion de ça, soit le prix du ticket sera attrac­tif, soit il sera exor­bi­tant. On parle de par­te­na­riats public privé (PPP), de société d’é­co­no­mie mixte (Sem)… Il y a là un point cru­cial sur lequel il va fal­loir se posi­tion­ner clai­re­ment à un moment donné. » Pour Michel Gilbert, une struc­ture por­teuse, comme une société publique locale (SPL), pour­rait, par exemple, por­ter le projet.
Insertion paysagère d'un téléphérique débrayable 3S depuis Saint-Nizier-du-Moucherote Câble reliant le Vercors à l'agglomération de Grenoble.

Insertion pay­sa­gère d’un télé­phé­rique débrayable 3S depuis Saint-Nizier-du-Moucherote.
© Métro

Relance de l’é­co­no­mie locale
Coûteux, ce pro­jet de câble pour­rait tou­te­fois favo­ri­ser le déve­lop­pe­ment éco­no­mique. Comme à Bolzano, en Italie, où le nou­veau télé­phé­rique a per­mis de relan­cer l’économie locale, la ville étant deve­nue « une curio­sité tou­ris­tique » de l’a­vis de Yannick Boulard. Et Michel Gilbert de sou­li­gner qu’un an après la mise en ser­vice d’un nou­veau télé­phé­rique, les hôte­liers et res­tau­ra­teurs du pla­teau avaient réa­lisé une aug­men­ta­tion de plus de 30% de leur chiffre d’affaires.
Ce der­nier a d’ailleurs fait un paral­lèle avec le télé­phé­rique la Bastille, site le plus visité de l’Isère, avec pas moins de mille visi­teurs par jour sur l’an­née. De son côté, Yannick Boulard attend éga­le­ment des béné­fices dans Fontaine, notam­ment dans la zone indus­trielle des Vouillands « une des toutes pre­mières zones indus­trielles du dépar­te­ment, aujourd’­hui vieillis­santes. »
Vue du téléphérique débrayable 3S de Bolzano en Italie présentation des enjeux économiques débat Place Gre'net sur le câble entre l'agglomération grenobloise et le Vercors

Téléphérique de Bolzano en Italie.
© Bolzano Bozen

Une ques­tion de choix politiques
Pour François Nougier, les com­munes rurales proches de l’ag­glo ont un réel défi à mener au cours des vingt pro­chaines années : « soit elles conti­nuent à vivre, soit elles deviennent des cités dor­toirs, comme Saint-Nizier ». L’écologiste consi­dère d’ailleurs que le câble peut jouer dans les deux sens, en fonc­tion des choix poli­tiques qui seront faits au niveau de chaque com­mune et qu’il faut avan­cer sur l’as­pect social du pro­jet au-delà de l’as­pect technique.
« Les vitesses de déve­lop­pe­ment de ces deux facettes du pro­jet sont com­plè­te­ment dif­fé­rentes en haut et en bas. Il faut lais­ser le temps à cha­cun de pou­voir s’ac­cor­der. » Et celui-ci d’insister sur la néces­sité de se pen­cher sur toutes les pistes : le tou­risme d’af­faire, aujourd’­hui tota­le­ment ignoré sur le pla­teau, pour­rait par exemple jouer un rôle central.
Autre enjeu pour le pla­teau sou­li­gné par Michel Gilbert : sor­tir du tou­risme hiver­nal, cen­tré sur le ski de piste, et évo­luer vers un tou­risme des quatre sai­sons avec des acti­vi­tés mul­tiples. « On ima­gine très bien que les gens puissent mon­ter faire du vélo de route, du VTT sur le pla­teau, ou du tou­risme de ran­don­née. » Ou com­ment faire rimer éco­no­mique et écologique.
Muriel Beaudoing et Paul Turenne
Découvrez l’in­té­gra­lité du dos­sier spé­cial téléphérique :
Vue panoramique du Vercors débat Place Gre'net sur le téléphérique reliant l'agglomération grenobloise au plateau du Vercors

Vue pano­ra­mique du Vercors. © Metro

→ Rétrospective – Téléphérique du Vercors : où en est-on ?
→ Reportage vidéo – Le câble du Vercors en débat
→ Focus – Transport par câble : le retard français
→ Décryptage – Les enjeux éco­no­miques du câble du Vercors
→ Décryptage – Téléphérique rime-t-il avec écologique ?
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Place Gre'net

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les élus écologistes de la Région Aura vent debout contre le projet "Routes sublimes du Vercors"
Les élus éco­lo­gistes de la Région Aura très remon­tés contre le pro­jet « Routes sublimes du Vercors »

EN BREF - Porté par le Département de la Drôme, mais concernant aussi le territoire isérois, le projet "Sublimes routes du Vercors" ne passe pas Lire plus

Jean Faure sur France 3 Alpes le 15 novembre 2021. Capture d'écran
Jean Faure, ancien séna­teur de l’Isère et ex-maire d’Autrans, vient de mou­rir à 85 ans

FIL INFO - L'ancien sénateur UMP de l'Isère Jean Faure est mort, ce vendredi 13 mai 2022, à l'âge de 85 ans. Originaire du Vercors, Lire plus

Projection du documentaire Résistants du Vercors, des vies engagées à Grenoble jeudi 5 mai
Projection du docu­men­taire « Résistants du Vercors, des vies enga­gées » à Grenoble jeudi 5 mai

FLASH INFO – C'est un documentaire pas comme les autres qui sera projeté à l'auditorium du Musée de Grenoble, jeudi 5 mai à 18 heures. Lire plus

Screenshot page d'accueil vercors-experience -c- OTI-Vercors - Place Gre'net
Vercors​-expe​rience​.com : un nou­veau site inter­net pour quatre vil­lages du massif

FLASH INFO - L’office de tourisme intercommunal Vercors lance son site internet « unique de destination ». Autrans-Méaudre en Vercors, Engins, Lans-en-Vercors et Saint-Nizier-du-Moucherotte voient Lire plus

Biathlon : Émilien Jacquelin, double médaillé d’argent aux JO de Pékin, a fêté son retour sur ses terres à Villard-de-Lans

FIL INFO - Double médaillé d'argent aux Jeux olympiques d'hiver de Pékin 2022 (relais mixte et relais hommes), le biathlète isérois Émilien Jacquelin a fêté Lire plus

Les territoires isérois se mobilisent autour du Mois de la Transition alimentaire
Les ter­ri­toires isé­rois se mobi­lisent autour du Mois de la Transition alimentaire

FLASH INFO — Depuis le 22 septembre et jusqu'au 23 octobre, les territoires de la Métropole de Grenoble, de Pays Voironnais, de Chartreuse-Belledonne, du Vercors, Lire plus

Flash Info

|

29/06

9h48

|

|

28/06

15h14

|

|

28/06

9h18

|

|

27/06

15h07

|

|

27/06

11h44

|

|

27/06

11h06

|

|

27/06

10h59

|

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 36 : « Les dif­fi­cul­tés à exer­cer le métier de jour­na­liste dans cer­tains quartiers »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Abonnement| Burkini à Grenoble : les réac­tions pleuvent après la déci­sion du Conseil d’État confir­mant la sus­pen­sion par­tielle du nou­veau règle­ment des piscines

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin