Tante Hilda, le dernier film d'animation de Jacques-Rémy Girerd ©Folimage

Tante Hilda bien­tôt au fes­ti­val du film nature

Tante Hilda bien­tôt au fes­ti­val du film nature

ÉVÉNEMENT – Le 27ème fes­ti­val inter­na­tio­nal du film nature et envi­ron­ne­ment s’ouvre ce jeudi au cinéma le Méliès à Grenoble. Organisé par la Frapna, il met chaque année à l’honneur la nature et la pro­tec­tion de l’environnement. Jacques-Rémy Girerd, le réa­li­sa­teur de Mia et le Migou et de La pro­phé­tie des gre­nouilles en est cette année le par­rain. Il sera d’ailleurs pré­sent le 4 décembre pro­chain pour pré­sen­ter en avant-pre­mière son der­nier film d’animation inti­tulé Tante Hilda. Un véri­table plai­doyer contre les OGM.

©Folimage

©Folimage

Jacques-Rémy Girerd est ce que l’on appelle un éco­lo­giste convaincu. Il milite à son niveau depuis des années pour la pro­tec­tion de l’environnement. D’abord à titre per­son­nel puisqu’il vit dans une mai­son en paille, cultive ses propres légumes et pri­vi­lé­gie dès qu’il le peut les trans­ports en com­mun. Mais aussi en tant qu’artiste.
« J’essaie, dans le cadre de mon métier, de por­ter un regard sur le monde. C’est d’ailleurs ce qui m’encourage à prendre la parole, non pas de façon poli­tique, ni dans la rue mais par le biais de la culture. Les gens qui sont sur le ter­rain ont besoin d’artistes pour faire pas­ser les mes­sages » explique le fon­da­teur de la société de pro­duc­tion Folimage.
Depuis vingt ans, il réa­lise en effet des films d’animation autour de ces sujets. Ce fut notam­ment le cas avec La pro­phé­tie des gre­nouilles, sorti en 2003, puis avec Mia et le Migou. Un des­sin animé sur la des­truc­tion des forêts, pour lequel il a reçu en 2009 l’os­car euro­péen du meilleur film d’a­ni­ma­tion. Une belle récom­pense pour ce Ligérien d’origine formé à l’École des beaux arts de Lyon.
« Provoquer des réactions »
©Folimage

©Folimage

Jacques-Rémy Girerd pour­suit aujourd’hui ce com­bat comme par­rain de l’édition 2013 du Festival inter­na­tio­nal du film nature et envi­ron­ne­ment. Un évé­ne­ment qui se déroule du jeudi 28 novembre au samedi 7 décembre au cinéma Le Méliès, à Grenoble. « C’est la Frapna qui me l’a pro­posé et j’ai accepté car toute ini­tia­tive est bonne à prendre. Et le fes­ti­val de Grenoble en est une » ajoute-t-il.
« L’écologie n’est pas en capa­cité d’être très visible car les condi­tions font que les éco­lo­gistes sont moins écou­tés. On fait donc un tra­vail de sen­si­bi­li­sa­tion à notre niveau ».
« Même dans notre mode de fabri­ca­tion, nous essayons d’être éco­lo­giques. Tous nos des­sins sont d’ailleurs faits à la main ». Pour la petite his­toire, pas moins de 1 038 sty­los ont été uti­li­sés pour ani­mer l’univers de Tante Hilda.
©Folimage

©Folimage

Il aura fallu sept ans et 223 artistes et tech­ni­ciens pour réa­li­ser cette comé­die, comme aime à le rap­pe­ler Jacques-Rémy Girerd. Tante Hilda est, avant tout, une fable moderne des­ti­née aux enfants, mais sans enfants puisque l’héroïne est, cette fois, une adulte. Cette amou­reuse de la nature se bat contre l’apparition d’une nou­velle céréale appe­lée Attilem. « Mise au point par des indus­triels, elle se cultive avec si peu d’eau, sans engrais et pro­duit des ren­de­ments si pro­di­gieux qu’elle appa­raît comme la solu­tion miracle pour enrayer la faim dans le monde ». Jacques-Rémy Girerd pointe ainsi du doigt la pro­duc­tion des OGM.
« Cette comé­die per­met de dire les choses graves de façon légère et déca­lée pour pro­vo­quer des réac­tions chez les télé­spec­ta­teurs » conclut-il. 
En atten­dant sa sor­tie en salle, le 12 février pro­chain, Tante Hilda sera pré­senté hors com­pé­ti­tion et en avant-pre­mière le 4 décembre pro­chain au Méliès.
Mailys Medjadj
A lire aussi sur Place Gre’net :
Festival inter­na­tio­nal du film nature et environnement

MM

Auteur

Tags : | |

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Etien' en train de peindre une une fresque à Galienni lors du Street Art Fest 2021 (c) Ilan Khalifa--Delclos | Place Gre'net
Le Street Art Fest Grenoble-Alpes est-il en dif­fi­culté à cause du « désen­ga­ge­ment » des col­lec­ti­vi­tés publiques ?

FOCUS - Au lendemain de l’annulation de l’événement « Bomb » qui devait ouvrir la 10e édition du Street Art Fest Grenoble-Alpes, le directeur du festival Lire plus

Le Muséum de Grenoble propose un bond de 300 millions d'années dans le passé à la rencontre du carbonifère
Le Muséum de Grenoble pro­pose un bond de 300 mil­lions d’an­nées dans le passé à la ren­contre du carbonifère

ÉVÉNEMENT - Le Muséum de Grenoble invite à un voyage dans le temps... pour remonter très (très) loin dans le passé de notre planète. Avec Lire plus

Histoires d'eau, une nouvelle exposition hors les murs du Musée de Grenoble à la bibliothèque Abbaye-les-Bains
Histoires d’eau, une nou­velle expo­si­tion hors les murs du Musée de Grenoble à la biblio­thèque Abbaye-les-Bains

ÉVÉNEMENT - Pour la dix-neuvième édition de ses expositions hors les murs, après avoir notamment investi la maison des habitants Teisseire-Malherbe en 2022 et la Lire plus

La réponse au vitriol du conseil d'administration de la MJC-Théâtre Prémol à la Ville de Grenoble
MJC-Théâtre Prémol : la réponse au vitriol du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion à la Ville de Grenoble

FOCUS - Le conseil d'administration de la MJC-Théâtre Prémol a adressé une réponse au vitriol à la Ville de Grenoble, qui lui avait envoyé un Lire plus

Le festival Regards croisés, dédié à l'écriture (et la lecture) théâtrale contemporaine, de retour sur Grenoble
Le fes­ti­val Regards croi­sés, dédié à l’é­cri­ture (et la lec­ture) théâ­trale contem­po­raine, de retour sur Grenoble

ÉVÉNEMENT - La 24e édition du festival Regards croisés prend son envol sur la région grenobloise avec des rendez-vous à Fontaine, Pont-de-Claix, Grenoble et Le Lire plus

Simone, une exposition itinérante dédiée à Simone Lagrange, à voir à la bibliothèque Mi-Plaine de Meylan
Simone, une expo­si­tion iti­né­rante dédiée à Simone Lagrange, à voir à la biblio­thèque Mi-Plaine de Meylan

ÉVÉNEMENT - La bibliothèque Simone-Lagrange/Mi-Plaine de Meylan accueille du mercredi 22 mai au samedi 29 juin 2024 la première étape de l'exposition itinérante Simone, organisée Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !