Actualité

Tante Hilda, le dernier film d'animation de Jacques-Rémy Girerd ©Folimage

Tante Hilda bien­tôt au fes­ti­val du film nature

Tante Hilda bien­tôt au fes­ti­val du film nature

ÉVÉNEMENT – Le 27ème fes­ti­val inter­na­tio­nal du film nature et envi­ron­ne­ment s’ouvre ce jeudi au cinéma le Méliès à Grenoble. Organisé par la Frapna, il met chaque année à l’honneur la nature et la pro­tec­tion de l’environnement. Jacques-Rémy Girerd, le réa­li­sa­teur de Mia et le Migou et de La pro­phé­tie des gre­nouilles en est cette année le par­rain. Il sera d’ailleurs pré­sent le 4 décembre pro­chain pour pré­sen­ter en avant-pre­mière son der­nier film d’animation inti­tulé Tante Hilda. Un véri­table plai­doyer contre les OGM.

©Folimage

©Folimage

Jacques-Rémy Girerd est ce que l’on appelle un éco­lo­giste convaincu. Il milite à son niveau depuis des années pour la pro­tec­tion de l’environnement. D’abord à titre per­son­nel puisqu’il vit dans une mai­son en paille, cultive ses propres légumes et pri­vi­lé­gie dès qu’il le peut les trans­ports en com­mun. Mais aussi en tant qu’artiste.
« J’essaie, dans le cadre de mon métier, de por­ter un regard sur le monde. C’est d’ailleurs ce qui m’encourage à prendre la parole, non pas de façon poli­tique, ni dans la rue mais par le biais de la culture. Les gens qui sont sur le ter­rain ont besoin d’artistes pour faire pas­ser les mes­sages » explique le fon­da­teur de la société de pro­duc­tion Folimage.
Depuis vingt ans, il réa­lise en effet des films d’animation autour de ces sujets. Ce fut notam­ment le cas avec La pro­phé­tie des gre­nouilles, sorti en 2003, puis avec Mia et le Migou. Un des­sin animé sur la des­truc­tion des forêts, pour lequel il a reçu en 2009 l’os­car euro­péen du meilleur film d’a­ni­ma­tion. Une belle récom­pense pour ce Ligérien d’origine formé à l’École des beaux arts de Lyon.
« Provoquer des réactions »
©Folimage

©Folimage

Jacques-Rémy Girerd pour­suit aujourd’hui ce com­bat comme par­rain de l’édition 2013 du Festival inter­na­tio­nal du film nature et envi­ron­ne­ment. Un évé­ne­ment qui se déroule du jeudi 28 novembre au samedi 7 décembre au cinéma Le Méliès, à Grenoble. « C’est la Frapna qui me l’a pro­posé et j’ai accepté car toute ini­tia­tive est bonne à prendre. Et le fes­ti­val de Grenoble en est une » ajoute-t-il.
« L’écologie n’est pas en capa­cité d’être très visible car les condi­tions font que les éco­lo­gistes sont moins écou­tés. On fait donc un tra­vail de sen­si­bi­li­sa­tion à notre niveau ».
« Même dans notre mode de fabri­ca­tion, nous essayons d’être éco­lo­giques. Tous nos des­sins sont d’ailleurs faits à la main ». Pour la petite his­toire, pas moins de 1 038 sty­los ont été uti­li­sés pour ani­mer l’univers de Tante Hilda.
©Folimage

©Folimage

Il aura fallu sept ans et 223 artistes et tech­ni­ciens pour réa­li­ser cette comé­die, comme aime à le rap­pe­ler Jacques-Rémy Girerd. Tante Hilda est, avant tout, une fable moderne des­ti­née aux enfants, mais sans enfants puisque l’héroïne est, cette fois, une adulte. Cette amou­reuse de la nature se bat contre l’apparition d’une nou­velle céréale appe­lée Attilem. « Mise au point par des indus­triels, elle se cultive avec si peu d’eau, sans engrais et pro­duit des ren­de­ments si pro­di­gieux qu’elle appa­raît comme la solu­tion miracle pour enrayer la faim dans le monde ». Jacques-Rémy Girerd pointe ainsi du doigt la pro­duc­tion des OGM.
« Cette comé­die per­met de dire les choses graves de façon légère et déca­lée pour pro­vo­quer des réac­tions chez les télé­spec­ta­teurs » conclut-il. 
En atten­dant sa sor­tie en salle, le 12 février pro­chain, Tante Hilda sera pré­senté hors com­pé­ti­tion et en avant-pre­mière le 4 décembre pro­chain au Méliès.
Mailys Medjadj
A lire aussi sur Place Gre’net :
Festival inter­na­tio­nal du film nature et environnement

MM

Auteur

Tags : | |

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Fête de la musique 2023 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fête de la musique 2024 : les bons plans à ne pas rater à Grenoble et dans l’agglo

ÉVÈNEMENT - Jour du solstice d'été, le vendredi 21 juin 2024 marque cette année la 43e édition de la Fête de la musique instituée par Lire plus

Grenoble : la Guinguette élec­trique s’in­talle sur le par­vis Andry-Farcy pour trois semaines de concerts

ÉVÉNEMENT - La sixième édition de la Guinguette électrique prend ses marques sur l'esplanade Andry-Farcy à Grenoble du mercredi 19 juin au samedi 6 juillet Lire plus

Vélostival, manifestation du service de location de vélos Mvélo+, initiée par le délégataire Cykléo, samedi 17 septembre 2022 à Saint-Martin-d'Hères © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Le Vélostival s’ins­talle au parc du Domaine de Vizille pour sa troi­sième édition

ÉVÈNEMENT - Organisé par Mvélo+, le Vélostival met le cap sur le parc du Domaine de Vizille pour sa troisième édition, samedi 15 juin 2024. Lire plus

Mobilisation du comité de soutien à la MJC-théâtre Prémol, devant la mairie de Grenoble, à l'occasion d'une rencontre avec les élues aux Cultures et à la Jeunesse, lundi 10 juin 2024 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Grenoble : pour sau­ver la MJC-théâtre Prémol, son comité de sou­tien pro­pose de décro­cher le label « Éducation popu­laire pour la culture »

FOCUS - La MJC-théâtre Prémol à Grenoble va-t-elle devoir céder la gestion du théâtre à l'association Le centre des Arts du récit ? Il semblerait Lire plus

Une Journée du matrimoine à Grenoble pour mettre en lumière le rôle des femmes dans la Révolution française
Grenoble : une Journée du matri­moine pour mettre en lumière le rôle des femmes dans la Révolution française

FLASH INFO - La Ville de Grenoble accueille une "Journée du matrimoine culturel" vendredi 14 juin 2024 à l'auditorium du Musée de Grenoble, sur le Lire plus

Mobilisation contre la fin de la MJC-théâtre, avec les jeunes de l'axe de création et Hakima Necib, porte-paroles du comité, samedi 2 juin 2024. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Fin de la MJC-Théâtre Prémol à Grenoble : le comité de sou­tien dénonce « les méthodes orches­trées de cette muni­ci­pa­lité à la dérive »

FOCUS - La sentence redoutée a fini par tomber. Le conseil d'administration de la MJC1maison des jeunes et de la culture-théâtre Prémol devra remettre les Lire plus

Flash Info

|

19/06

17h16

|

|

19/06

11h28

|

|

19/06

8h08

|

|

18/06

21h58

|

|

18/06

14h24

|

|

18/06

10h25

|

|

14/06

8h26

|

|

13/06

18h43

|

|

13/06

16h07

|

|

13/06

15h43

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Des élec­tions légis­la­tives… sous le signe de la confusion ?

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution

Politique| Hugo Prévost, can­di­dat Nouveau Front popu­laire sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère : « une démons­tra­tion de force républicaine »

Agenda

Je partage !