Actualité

Foire internationale d'automne de Grenoble à Alpexpo Grenoble

Foire inter­na­tio­nale : une sai­son en berne

Foire inter­na­tio­nale : une sai­son en berne

REPORTAGE – La foire inter­na­tio­nale de Grenoble est ouverte depuis le 1er novembre à Alpexpo avec pas moins de 600 expo­sants prêts à accueillir les visi­teurs de la région. Cependant, nombre d’entre eux se plaignent d’une fré­quen­ta­tion en berne et d’un coût d’exposition qui ne sera pas rem­boursé. Explications et éclai­rages sur place.

Foire internationale d'automne à Alpexpo Grenoble : les exposants déplorent la baisse de fréquentation et des visiteurs peu enclins à acheter

© Alpexpo

Alain et Patrick, res­tau­ra­teurs, sont for­mels : « On ne revien­dra pas l’année pro­chaine ». En cause pour ces vieux bris­cards fidèles à la foire depuis dix-sept ans, une chute de la fré­quen­ta­tion d’année en année depuis quatre ans. « On a payé 3600 euros pour nos 18m² de stand et, pour l’instant, on est lar­ge­ment per­dant. » L’avis est le même pour Thomas, ven­deur de plan­cha, qui exprime sa décep­tion vis-à-vis de cette foire : « C’est pourri au niveau de la fré­quen­ta­tion et pourri au niveau de l’ambiance. Si vous faites le tour, ça m’étonnerait que vous trou­viez un expo­sant satis­fait ! »

Foire internationale d'automne à Alpexpo Grenoble : les exposants déplorent la baisse de fréquentation et des visiteurs peu enclins à acheter

© Valentin Aigrault / pla​ce​gre​net​.fr

Certains pour­tant ne sont pas mécon­tents de l’organisation. En par­ti­cu­lier, les expo­sants réa­li­sant uni­que­ment de la pros­pec­tion. Comme Martine, qui expose pour une entre­prise de réno­va­tions de cui­sine : « Pour l’instant, je n’ai rien à redire. C’est vrai qu’il y a moins de pas­sage, mais j’ai pris beau­coup de numé­ros de futurs clients poten­tiels » se félicite-t-elle.
Des visi­teurs mais peu d’acheteurs
Les consom­ma­teurs seraient-ils moins enclins à ache­ter sur place ? Georges, visi­teur fidèle de la foire, l’ad­met sans com­plexe : « Je viens pour regar­der mais je n’ai pas envie de dépen­ser de l’argent ici. » Selon Franck, expo­sant pour une entre­prise de chauf­fage, les gens ne viennent d’ailleurs que parce que c’est gra­tuit. « Lundi, il n’y avait que des hommes, mardi que des femmes, et aujourd’hui que des retrai­tés ! »

Foire internationale d'automne à Alpexpo Grenoble : les exposants déplorent la baisse de fréquentation et des visiteurs peu enclins à acheter

© Valentin Aigrault / pla​ce​gre​net​.fr

En effet, lorsque l’on aborde les visi­teurs dans les larges allées de la foire, tous confirment qu’ils sont venus parce qu’ils n’avaient pas à payer l’entrée. Quand ce ne sont pas les plus de 65 ans, ce sont des per­sonnes ayant reçu des invi­ta­tions de la part d’ex­po­sants, comme Ernesto et Cindy : « Nous vou­lions ache­ter une porte blin­dée et lorsque nous avons contacté un four­nis­seur pour lui dire ce que l’on recher­chait, il nous a invi­tés à le ren­con­trer sur la foire de Grenoble. »
Selon le jeune couple, la foire reste une excel­lente oppor­tu­nité pour le consom­ma­teur : « nous avons pu faire un com­pa­ra­tif très inté­res­sant et deman­der des devis à dif­fé­rents four­nis­seurs, ce qui n’au­rait pas été pos­sible ailleurs. » Un avis que ne par­tagent pas Fabien et Céline, venus eux aussi sur invi­ta­tion, mais qui ont l’impression que les expo­sants pra­tiquent des prix « encore moins avan­ta­geux sur la foire que dans leurs maga­sins. »
Morosité ambiante

Cette méfiance crois­sante est res­sen­tie par cer­tains expo­sants, de même que le peu d’en­train des visi­teurs. « Les gens sont moroses, ils ne disent plus bon­jour », confirme Sarah, hôtesse pour une marque de remise en forme. Une moro­sité ambiante qui, pour beau­coup, expli­que­rait la baisse de fré­quen­ta­tion et la dimi­nu­tion des ventes. Jean-Paul et Christiane, visi­teurs de la foire depuis « au moins dix ans » mettent en avant la conjonc­ture dif­fi­cile. « Nous-mêmes, on achète beau­coup moins qu’avant. On peut com­prendre que la baisse du pou­voir d’achat n’encourage pas les gens à ache­ter. »

Foire internationale d'automne à Alpexpo Grenoble : les exposants déplorent la baisse de fréquentation et des visiteurs peu enclins à acheter

© Valentin Aigrault / pla​ce​gre​net​.fr

Cette baisse de fré­quen­ta­tion per­çue par les expo­sants n’est tou­te­fois pas confir­mée par la direc­trice d’Alpexpo, Catherine Calmels. « Je ne peux pas don­ner de chiffres avant la fin de la foire mais, pour l’instant, on est dans les mêmes eaux que l’année der­nière ». En revanche, elle confirme le res­senti des expo­sants au sujet des achats directs : « c’est vrai que les gens achètent moins sur la foire, sûre­ment à cause de la conjonc­ture. L’ameublement est par­ti­cu­liè­re­ment mis à mal ».
Un désa­mour propre à Grenoble
Nombreux sont les expo­sants à faire un dis­tin­guo entre la foire de Grenoble et celles d’autres villes de France. « Par rap­port à Chambéry, ce n’est vrai­ment pas bon ! », estime Christian, un expo­sant qui vend sur ce type d’évènement depuis qua­rante ans. Thomas, le ven­deur de plan­cha, s’interroge : « J’étais récem­ment à Strasbourg et à Metz et je peux vous dire que pour une foire inter­na­tio­nale, c’est vrai­ment bizarre… »
Foire internationale d'automne à Alpexpo Grenoble : les exposants déplorent la baisse de fréquentation et des visiteurs peu enclins à acheter

© Valentin Aigrault / pla​ce​gre​net​.fr

« Personne ne l’aime cette foire de Grenoble ! » s’exclame Marie-Rose, venue de Pontcharra pour la jour­née, sans pour autant par­ve­nir à l’expliquer. Mais sur la foire, nom­breux sont ceux qui ont une petite idée sur la ques­tion. La plus sou­vent avan­cée est celle des man­que­ments répé­tés de l’organisation. Nadine, expo­sante depuis plu­sieurs années, le confie : « Les gens sont échau­dés par les erreurs qui ont été com­mises ces trois der­nières années. Ils ne vont plus venir. »

En cause, le pôle res­tau­ra­tion, passé à la trappe l’année der­nière, et la sup­pres­sion de cer­taines ani­ma­tions. Même si depuis la direc­tion a changé, de même que l’orientation de la foire. Un choix d’ailleurs approu­vée par Sandrine, res­pon­sable des ves­tiaires : « L’année der­nière, le direc­teur vou­lait faire quelque chose de haut de gamme. C’est bien d’être revenu à des valeurs plus popu­laires pour cette édi­tion 2013. »

Cependant, la plu­part des expo­sants demandent encore à la direc­tion d’aller plus loin. Franck le réclame haut et fort : « Nous en avons parlé entre expo­sants. Tout le monde est d’accord pour dire qu’il fau­drait impé­ra­ti­ve­ment remettre le podium d’animation qui mar­chait vrai­ment bien avant. »
La direc­tion réfute
La direc­trice d’Alpexpo s’amuse de ce genre de récla­ma­tions : « C’est incroyable ! L’année der­nière, on s’était fait lit­té­ra­le­ment incen­dier parce que le podium gênait. On avait reçu de véri­tables lettre d’insultes de la part d’exposants ». Ce sont ces lettres et ce mécon­ten­te­ment qui ont décidé l’organisation à reti­rer le podium et à faire des ani­ma­tions répar­ties dans toute la foire. Animations qui « ont très bien mar­ché » selon Catherine Calmels. Pas de grands chan­ge­ments stra­té­giques à pré­voir donc pour l’année pro­chaine, si ce n’est au niveau du plan que la direc­trice pré­voit de réorganiser.

Foire internationale d'automne à Alpexpo Grenoble : les exposants déplorent la baisse de fréquentation et des visiteurs peu enclins à acheter

© Valentin Aigrault / pla​ce​gre​net​.fr

Et celle-ci d’in­vi­ter les expo­sants mécon­tents de l’organisation de la foire à balayer devant leur porte : « Certains réus­sissent très bien ! Les expo­sants qui ne vendent pas devraient se remettre en cause. Il y a par­fois des stands qui ne donnent pas très envie d’acheter… »
Malgré le marasme géné­ral, la plu­part des expo­sants inter­ro­gés attendent une grande affluence ce week-end. De quoi peut-être les convaincre de signer pour l’é­di­tion 2014.
Valentin Aigrault

VA

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Isère : un chas­seur condamné à quatre mois de pri­son avec sur­sis pour avoir tué une pygargue à queue blanche

FOCUS - Le tribunal correctionnel de Grenoble a condamné, mercredi 17 juillet 2024, un chasseur de 35 ans à quatre mois de prison avec sursis Lire plus

L’Isère en vigi­lance jaune cani­cule samedi 20 juillet 2024 : la pré­fec­ture déclenche le plan « vague de chaleur »

FLASH INFO - Météo France a placé le département de l'Isère en vigilance jaune “canicule”, samedi 20 juillet 2024 à partir de 12 heures. La Lire plus

De gauche à droite : Anaïs Rivière, responsable marketing Lumiforte, Franck Longo, maire de Fontaine, Gaël Bourgeaux, et Arnaud Bouché, ESR Cool Roofing. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fontaine teste le cool roo­fing sur la ver­rière d’un centre nau­tique pour abais­ser sa température

EN BREF - Pour contribuer à lutter contre la chaleur dans les structures accueillant du public, la Ville de Fontaine expérimente la technique appelée "cool-roofing" Lire plus

Contrôles des établissements touristiques en Isère sur l'été 2020: beaucoup d'anomalies, peu de fermetures
Conflit de voi­si­nage en Isère : un homme gra­ve­ment blessé à coups de cou­teau, deux sus­pects en garde à vue

FLASH INFO - Un homme de 40 ans a été gravement blessé de plusieurs coups de couteau lors d'un conflit de voisinage, dans la nuit Lire plus

Trafic fami­lial déman­telé : le couple ven­dait le can­na­bis cultivé à Saint-Martin-d’Uriage par les parents de la jeune femme

EN BREF - Quatre personnes, soupçonnées d'être à la tête d'un trafic familial de stupéfiants dans l'agglomération grenobloise, ont été interpellées, lundi 15 juillet 2024. Lire plus

Usine_STMicroelectronics_Crolles. © Artechnic
STMicroelectronics : une nou­velle enquête publique en pré­vi­sion pour le pro­jet d’ex­ten­sion de l’u­sine de Crolles

FOCUS - Rebondissement pour le projet d'agrandissement de l'usine STMicroelectronics de Crolles. L'industriel a répondu aux conclusions de la Commission nationale du débat public (CNDP) Lire plus

Flash Info

|

19/07

15h30

|

|

19/07

11h59

|

|

17/07

19h01

|

|

16/07

19h53

|

|

14/07

11h04

|

|

10/07

15h12

|

|

09/07

15h36

|

|

09/07

11h24

|

|

07/07

10h36

|

|

05/07

19h12

|

Les plus lus

Culture| Festivités du 14 juillet : feux d’ar­ti­fice, bals, concerts et ani­ma­tions dans les com­munes de la métro­pole grenobloise

Politique| Grenoble : deux ex-élus attaquent la déli­bé­ra­tion octroyant un ter­rain de la Ville à moi­tié prix pour un « pseudo-habi­tat participatif »

A écouter| La Ville de Grenoble met un local flam­bant neuf à la dis­po­si­tion des livreurs de repas à domicile

Agenda

Je partage !