Actualité

Saisi par les associations Biodiversité sous nos pieds et FNE Isère, le tribunal administratif de Grenoble a suspendu, le 4 octobre 2021, l'arrêté préfectoral autorisant le projet d'extension de la carrière du Peuye, aux Deux-Alpes. © DR

Bourg d’Oisans : le pro­jet d’ins­tal­la­tion de sto­ckage de déchets inertes dans la val­lée du Vénéon au point mort

Bourg d’Oisans : le pro­jet d’ins­tal­la­tion de sto­ckage de déchets inertes dans la val­lée du Vénéon au point mort

FOCUS – Contesté par un col­lec­tif d’ha­bi­tants, le pro­jet d’une ins­tal­la­tion de sto­ckage de déchets inertes (ISDI) dans la val­lée du Vénéon se retrouve au point mort au prin­temps 2024. Après une enquête publique conclue par un avis favo­rable, avec réserve, en juin 2023, la mai­rie de Bourg d’Oisans devait vali­der la modi­fi­ca­tion du PLU. Mais l’en­tre­prise n’ayant tou­jours pas donné suite à sa demande de nou­velles éva­lua­tions envi­ron­ne­men­tales, le dos­sier est à l’ar­rêt. Pour les oppo­sants, la créa­tion d’une ISDI sup­plé­men­taire est en outre ren­due inutile par la réou­ver­ture de la car­rière du Peuye, aux Deux-Alpes, déjà en mesure d’ab­sor­ber les déchets inertes de l’Oisans.

Ils ne veulent pas voir leur val­lée « déna­tu­rée » par les gra­vats, enro­bés, briques, tuiles et autres “déchets inertes”, comme le sti­pule leur péti­tion lan­cée fin 2022. Ces habi­tants de Venosc et de dif­fé­rentes com­munes du mas­sif de l’Oisans se sont donc regrou­pés au sein d’un col­lec­tif qui lutte depuis de longs mois contre le pro­jet d’une ins­tal­la­tion de sto­ckage de déchets inertes (ISDI), dans la val­lée du Vénéon.

Isère : le projet contesté d'ISDI à l'arrêt dans la vallée du Vénéon

Un col­lec­tif d’ha­bi­tants a lancé une péti­tion, depuis fin 2022, contre le pro­jet d’ISDI dans la val­lée du Vénéon, aujourd’­hui à l’ar­rêt selon la Ville de Bourg d’Oisans. © Mes Opinions (cap­ture d’écran)

Exploitée par la société France Déneigement, la décharge devait être éri­gée sur le ter­ri­toire de la com­mune de Bourg d’Oisans, favo­rable à sa créa­tion, mal­gré les fortes réti­cences d’une par­tie de la popu­la­tion locale. Un site d’une super­fi­cie de quelque 4 hec­tares, avec une capa­cité maxi­male de sto­ckage avoi­si­nant les 290 000 m3.

« Aucune cer­ti­tude » sur la créa­tion d’une ISDI dans la val­lée du Vénéon

Le conseil muni­ci­pal de Bourg d’Oisans envi­sa­geait ini­tia­le­ment de se réunir, début 2024, pour approu­ver la mise en com­pa­ti­bi­lité du plan local d’ur­ba­nisme (PLU) et vali­der le dos­sier. Dans sa rédac­tion ori­gi­nelle, le PLU ne pré­voyait pas en effet la pos­si­bi­lité d’im­plan­ter une ISDI dans ce sec­teur, classé en zone natu­relle (N). D’où sa néces­saire modi­fi­ca­tion afin d’a­dop­ter la décla­ra­tion de pro­jet visant notam­ment à démon­trer l’in­té­rêt géné­ral d’un tel aménagement.

Après l’a­vis favo­rable émis par les ser­vices de l’État, une enquête publique avait été réa­li­sée en mai-juin 2023. Le com­mis­saire enquê­teur avait lui aussi rendu un avis favo­rable, assorti d’une réserve, en l’oc­cur­rence « une pres­crip­tion de réduc­tion de la sur­face deman­dée », pré­cise la muni­ci­pa­lité. En décou­vrant cet avis, les élus ont alors constaté que « les enquêtes envi­ron­ne­men­tales menées ini­tia­le­ment devaient être mises à jour et com­plé­tées », ajoute-t-elle.

La rivière du Vénéon, près de Venosc, non loin du site envi­sagé pour implan­ter une décharge sto­ckant les déchets inertes. © Tbc, Public domain, via Wikimedia Commons

« Nous avons fait cette demande au por­teur du pro­jet en lui pré­ci­sant que les élus com­mu­naux ne se posi­tion­ne­raient pas défi­ni­ti­ve­ment tant que nous n’aurions pas ces résul­tats, que nous n’avons donc pas à ce jour », explique la com­mune de Bourg d’Oisans. Selon elle, le dos­sier se trouve ainsi « à l’ar­rêt » désor­mais, lesté d’un énorme point d’in­ter­ro­ga­tion. « Nous n’a­vons aucune cer­ti­tude quant à sa fina­li­sa­tion », confirment les ser­vices municipaux.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 42 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le projet d'extension de la carrière des Ougiers, objet (inédit) d'entente entre associations, élus et entreprises
Projet d’ex­ten­sion de la car­rière des Ougiers en Oisans : une entente inédite entre élus, entre­prise et associations

FOCUS - C'est une initiative rare, sinon inédite, que les conseillers départementaux Marie Questiaux et Gilles Strappazzon, accompagné du maire délégué de Venosc Pierre Balme, Lire plus

Saisi par les associations Biodiversité sous nos pieds et FNE Isère, le tribunal administratif de Grenoble a suspendu, le 4 octobre 2021, l'arrêté préfectoral autorisant le projet d'extension de la carrière du Peuye, aux Deux-Alpes. © DR
Les Deux-Alpes : le Conseil d’État confirme la sus­pen­sion du pro­jet d’ex­ten­sion de la car­rière du Peuye

FOCUS - Le Conseil d'État a rejeté, le 30 décembre 2021, le pourvoi de la société CMSE, exploitant de la carrière du Peuye aux Deux-Alpes, Lire plus

Saisi par les associations Biodiversité sous nos pieds et FNE Isère, le tribunal administratif de Grenoble a suspendu, le 4 octobre 2021, l'arrêté préfectoral autorisant le projet d'extension de la carrière du Peuye, aux Deux-Alpes. © DR
Le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif sus­pend le pro­jet d’ex­ten­sion de la car­rière du Peuye, aux Deux-Alpes

DÉCRYPTAGE - Le tribunal administratif de Grenoble a suspendu, ce lundi 4 octobre 2021, l'arrêté préfectoral autorisant le projet d'extension de la carrière du Peuye, Lire plus

La société iséroise Waga Energy a injecté du biogaz issu de la fermentation des déchets ménagers dans le réseau de gaz naturel. Une première mondiale.
Waga Energy injecte du bio­gaz de décharge dans le réseau de gaz naturel

Pour la première fois, du biogaz issu de la fermentation de déchets ménagers enfouis a été injecté dans le réseau de distribution de gaz naturel. Lire plus

Journée des maladies rares: le CHU Grenoble-Alpes revendique de nouvelles structures labellisées
Economies d’éner­gie, tri des déchets… Le CHU de Grenoble vante sa « trans­for­ma­tion écologique »

FLASH INFO - Le CHU Grenoble-Alpes a profité de la fin d'année 2023 pour faire le point sur ses réalisations en matière de "transformation écologique", Lire plus

Déchets plas­tiques : une asso­cia­tion orga­nise une cam­pagne de sen­si­bi­li­sa­tion sur le cam­pus de Saint-Martin-d’Hères

EN BREF - L'association iséroise J'm'attaque au stock de déchets plastiques organise, avec le soutien de la Métropole de Grenoble, une campagne de sensibilisation aux Lire plus

Flash Info

|

19/06

17h16

|

|

19/06

11h28

|

|

19/06

8h08

|

|

18/06

21h58

|

|

18/06

14h24

|

|

18/06

10h25

|

|

14/06

8h26

|

|

13/06

18h43

|

|

13/06

16h07

|

|

13/06

15h43

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Des élec­tions légis­la­tives… sous le signe de la confusion ?

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution

Politique| Hugo Prévost, can­di­dat Nouveau Front popu­laire sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère : « une démons­tra­tion de force républicaine »

Agenda

Je partage !