Opération "collège mort" au collège André-Malraux de Voreppe, contre les groupes de niveaux et pour plus de moyens

Opération « col­lège mort » au col­lège André-Malraux de Voreppe, contre les groupes de niveaux et pour plus de moyens

Opération « col­lège mort » au col­lège André-Malraux de Voreppe, contre les groupes de niveaux et pour plus de moyens

FLASH INFO – C’était au tour du col­lège André-Malraux de Voreppe d’or­ga­ni­ser une opé­ra­tion « col­lège mort », mer­credi 3 avril 2024. Les repré­sen­tants des ensei­gnants comme des parents d’é­lèves appe­laient les familles à ne pas pré­sen­ter leurs enfants pour mieux faire entendre leurs reven­di­ca­tions. Ce après les actions iso­lées de plu­sieurs éta­blis­se­ments isé­rois et une opé­ra­tion col­lec­tive menée le 27 mars.

Les reven­di­ca­tions expri­mées concer­nant le col­lège André-Malraux de Voreppe portent notam­ment sur le refus de mettre en place des groupes de niveaux. Soit des “classes” com­plé­men­taires à effec­tifs réduits s’a­dres­sant aux élèves pré­sen­tant des fai­blesses en fran­çais ou en mathé­ma­tiques. Un pro­jet perçu comme un « tri des enfants » par ses oppo­sants, « dont les nom­breuses consé­quences néfastes sont prou­vées scien­ti­fi­que­ment et dont la mise en œuvre est envi­sa­gée sans aucuns moyens sup­plé­men­taires », dénoncent les équipes du collège.

Mais l’ins­tau­ra­tion de groupes de niveaux n’é­tait pas le seul motif de l’o­pé­ra­tion « col­lège mort ». Enseignants et parents d’é­lèves dénoncent éga­le­ment des moyens insuf­fi­sants pour le col­lège André-Malraux. Ils reven­diquent ainsi l’ou­ver­ture de deux classes et une dota­tion d’heures sup­plé­men­taires, ainsi que la nomi­na­tion d’une assis­tance sociale rat­ta­chée au col­lège, un poste sup­plé­men­taire de sur­veillant (AED) et un poste de prin­ci­pal adjoint péda­go­gique. Sans oublier la créa­tion d’une classe Ulis pour les élèves han­di­ca­pés, « en souf­france actuel­le­ment dans les classes ».

Plusieurs banderoles ont été déployées devant le collège André-Malraux de Voreppe à l'occasion d'une opération collège mort, mercredi 3 avril 2024. © FSU

Plusieurs ban­de­roles ont été déployées devant le col­lège André-Malraux de Voreppe à l’oc­ca­sion d’une opé­ra­tion col­lège mort, mer­credi 3 avril 2024. © FSU

Autant de demandes for­mu­lées auprès du rec­to­rat de Grenoble, auquel une audience a été deman­dée, pour l’heure res­tée lettre morte. « On en a ras-le-bol ! On n’a aucune réponse de leur part », a résumé avec aga­ce­ment Jean-Michel Ducros, repré­sen­tant de la Fédération syn­di­cale uni­taire (FSU) des ensei­gnants. Celui-ci sait tou­te­fois que la déci­sion se prend en haut-lieu, au minis­tère de l’Éducation natio­nale. « Sans déci­sion minis­té­rielle, c’est dif­fi­cile d’a­voir un retour », a‑t-il ainsi reconnu.

Une chose est cer­taine pour l’en­sei­gnant : la jour­née a été un suc­cès. Ainsi, seuls 38 élèves étaient pré­sents au col­lège André-Malraux de Voreppe, ce qui repré­sente moins de 10 % des effec­tifs. « Les parents d’élèves se sont mobi­li­sés et n’ont pas envoyé leurs enfants au col­lège ce mer­credi 3 avril, saluent par ailleurs les per­son­nels mobi­li­sés dans un com­mu­ni­qué. Par ce geste fort, ils sou­tiennent mas­si­ve­ment les demandes de leurs repré­sen­tants de la FCPE et des ensei­gnants d’augmentation des moyens alloués au col­lège », concluent-ils.

Florent Mathieu

Auteur

Une réflexion sur « Opération « col­lège mort » au col­lège André-Malraux de Voreppe, contre les groupes de niveaux et pour plus de moyens »

  1. Bon cou­rage à tous tris­tesse dans ce nou­veau monde des enfants

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Journée « col­lège mort » à l’é­ta­blis­se­ment André-Malraux de Voreppe mer­credi 10 avril

FIL INFO — Le collège André-Malraux de Voreppe organise une journée "collège mort" ce mercredi 10 avril. Après plusieurs autres établissements de l'agglomération grenobloise, il Lire plus

L'Académie de Grenoble dénonce des menaces de mort à Valence dans le cadre de l'hommage à Samuel Paty
Les ensei­gnants du col­lège Malraux de Voreppe en grève pour ne pas « bâcler » l’hom­mage à Samuel Paty

  FLASH INFO – "Non à un hommage bâclé", lancent les enseignants du collège André-Malraux de Voreppe. Qui annoncent un mouvement de grève unanimement suivi Lire plus

Opérations "collège mort" en Isère pour dénoncer la mise en place de groupes de niveaux à la rentrée prochaine
Opérations « col­lège mort » en Isère pour dénon­cer la mise en place de groupes de niveaux à la rentrée

FLASH INFO - Plusieurs collèges isérois organisaient mercredi 27 mars 2024 une opération "collège mort" pour dénoncer la mise en place de "groupes de niveaux", Lire plus

Une mobilisation citoyenne a eu lieu mardi 26 mars 2024 devant le collège Lucie Aubrac à Villeneuve. Parents, professeurs et élèves se sont donné rendez-vous à midi pour enterrer un cercueil symbolisant l’égalité des chances. Le but : dénoncer la mise en place de groupe de niveau au collège. ©Anouk Dimitriou
Le col­lège Lucie-Aubrac se mobi­lise contre la réforme des col­lèges et ses groupes de niveaux

REPORTAGE - Une mobilisation citoyenne a eu lieu mardi 26 mars 2024 devant le collège Lucie-Aubrac à Villeneuve. Parents, professeurs et élèves se sont donné Lire plus

Les enseignants de la cité scolaire Jean-Prévost de Villard-de-Lans se mobilisent contre les groupes de niveaux au collège
Villard-de-Lans : les ensei­gnants de la cité sco­laire Jean-Prévost mobi­li­sés contre les groupes de niveaux au collège

FLASH INFO - Les enseignants de la cité scolaire Jean-Prévost de Villard-de-Lans se sont mobilisés mercredi 20 mars 2024 contre le projet de mise en Lire plus

En Isère, les indicateurs des lycées et collèges mettent en relief les disparités entre établissements sur le territoire
Isère : les indi­ca­teurs des lycées et col­lèges révèlent les dis­pa­ri­tés entre établissements

FOCUS - Le mois de mars est, comme chaque année, celui du dévoilement des Ivac et Ival de l'Éducation nationale. Autrement dit, des Indicateurs de Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !