La CGT du Crous Grenoble-Alpes boycotte la venue à Grenoble de la présidente du Cnous Bénédicte Durand

Tensions tou­jours vives entre la CGT et la direc­tion du Crous Grenoble-Alpes, sur fond de rup­ture du dia­logue social

Tensions tou­jours vives entre la CGT et la direc­tion du Crous Grenoble-Alpes, sur fond de rup­ture du dia­logue social

FOCUS – Dans sa der­nière lettre au per­son­nel, la CGT du Crous Grenoble-Alpes revient sur le conflit entre l’or­ga­ni­sa­tion syn­di­cale et la direc­tion, sur fond de sui­cide d’une sala­riée et de rup­ture déci­dée du dia­logue social fin 2023. Preuve que la hache de guerre n’est déci­dé­ment pas enterrée ?

Une direc­tion du Crous Grenoble-Alpes qui « semble confondre action syn­di­cale effi­cace et har­cè­le­ment » et pra­tique le « chan­tage sys­té­ma­tique » ? C’est en ces termes que le syn­di­cat CGT s’ex­prime dans sa der­nière lettre d’in­for­ma­tion à l’in­ten­tion des per­son­nels du Crous de Grenoble, en date du 18 mars 2024. Une lettre qui revient sur des décla­ra­tions de la direc­tion, sur­ve­nues pour leur part à la fin du mois de décembre 2023.

En 2021, des agents du Crous Grenoble-Alpes étaient appelés à la grève de la faim devant la Maison des étudiants, pour dénoncer notamment de "graves dysfonctionnements" internes. © Place Gre'net

En 2021, des agents du Crous Grenoble-Alpes étaient appe­lés à la grève de la faim devant la Maison des étu­diants, pour dénon­cer notam­ment de « graves dys­fonc­tion­ne­ments » internes. © Place Gre’net

La direc­tion s’ex­pri­mait alors sur la sus­pen­sion du dia­logue social au sein du Crous, ou plus pré­ci­sé­ment celle de « la tenue des ins­tances comme de tout groupe de tra­vail asso­ciant les repré­sen­tants des per­son­nels ». Ce qu’ex­pli­quait déjà la direc­trice de l’é­ta­blis­se­ment, Bénédicte Corvaisier, dans un cour­riel interne daté de novembre 2023. La mesure était prise, ajou­tait-elle, « suite aux expres­sions […] d’une des orga­ni­sa­tions syn­di­cales repré­sen­tées au sein de l’établissement ». En l’oc­cur­rence, la CGT.

Le sui­cide d’une sala­riée lié à la poli­tique managériale ?

En toile de fond ? Un (nou­veau) bras-de-fer entre l’or­ga­ni­sa­tion syn­di­cale et la direc­tion du Crous, alors qu’une sala­riée, agent de ser­vice de la rési­dence Condillac, s’est don­née la mort à son domi­cile au mois d’oc­tobre 2023.

Pour la CGT, le drame met en cause « les méthodes de mana­ge­ment et le mal-être des agents » au sein du Crous Grenoble-Alpes. Et le syn­di­cat n’a pas man­qué de le faire savoir, via des inter­pel­la­tions publiques ou institutionnelles.

Quand la CGT Crous Grenoble-Alpes présentait ses voeux en décembre 2023, sur fond de rupture du dialogue social. © CGT

Quand la CGT Crous Grenoble-Alpes pré­sen­tait ses vœux en décembre 2023, sur fond de rup­ture du dia­logue social. © CGT

« [Le sui­cide] n’est pas dû à un mal­heu­reux hasard et ne peut être uni­que­ment la consé­quence de la situa­tion per­son­nelle de notre col­lègue, décla­rait ainsi la CGT par voie de com­mu­ni­qué de presse. « Comme beau­coup d’autres col­lègues du Crous de Grenoble Alpes, elle subis­sait de plein fouet la poli­tique mana­gé­riale d’un autre temps, qui a pour consé­quence d’instaurer un mal-être géné­ral auprès de tous les col­lègues. »

Des affir­ma­tions contes­tées par la direc­tion. « Il s’a­git du sui­cide d’une agente qui s’est déroulé à son domi­cile, sans mise en cause par­ti­cu­lière du fait pro­fes­sion­nel », indique-t-elle ainsi à Place Gre’net. Et la direc­trice du Crous d’a­jou­ter que la CGT a pour habi­tude de mettre en avant « cer­tains évé­ne­ments pour carac­té­ri­ser les condi­tions de tra­vail au sein du Crous de façon extrê­me­ment néga­tive ».

La CGT accu­sée de « pres­sions » par la direc­tion du Crous

Quid de la sus­pen­sion du dia­logue social ? Bénédicte Corvaisier indique ne pas être seule à l’o­ri­gine de cette déci­sion. « La pré­si­dence du Cnous1Soit l’au­to­rité natio­nale du réseau des Crous. a demandé [sa] sus­pen­sion tem­po­raire, en consta­tant les risques psy­cho­so­ciaux qui pesaient sur les col­lec­tifs de direc­tion, compte tenu d’un cer­tain nombre de pres­sions de la CGT », explique-t-elle. Dans son cour­riel de novembre, elle indi­quait même… se réser­ver le droit de por­ter plainte pour dif­fa­ma­tion contre l’organisation.

Bénédicte Corvaisier, directrice du Crous Grenoble-Alpes. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Bénédicte Corvaisier, direc­trice du Crous Grenoble-Alpes. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Du côté syn­di­cal, l’in­di­gna­tion est de mise. « Nous n’avons jamais opéré la moindre dif­fa­ma­tion et pour preuve, à ce jour, nous n’avons connais­sance d’aucun dépôt effec­tif de plainte contre le syn­di­cat, qui est prêt à s’en expli­quer au besoin », affirment-ils dans leur cour­rier au per­son­nel. Lors du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de décembre 2023, la CGT avait d’ores et déjà nié exer­cer des pres­sions sur des cadres de la direction.

« La direc­tion ne sup­porte mani­fes­te­ment pas que nous aler­tions régu­liè­re­ment […] sur la dété­rio­ra­tion des condi­tions de tra­vail de bien des agents », juge le syn­di­cat. De son côté, la direc­trice affirme que la situa­tion au Crous Grenoble-Alpes n’est pas dif­fé­rente de celle des autres éta­blis­se­ments, en se basant sur plu­sieurs enquêtes menées par l’ins­pec­tion du tra­vail, l’ins­pec­tion santé et sécu­rité du tra­vail, ou encore l’Agence régio­nale pour l’a­mé­lio­ra­tion des condi­tions de tra­vail. Un dia­logue social de sourds en perspective ?

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

A l'instar de L'Epicea, sur le campus, à Saint-Martin-d'Hères, 14 des 27 restaurants et cafétérias universitaires de l'agglomération grenobloise étaient fermées ce lundi 18 octobre 2021, dans le cadre d'un mouvement de grève national des agents du Crous, lancé par la CGT. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Crous Grenoble Alpes : après une grève éclair, 14 res­tau­rants uni­ver­si­taires rouvrent leurs portes

FOCUS - Les agents du Crous ont décidé de suspendre, à partir du mardi 19 octobre 2021, leur grève nationale lancée la veille à l'appel Lire plus

Grève des salariés du Crous Grenoble-Apes lundi 22 janvier. © Tim Buisson – Place Gre’net
Grenoble : nou­velle grève des agents du Crous Grenoble-Alpes pour dénon­cer leurs condi­tions de travail

  EN BREF - Une partie des agents du Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (Crous) de Grenoble-Alpes était en grève ce lundi 22 Lire plus

A l'appel de la CGT, des agents du Crous Grenoble Alpes ont débuté une grève de la faim ce lundi 20 septembre 2021, devant la Maison des étudiants, pour dénoncer notamment de "graves dysfonctionnements" internes. © Manuel-Pavard-Place-Grenet
Des agents du Crous Grenoble Alpes entament une grève de la faim à l’ap­pel de la CGT

DÉCRYPTAGE - Des agents du Crous Grenoble Alpes ont commencé une grève de la faim à l'appel de la CGT, ce lundi 20 septembre 2021, Lire plus

Des agents du Crous Grenoble Alpes ont débuté une grève de la faim ce lundi 20 septembre 2021, devant la Maison des étudiants, pour dénoncer notamment de "graves dysfonctionnements" internes.
Les agents du Crous de Grenoble Alpes sus­pendent leur grève de la faim

EN BREF - Les agents du Crous Grenoble Alpes en grève de la faim depuis lundi 20 septembre 2021 ont suspendu leur action ce mardi Lire plus

La CGT du Crous Grenoble-Alpes boycotte la venue à Grenoble de la présidente du Cnous Bénédicte Durand
Election des repré­sen­tants étu­diants au Crous de Grenoble : une qua­trième liste fait son appa­ri­tion, « l’al­ter­na­tive patriote »

FOCUS - Les élections des représentants des étudiants au sein des différentes instances du Crous Grenoble-Alpes, dont son conseil d'administration, se tiennent du mardi 6 Lire plus

Des étudiants logés dans la résidence du Rabot relogés par le Crous après un éboulement sur la route
Des étu­diants de la rési­dence du Rabot relo­gés par le Crous après un ébou­le­ment sur la route

FLASH INFO - Le Crous Grenoble-Alpes annonce le relogement des étudiants occupant le troisième étage des bâtiments Chartreuse et Vercors de la résidence universitaire du Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !