Journée internationale des Droits des femmes: plusieurs événements et manifestation prévus en Isère

Journée inter­na­tio­nale des Droits des femmes : plu­sieurs évé­ne­ments et mani­fes­ta­tion pré­vus en Isère

Journée inter­na­tio­nale des Droits des femmes : plu­sieurs évé­ne­ments et mani­fes­ta­tion pré­vus en Isère

FOCUS – Plusieurs évé­ne­ments se tiennent en Isère dans le cadre de la Journée inter­na­tio­nale des Droits de femmes, le ven­dredi 8 mars 2024. Des ren­dez-vous orga­ni­sés soit le jour même, soit dans le cou­rant du mois de mars, pour rendre hom­mage aux femmes résis­tantes, pro­mou­voir la mixité des métiers ou encore dénon­cer les vio­lences. S’y ajoute une mani­fes­ta­tion à l’ap­pel des syn­di­cats pour reven­di­quer l’é­ga­lité pro­fes­sion­nelle entre femmes et hommes.

La Journée inter­na­tio­nale des Droits des femmes, ven­dredi 8 mars 2024, est l’oc­ca­sion de nom­breux évé­ne­ments dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise. À com­men­cer par une mani­fes­ta­tion à par­tir de 14 heures, depuis le CHU Grenoble-Alpes au niveau de l’ar­rêt de tram­way Michallon. Son mot d’ordre ? Dans un texte com­mun, les orga­ni­sa­tions syn­di­cales CGT, CFDT, FO, CFE-CGC, CFTC, Unsa, Solidaires et FSU reven­diquent notam­ment l’é­ga­lité pro­fes­sion­nelle entre les femmes et les hommes.

Manifestation de la Journée internationale des Droits des femmes à Grenoble le 8 mars 2019. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Manifestation de la Journée inter­na­tio­nale des Droits des femmes à Grenoble le 8 mars 2019. © Florent Mathieu – Place Gre’net

« En 2024, l’écart moyen est encore de 24% dans le sec­teur privé et de 14% dans les fonc­tions publiques. Plus diplô­mées que les hommes, elles sont pour­tant moins nom­breuses sur les postes cadres », dénoncent ainsi les syn­di­cats. Des inéga­li­tés aux­quelles s’a­joutent « le poids de la paren­ta­lité », ainsi que les vio­lences sexistes et sexuelles dans le monde du tra­vail. Violences dont 30 % des sala­riées déclarent avoir été vic­times, sans avoir osé en par­ler à leur employeur dans 70 % des cas.

Des ren­dez-vous sou­te­nus par l’État

Les syn­di­cats ne sont pas les seuls à se mani­fes­ter à l’oc­ca­sion de la Journée des Droits des femmes. La pré­fec­ture de l’Isère dresse ainsi la liste des évé­ne­ments sou­te­nus par l’État dans ce cadre. À com­men­cer par des ate­liers « Ensemble on roule » pour la mixité des métiers orga­ni­sés le jeudi 7 mars par l’Association pour la for­ma­tion pro­fes­sion­nelle des adultes à Pont-de-Claix. Ceci en pré­sence de la direc­trice de la DDETS1Direction dépar­te­men­tale de l’Emploi, du Travail et des Solidarité. Corinne Gautherin.

Une Marche contre les violences est prévue à Morestel (et alentours) le 23 mars 2024. © Place Gre'net

Une Marche contre les vio­lences est pré­vue à Morestel (et alen­tours) le 23 mars 2024. © Place Gre’net

Le jeudi 14 mars, la Maison dépar­te­men­tale des sports d’Eybens accueille, pour sa part, une « mani­fes­ta­tion en l’honneur des femmes médaillées en sport adapté », à l’oc­ca­sion de l’as­sem­blée géné­rale du Comité dépar­te­men­tal du sport adapté. « Toutes les fédé­ra­tions isé­roises de sport adapté seront pré­sentes pour une remise des médailles aux spor­tives remises par [le sous-pré­fet] Afif Lazrak », indique la préfecture.

Ce der­nier sera éga­le­ment pré­sent à la deuxième édi­tion de la « Marche pour le res­pect, contre les vio­lences », le samedi 23 mars, orga­ni­sée par le centre social Odette-Brachet de Morestel et le centre de santé sexuelle Olympe de La-Tour-du-Pin. Avec des départs depuis les mai­ries de Brangues (11 h 30), Saint-Sorlin-de-Morestel (12 heures), Saint-Victor-de-Morestel, Vézeronce-Curtin (13 heures), Le Bouchage, Arandon-Passins et Morestel (13 h 30), pour une arri­vée col­lec­tive à la salle de l’Amitié (Morestel) à 15 h 30.

Grenoble rend hom­mage aux femmes résistantes

Si elle pré­cise bien que « l’é­ga­lité femmes-hommes, c’est tous les jours », la Ville de Grenoble met éga­le­ment en avant des évé­ne­ments dans le cadre de la Journée inter­na­tio­nale des Droits des femmes. À com­men­cer par une céré­mo­nie en hom­mage aux héroïnes dau­phi­noises de la Résistance, le 8 mars à 11 heures devant le Mur du sou­ve­nir, place de la Résistance, en pré­sence de la pre­mière adjointe Isabelle Peters et de la pré­si­dente de l’Anacr Isère Martine Peters.

La Ville de Grenoble rendra hommage aux femmes de la Résistance vendredi 8 mars 2024. © Léo Aguesse – Place Gre’net

La Ville de Grenoble ren­dra hom­mage aux femmes de la Résistance ven­dredi 8 mars 2024. © Léo Aguesse – Place Gre’net

De 12 heures à 14 heures, la Maison des habi­tants Capuche orga­nise de son côté le ver­nis­sage de l’ex­po­si­tion « J’ai le droit de… », où se mélangent paroles et por­traits, orches­trés par l’as­so­cia­tion Point barre. Un ver­nis­sage accom­pa­gné d’un buf­fet assuré par l’Arbre Fruité, asso­cia­tion d’in­ser­tion pro­fes­sion­nelle pour les femmes, notam­ment porté par Solidarité Femmes Miléna.

Enfin, tou­jours le ven­dredi 8 mars, la Maison de l’International de Grenoble, pro­pose une ren­contre avec les auteures Simona Antonescu, Costanta Apetroaie, Diana Badica, Simona Ferrante, Corina Ozon, Petra Petresco et Cornelia Petrescu, autour d’un ren­dez-vous bap­tisé « « Identités fémi­nines dans la lit­té­ra­ture rou­maine et fran­çaise », en par­te­na­riat avec le Consulat géné­ral de Roumanie à Lyon, et les asso­cia­tions Lectures Plurielles, Rhône Roumanie, Grenoble Isère Roumanie et Scène et Danube.

Florent Mathieu

Auteur

3 réflexions sur « Journée inter­na­tio­nale des Droits des femmes : plu­sieurs évé­ne­ments et mani­fes­ta­tion pré­vus en Isère »

  1. Bonjour,
    Petit pro­blème de date dans la légende de la pre­mière photo.. 23 mars 2024 ?

    sep article
    • MB

      08/03/2024
      17:45

      Non, c’est bien ça. Une Marche contre les vio­lences est pré­vue à cette date à Morestel.

      sep article
  2. Curieusement, on entend jamais par­ler d’é­ga­lité entre les femmes et les hommes pour plein de métiers : maçon, livreur, bûche­ron, ouvrier du BTP, ouvrier agri­cole, sol­dat, égou­tier, marin pêcheur, etc, etc.
    Mesdames les fémi­nistes, allez jus­qu’au bout de votre démarche !

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Tribune libre : "De la “culture” du tag à la “souillure” partout dans Grenoble, jusqu’à la violence"
Tribune libre : « De la “culture” du tag à la “souillure” par­tout dans Grenoble, jusqu’à la violence »

TRIBUNE LIBRE - L'Union des habitants du centre-ville (UHCV) de Grenoble remet la question des tags sur le tapis en interpellant la Ville, tant sur Lire plus

Après les parcs Marliave et Flaubert de Grenoble, la Maison des Collines accueille un refuge LPO
Après les parcs Marliave et Flaubert de Grenoble, la Maison des Collines accueille un refuge LPO

FLASH INFO - La Ville de Grenoble a adopté lors de son conseil municipal du 13 mai 2024 une convention avec la Ligue protectrice des Lire plus

Un second Chatipi, refuge pour chats errants, prochainement implanté rue Anatole-France à Grenoble
Un second Chatipi, refuge pour chats errants, pro­chai­ne­ment ins­tallé rue Anatole-France à Grenoble

FLASH INFO - La Ville de Grenoble annonce l'installation prochaine d'un second "Chatipi" sur son territoire, après celui mis en place en décembre 2022 quai Lire plus

Tirs de balles, coups de tournevis ou violences contre des policiers, un week-end agité sur l'agglomération grenobloise
Mehdi Boulenouane, ex-figure du nar­co­tra­fic dans le quar­tier Mistral, exé­cuté par balles en Seine-Saint-Denis

FLASH INFO - Mehdi Boulenouane, ex-caïd du trafic de stupéfiants dans le quartier Mistral, a été abattu par balles, jeudi 16 mai 2024, en fin Lire plus

Yassine Lakhnech (encore) réélu à la présidence de l'UGA, ses opposants pointent du doigt des failles démocratiques
Yassine Lakhnech (encore) réélu à la pré­si­dence de l’UGA : ses oppo­sants dénoncent des failles démocratiques

FOCUS - Alors que sa réélection en janvier 2024 avait été annulée par le tribunal administratif, Yassine Lakhnech a été ré-réélu président de l'UGA par Lire plus

"Femme et racisée", Maude Wadelec a-t-elle quitté la majorité grenobloise après s'être vue refuser la délégation Égalité des droits?
« Femme et raci­sée », Maude Wadelec a‑t-elle quitté la majo­rité gre­no­bloise après s’être vue refu­ser la délé­ga­tion Égalité des droits ?

FOCUS - Pour quelles raisons Maude Wadelec a-t-elle quitté la majorité du conseil municipal pour figurer désormais parmi les élus d'opposition, en tant que non Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !