STMicro et GlobalFoundries finalisent l'accord sur une méga-fab à Crolles, avec un soutien de l'État à hauteur de 3 milliards

STMicroelectronics Crolles : retard d’un an et lourde perte de pro­duc­tion après la déci­sion de la CNDP, selon les opposants

STMicroelectronics Crolles : retard d’un an et lourde perte de pro­duc­tion après la déci­sion de la CNDP, selon les opposants

FOCUS – En contrai­gnant STMicroelectronics à orga­ni­ser une concer­ta­tion préa­lable sur le pro­jet d’ex­ten­sion de son usine de Crolles et donc à relan­cer sa demande d’au­to­ri­sa­tion envi­ron­ne­men­tale, la déci­sion ren­due le 7 février 2024 par la Commission natio­nale du débat public (CNDP) aura de lourdes consé­quences pour la société. L’Observatoire finance-cli­mat-bio­di­ver­sité évoque ainsi, ven­dredi 1er mars, un retard d’un an entraî­nant une perte de pro­duc­tion éva­luée à 1,12 mil­liard d’eu­ros sur les trois pro­chaines années.

Un « retard d’au moins une année » et une perte de pro­duc­tion qui « s’é­lè­ve­rait à 1,12 mil­liard d’eu­ros ». L’Observatoire finance-cli­mat-bio­di­ver­sité, membre des Actionnaires pour le cli­mat, pointe dans un com­mu­ni­qué, ven­dredi 1er mars 2024, les lourdes consé­quences éco­no­miques, pour STMicroelectronics, de la déci­sion ren­due par la Commission natio­nale du débat public (CNDP), le 7 février 2024, sur le pro­jet d’a­gran­dis­se­ment de son usine de Crolles.

ST Crolles : forte perte de production après la décision de la CNDP

A la suite de la concer­ta­tion préa­lable impo­sée par la CNDP, STMicroelectronics devrait enre­gis­trer un retard d’au moins un an dans son pro­jet de tri­ple­ment de la pro­duc­tion de wafers 300 mm. © Artechnic

Publiée au Journal offi­ciel du 13 février 2024, celle-ci a en effet enjoint l’in­dus­triel d’or­ga­ni­ser une concer­ta­tion préa­lable rela­tive au pro­jet, l’o­bli­geant ainsi à « reprendre à zéro l’ensemble de sa demande d’autorisation envi­ron­ne­men­tale », sou­lignent les oppo­sants. Ceci en rai­son de « man­que­ments au débat public » et d’un « défaut démo­cra­tique ».

« Saisir la CNDP en amont » aurait évité ce retard

« C’est une perte de temps et l’in­tro­duc­tion d’un aléa qui créent un risque impor­tant pour le pro­jet, alors que sai­sir la CNDP en amont, lorsque le pro­jet est en phase d’é­la­bo­ra­tion, n’in­tro­duit pas d’a­léa, ne rajoute aucun délai et sécu­rise l’a­van­cée du pro­jet », a ainsi confirmé la CNDP dans un article d’Actu Environnement, mer­credi 28 février.

Ce « manque de trans­pa­rence » avait déjà été sou­levé par les com­mis­saires-enquê­teurs, qui avaient déploré le « mépris » affi­ché par STMicroelectronics envers l’a­vis de la Mission régio­nale d’au­to­rité envi­ron­ne­men­tale (MRAe), rap­pelle l’Observatoire finance-cli­mat-bio­di­ver­sité. Lequel a estimé la perte de pro­duc­tion poten­tielle cau­sée, pour le groupe, par un tel retard dans son pro­jet de tri­ple­ment de la pro­duc­tion de pla­quettes 300 mm.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 51 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

3 réflexions sur « STMicroelectronics Crolles : retard d’un an et lourde perte de pro­duc­tion après la déci­sion de la CNDP, selon les opposants »

  1. Et les 3 mil­liards et demi de sub­ven­tions publiques devraient les conso­ler .Non…?

    sep article
  2. Oui. Il faut être incons­cient pour pro­je­ter une usine en France. Les éco­los de l admi­nis­tra­tion n ont aucune notion de « Time to market »

    sep article
  3. Ben oui, pour­quoi les agri­cul­teurs fran­çais seraient ils les seuls à souf­frir ? Sabordons aussi notre indus­trie. Coulons tout ce qui pro­duit en France.

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Alan Confesson a inauguré le nouvelle borne d'eau potable installée place Championnet. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Budget par­ti­ci­pa­tif : la Ville de Grenoble inau­gure une nou­velle borne-fon­taine d’eau potable place Championnet

FOCUS - La Ville de Grenoble a inauguré, lundi 22 juillet 2024, une nouvelle borne-fontaine d'eau potable, place Championnet. L'aboutissement du projet La Grenobloise, lauréat Lire plus

JO d’hi­ver 2030 : la can­di­da­ture des Alpes fran­çaises fra­gi­li­sée à la veille de la déci­sion du CIO, ses oppo­sants mobilisés

FOCUS - Le CIO doit annoncer officiellement, mercredi 24 juillet 2024, l'attribution des Jeux olympiques et paralympiques d'hiver 2030 à la France, seul pays encore Lire plus

Isère : plus de 13 000 lettres non dis­tri­buées retrou­vées chez un fac­teur qui écour­tait ses tour­nées depuis un an

FLASH INFO - Plus de 13 000 lettres ont été découvertes, le 10 juillet 2024, dans le garage d'un facteur, à L'Isle-d'Abeau (Isère). Celui-ci les Lire plus

Le patou : une aide devenue indispensable pour les bergers.
Vercors : une ran­don­neuse atta­quée par plu­sieurs patous et secou­rue par hélicoptère

FLASH INFO - Une femme de 35 ans a été attaquée par plusieurs patous - les chiens protégeant les troupeaux en alpage - alors qu'elle Lire plus

Emplois possiblement fictifs à la Région: l'opposition tire à boulets rouges sur Laurent Wauquiez
Dîner des som­mets : la liste des invi­tés dif­fu­sée, l’op­po­si­tion s’in­ter­roge sur une « fuite orga­ni­sée » par Laurent Wauquiez

FOCUS - Lyon Mag a révélé, lundi 22 juillet 2024, la liste des 91 invités au “dîner des sommets” organisé par Laurent Wauquiez en juin Lire plus

Un habitant d'Échirolles dénonce une copropriété "transformée en point de deal" cours Jean-Jaurès
Échirolles : un homme poi­gnardé et une femme per­cu­tée volon­tai­re­ment par un four­gon à 24 heures d’intervalle

FLASH INFO - Un homme de 51 ans a été blessé à coups de couteau, à Échirolles, samedi 20 juillet 2024 au soir. La suspecte, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !