Yassine Lakhnech réélu président de l'Université Grenoble-Alpes pour un mandat de quatre ans

UGA : le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion renou­velé… en atten­dant l’é­lec­tion du pré­sident en jan­vier 2024

UGA : le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion renou­velé… en atten­dant l’é­lec­tion du pré­sident en jan­vier 2024

EN BREF – Les élec­tions pour renou­ve­ler le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de l’Université-Grenoble-Alpes (UGA) se sont tenues du 28 au 30 novembre 2023. Des élec­tions d’im­por­tance, puisque le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion doit dési­gner le pré­sident de l’UGA en jan­vier 2024. Or le pré­sident sor­tant, Yassine Lakhnech, fait face à un chal­len­ger, Michel Rocca, ce qui n’é­tait pas le cas deux ans plus tôt.

La recon­duc­tion de Yassine Lakhnech au poste de pré­sident de l’UGA est-elle mena­cée ? La liste de sou­tien à sa réélec­tion, « UGA Université d’a­ve­nir », décroche sept sièges au sein du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion. Largement en tête dans le col­lège des pro­fes­seurs d’u­ni­ver­sité (avec 4 sièges sur 8), il obtient des résul­tats plus modestes au sein du col­lège des ensei­gnants-cher­cheurs (2 sièges sur 8) ou des per­son­nels ingé­nieurs (un siège sur 6).

Face à cette liste, les syn­di­cats, qui ont eu pour cer­tains des mots assez durs vis-à-vis du bilan du pré­sident sor­tant, pèsent pour 16 sièges au CA. Soit 5 sièges pour la CGT (en incluant le col­lège des doc­to­rants), 4 pour la CFDT et 7 pour la FSU, par­ti­cu­liè­re­ment bien pla­cée au sein du col­lège des ensei­gnants-cher­cheurs avec 4 repré­sen­tants. À noter : le SNPTES, dont une seule liste était can­di­date pour le col­lège des per­son­nels ingé­nieurs, obtient aussi un siège.

Yassine Lakhnech sera-t-il reconduit à la présidence de l'UGA suite aux résultats des élections du conseil d'administration de novembre 2023? © Benjamin Houry - Place Gre'net

Yassine Lakhnech sera-t-il recon­duit à la pré­si­dence de l’UGA après les résul­tats des élec­tions du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de novembre 2023 ? © Benjamin Houry – Place Gre’net

Outre les col­lèges du corps ensei­gnant et des per­son­nels, ainsi que celui des doc­to­rants, le col­lège des étu­diants figure éga­le­ment au conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de l’UGA. Sur les six sièges qui com­posent ce col­lège, la liste por­tée par l’Unef et Solidaires étu­diants rem­porte trois sièges, celle d’Interasso deux sièges, et celle du syn­di­cat étu­diant de droite Uni (voir enca­dré) un siège. Soit, col­lège des doc­to­rants inclus, une com­po­si­tion exac­te­ment simi­laire à celle résul­tant des élec­tions de 2021.

Mais les élus ne sont pas seuls à figu­rer au sein du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion. Celui-ci compte encore un repré­sen­tant de la Métropole de Grenoble, un de Valence-Romans Agglo, un de la Région Aura et un du Crous. Et enfin « quatre per­son­na­li­tés nom­mées par le CEA, le CNRS, l’Inria et l’Inserm », et « quatre repré­sen­tants du monde cultu­rel et socio-éco­no­mique », détaille l’UGA. Autant dire que le rap­port de force n’est pas si évident à anticiper.

L’Uni reven­dique une « pro­gres­sion fulgurante »

Par voie de com­mu­ni­qué, l’Uni vante une « pro­gres­sion ful­gu­rante » au sein des ins­tances repré­sen­ta­tives de l’UGA. Si le syn­di­cat de droite garde une place au sein du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion, il annonce en effet dou­bler sa repré­sen­ta­tion dans les conseils de l’Université. Soit quatre membres au lieu de deux, dont trois au sein de la Commission de la for­ma­tion et de la vie universitaire.

« Parmi les trois listes à se pré­sen­ter, l’Uni était la seule à ne pas être de gauche ou d’extrême gauche », déclare le syn­di­cat. Ce non sans accu­ser « les ten­ta­tives des mili­tants d’extrême gauche de [l”]empêcher de faire cam­pagne, dans le silence com­plice de l’UGA ». L’Uni fait par ailleurs connaître sa volonté de « lut­ter contre les blo­cages à l’université » et prône la reva­lo­ri­sa­tion du cam­pus de Valence et des IUT.

L’UEG s’in­quiète d’une « prise de pou­voir de l’extrême-droite »

Pour sa part, l’Union étu­diante de Grenoble, repré­sen­tée dans la liste « Pour une fac écolo et soli­daire » salue une par­ti­ci­pa­tion mul­ti­pliée par deux par rap­port au pré­cé­dent scru­tin, avec 11 200 voix expri­mées sur 59 000 étu­diants ins­crits à l’UGA. Et note une forte pro­gres­sion du nombre de voix en sa faveur (envi­ron 3000 de plus), qui lui per­met de décro­cher trois sièges au conseil d’ad­mi­nis­tra­tion, et sept dans la CFVU.

L’organisation s’in­quiète en revanche de la pro­gres­sion de l’Uni, dési­gnée comme « d’ex­trême-droite ». « Le sys­tème de vote lui a pro­fité car les listes mino­ri­taires récu­pèrent plus faci­le­ment le der­nier siège. Nous sommes de plus en plus menacé·es par une prise de pou­voir de l’extrême droite », écrit-t-elle, quand bien même le risque semble mince en réa­lité. « Nous devons nous mobi­li­ser encore plus pour abo­lir les idées dis­cri­mi­nantes, éli­tistes et réac­tion­naires », conclut-elle.

[enca­dré modi­fié le 7 décembre 2023 avec ajout de la réac­tion de l’UEG]

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Élections à l'UGA: la FSU appelle à organiser un débat avec les deux candidats à la présidence de l'Université
L’UGA renou­velle les membres de son conseil d’administration… en vue de l’é­lec­tion du président

FOCUS - Les personnels et usagers de l'Université Grenoble-Alpes (UGA) sont appelés à voter du 28 au 30 novembre 2023 pour le renouvellement de leurs Lire plus

À Grenoble, une rentrée universitaire pleine d'avenir pour l'UGA... et politique et sociale pour les syndicats étudiants
Grenoble : une ren­trée uni­ver­si­taire posi­tive pour l’UGA et le Crous… beau­coup moins pour les syn­di­cats étudiants

FOCUS - Si l'Université Grenoble-Alpes et le Crous Grenoble-Alpes voient l'avenir avec optimisme, les syndicats étudiants fourbissent leurs armes, à gauche comme à droite, sur Lire plus

L'écriture inclusive en cœur de la justice. Le tribunal administratif de Grenoble annule une délibération de l'UGA pour cause d'écriture inclusive
Le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble annule une déli­bé­ra­tion de l’UGA pour cause d’é­cri­ture inclusive

FLASH INFO - Le tribunal administratif de Grenoble dit non à l'écriture inclusive dans les documents officiels de l'Université Grenoble-Alpes. Dans un jugement rendu le Lire plus

UGA : les étudiants et enseignants se rassemblent pour protester contre les interventions policières
UGA : des étu­diants et des ensei­gnants ras­sem­blés pour pro­tes­ter contre l’in­ter­ven­tion poli­cière sur le campus

FLASH INFO - Près d'une cinquantaine d'étudiants et enseignants syndiqués se sont rassemblés, jeudi 27 avril juste avant midi, devant la Maison des Sciences de Lire plus

Hausse du nombre de boursiers et revalorisation des bourses pour la rentrée universitaire 2023, annonce l'académie de Grenoble
L’UGA double lau­réate de l’ap­pel à pro­jets pour la tran­si­tion numé­rique de l’é­cole e‑Fran 2023

FLASH INFO - Le ministre de l’Éducation nationale Pap Ndiaye et le secrétaire général en charge du programme d'investissement France 2030 Bruno Bonnell ont annoncé Lire plus

Élections étudiantes: l'Uni dénonce une "activiste violente" comme tête de liste de gauche à la faculté de Droit de l'UGA
Faculté de Droit de l’UGA : la tête de liste de gauche accu­sée par l’Uni d’être une « acti­viste violente »

EN BREF - Alors que des élections de représentants d'étudiants se tiennent au sein de l'UGA, le syndicat Uni dénonce la présence d'une "activiste violente" Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !