Lyon-Turin: le Smmag engage un million d'euros pour le ferroviaire du grand territoire grenoblois

Railcoop, qui por­tait un pro­jet de ligne fer­ro­viaire Grenoble – Thionville, pla­cée en redres­se­ment judiciaire

Railcoop, qui por­tait un pro­jet de ligne fer­ro­viaire Grenoble – Thionville, pla­cée en redres­se­ment judiciaire

FLASH INFO – Le pro­jet de ligne fer­ro­viaire entre Grenoble et Thionville semble avoir du plomb dans l’aile. La société Railcoop a en effet été pla­cée en redres­se­ment judi­ciaire le ven­dredi 27 octobre 2023. Elle dis­pose désor­mais de six mois pour trou­ver de nou­veaux finan­ce­ments afin d’é­vi­ter la liqui­da­tion et, avec elle, la fin de l’aventure.

En décembre 2021, la Société coopé­ra­tive d’intérêt col­lec­tif (Scic) Railcoop obte­nait l’au­to­ri­sa­tion de l’Autorité de régu­la­tion des trans­ports pour s’en­ga­ger dans un pro­jet de ligne reliant Grenoble à Thionville. Un tra­jet en l’oc­cur­rence direct, quand celui pro­posé par la SNCF pré­voit un pas­sage par Paris. Desservant de nom­breux arrêts, la ligne per­met­tait notam­ment de rejoindre Dijon, en milieu de par­cours. Et pro­po­sait un départ depuis Saint-Étienne.

Le pla­ce­ment en redres­se­ment judi­ciaire de Railcoop jette de sérieux doutes sur la pos­sible nais­sance de cette ligne un jour. D’autant que cette der­nière n’ap­pa­raît plus dans les prio­ri­tés de la société, qui indi­quait pour­tant à Place Gre’net en 2021 que le pro­jet fai­sait par­tie des « plus avan­cés ». Aujourd’hui, Railcoop met sur­tout en avant son pro­jet de ligne directe entre Lyon et Bordeaux, un tra­jet qui, là encore, néces­site un pas­sage par Paris avec la SNCF.

Les projets de lignes ferroviaires de Railcoop voulaient "améliorer le maillage du territoire", mais risquent de ne pas voir le jour à présent que la Scic est en redressement judiciaire. © Railcoop

Les pro­jets de lignes fer­ro­viaires de Railcoop vou­laient « amé­lio­rer le maillage du ter­ri­toire », mais risquent de ne pas voir le jour à pré­sent que la Scic est en redres­se­ment judi­ciaire. © Railcoop

« Dans les six pro­chains mois, l’activité de la coopé­ra­tive va se concen­trer exclu­si­ve­ment sur son redres­se­ment et le tour de table finan­cier », a fait savoir la Scic à ses socié­taires, dans un mes­sage repris par le média 20 minutes. La société a besoin de 500 000 euros pour pou­voir main­te­nir son acti­vité jus­qu’à fin 2023, mais n’a pu réunir durant l’été “que” 385 000 euros. De quoi la mettre en grande dif­fi­culté et, avec elle, « l’a­mé­lio­ra­tion du maillage des ter­ri­toires » qu’elle visait.

Dos au mur, le direc­teur géné­ral de Railcoop s’est direc­te­ment adressé au pré­sident de la République « pour deman­der à l’État d’entrer au capi­tal social de Railcoop », selon l’édi­tion tou­lou­saine de Médiacités. Non sans mettre cette demande en rela­tion avec les annonces d’Emmanuel Macron pour de (futurs) RER métro­po­li­tains. Demande assez para­doxale tou­te­fois, quand Railcoop est pré­ci­sé­ment issue de l’ou­ver­ture à la concur­rence du fer­ro­viaire pour mettre fin au mono­pole de l’en­tre­prise publique SNCF.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Retards sur la ligne TER Lyon - Grenoble: Laurent Wauquiez exige de la SNCF le paiement de pénalités
La ligne fer­ro­viaire Grenoble-Thionville de Railcoop sur de bons rails après l’ac­cord de l’Autorité des transports

FLASH INFO — Railcoop... est sur les rails. La Scic (Société coopérative d'intérêt collectif), qui entend profiter de l'ouverture à la concurrence du transport ferroviaire Lire plus

Vers une ligne de train Railcoop reliant Grenoble à Thionville (sans passer par Paris) d'ici 2026?
D’ici 2026, Railcoop veut mettre en ser­vice une ligne de train de Grenoble à Thionville via Dijon

EN BREF - La Société coopérative d'intérêt collectif Railcoop compte profiter de l'ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de passagers pour proposer des trajets Lire plus

Réservation obligatoire pour les vélos dans les TER: le Collectif de l'Étoile ferroviaire de Veynes appelle à la "pédagogie"
L’État débloque 700 mil­lions d’eu­ros pour 13 RER métro­po­li­tains : « une plai­san­te­rie de mau­vais goût » pour des élus isérois

EN BREF - Christophe Ferrari, Sylvain Laval, Henri Baile et Bruno Cattin, présidents respectifs de Grenoble Alpes Métropole, du Syndicat mixte des mobilités de l’agglomération Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF 57: "La condamnation d'Éric Piolle"
Chronique Place Gre’net – RCF 49 : « Le RER métro­po­li­tain grenoblois »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Un "Train de la colère" à Grenoble pour dénoncer les dysfonctionnements sur la ligne Grenoble-Gap
Le Collectif de l’é­toile fer­ro­viaire de Veynes remet la pres­sion sur la Région Aura et la SNCF

FLASH INFO - "Comment expliquer qu’après une dose massive de travaux, les trains roulent plus lentement qu’après-guerre?". Telle est la question posée par le Collectif Lire plus

Emmanuel Macron fait des RER métropolitains, dont celui de Grenoble, une "grande ambition nationale"
Réduction des trains sur la ligne Grenoble-Lyon : la Région appelle la SNCF à prendre ses responsabilités

FLASH INFO — Un train TER sur deux supprimés aux heures de pointe? C'est la nouvelle que les usagers de la ligne Grenoble-Lyon ont découvert Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !