Le nouveau groupe d'opposition écologiste du Département présente un vœu comme premier acte politique

Le nou­veau groupe d’op­po­si­tion éco­lo­giste du Département de l’Isère pré­sente un vœu comme pre­mier acte politique

Le nou­veau groupe d’op­po­si­tion éco­lo­giste du Département de l’Isère pré­sente un vœu comme pre­mier acte politique

FLASH INFO – C’est le pre­mier geste poli­tique du nou­veau groupe d’op­po­si­tion éco­lo­giste du Département de l’Isère, bap­tisé Isère Écologie et Solidarités. Ses cinq élus, Thierry Badouard, Pauline Couvent, Jérôme Cucarollo, Marie Questiaux et Pierre-Didier Tchétché, appellent le Département à adop­ter, ven­dredi 20 octobre 2023, un vœu « deman­dant à l’État d’anticiper l’indexation des minima sociaux sur l’inflation ».

Les élus du nou­veau groupe d’op­po­si­tion rap­pellent que les minima sociaux ont été aug­men­tés de 1,6 % en avril 2023, soit bien moins que l’in­fla­tion géné­rale de 5 %. Pour les élus dépar­te­men­taux, les béné­fi­ciaires du RSA, de l’AAH ou de l’allocation de soli­da­rité aux per­sonnes âgées, « pour qui chaque euro compte », subi­ront d’au­tant plus for­te­ment les consé­quences de la hausse des prix, alors que le rat­tra­page prévu en 2024 sur­vien­dra trop tard.

« Le Département étant le chef de file de l’action sociale, [il] doit donc se posi­tion­ner pour deman­der à l’État d’anticiper cette reva­lo­ri­sa­tion, au risque de voir tou­jours plus de familles recou­rir à l’aide ali­men­taire, être vic­times d’expulsion loca­tive ou ne plus pou­voir se chauf­fer cor­rec­te­ment », déclarent les éco­lo­gistes. Non sans fus­ti­ger l’a­dop­tion de 15 heures d’ac­ti­vité obli­ga­toires pour les béné­fi­ciaires du RSA, en accu­sant le gou­ver­ne­ment de « pau­vro­pho­bie ».

Finies les (longues) photos de groupe de l'Union de la gauche écologiste et solidaire? Les élus écologistes ont annoncé prendre leur envol pour former leur propre groupe d'opposition, et pose la proposition d'un vœu comme premier acte politique. © Place Gre'net

Finies les (longues) pho­tos de groupe de l’Union de la gauche éco­lo­giste et soli­daire ? Les élus éco­lo­gistes ont annoncé prendre leur envol pour for­mer leur propre groupe d’op­po­si­tion, et posent la pro­po­si­tion d’un vœu comme pre­mier acte poli­tique. © Place Gre’net

Si le vœu a peu de chance d’être voté par la majo­rité dépar­te­men­tale, reste à voir quel sera le vote du groupe Uges, l’Union de la gauche éco­lo­giste et soli­daire qui ne compte donc plus dans ses rangs… les cinq élus éco­lo­gistes. C’est au début du mois d’oc­tobre que le groupe, fondé sur la base du Printemps isé­rois, a volé en éclat. « Le groupe unique n’arrive pas à incar­ner l’alternance à la majo­rité de Jean-Pierre Barbier » ont alors indi­qué les cinq conseillers d’op­po­si­tion au Dauphiné libéré.

Si le Printemps isé­rois incar­nait en 2021 une union de la gauche pré­fi­gu­rant la Nupes, mais alors assez ico­no­claste, sa dis­per­sion « façon puzzle » est elle aussi ori­gi­nale : alors qu’au niveau natio­nal, les for­ma­tions de gauche prennent leur dis­tance avec la France insou­mise, le groupe Uges se main­tient (pour l’heure) autour d’une union entre socia­listes, com­mu­nistes et LFI. En atten­dant un pro­chain épisode ?

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

L'Elèfàn et The Dare Night lauréats de la seconde édition des Initiatives grenobloises portées par les élus Uges du Département
L’Elèfàn et The Dare Night lau­réats de la seconde édi­tion des Initiatives gre­no­bloises por­tées par les élus Uges du Département

FLASH INFO - Après une première édition en septembre 2022, les élus d'opposition de gauche du Département de l'Isère livrent les nouveaux lauréats de leurs Lire plus

Élargissement des critères d'accès et hausse du FSL: l'opposition du Département salue la mesure... mais la juge tardive
Schéma de l’au­to­no­mie et des han­di­caps : l’op­po­si­tion de gauche du Département de l’Isère pointe des manques

FOCUS - Le groupe d'opposition Uges (Union de la gauche écologiste et solidaire) du Département de l'Isère juge le Schéma de l'autonomie et des handicaps Lire plus

Le label HVE, contesté, présent sous la marque Is Here? L'opposition départementale attaque, la majorité assume
Le label HVE, contesté, pré­sent sous la marque Is Here ? L’opposition dépar­te­men­tale attaque, la majo­rité assume

FOCUS - L'opposition de gauche du Département de l'Isère reproche à la majorité de labelliser sous la marque territoriale Is Here des produits classés Haute Lire plus

Élargissement des critères d'accès et hausse du FSL: l'opposition du Département salue la mesure... mais la juge tardive
Fonds de soli­da­rité loge­ment : l’op­po­si­tion du Département salue la hausse et l’é­vo­lu­tion des cri­tères d’ac­cès… mais les juge tardives

EN BREF - Alors que le Département de l'Isère a adopté un élargissement des critères d’éligibilité et une hausse du plafond du Fonds de solidarité Lire plus

Le conseil métropolitain du 3 février 2023.
Métropole de Grenoble : la majo­rité de gauche se déchire en plein conseil métro­po­li­tain… Le point de non-retour atteint ?

FOCUS - Le conseil métropolitain du vendredi 7 juillet 2023 a encore tourné au règlement de comptes politique entre alliés (théoriques) de la majorité de Lire plus

Sénatoriales 2023 : le PCF Isère accuse les insou­mis et les par­ti­sans de Christophe Ferrari d’a­voir « saboté » l’u­nion de la gauche

FOCUS - Jérémie Giono, secrétaire départemental du PCF Isère, a vivement réagi ce mercredi 27 septembre 2023 aux résultats décevants des élections sénatoriales. Si le Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !