Actualité

Tension au conseil municipal de Grenoble, quand l'ancien adjoint aux Finances décrit le Plan de sauvegarde des services publics comme une "erreur"

Grenoble : l’ex-adjoint aux Finances recon­naît à demi-mot que le Plan de sau­ve­garde des ser­vices publics était une “erreur”

Grenoble : l’ex-adjoint aux Finances recon­naît à demi-mot que le Plan de sau­ve­garde des ser­vices publics était une “erreur”

FOCUS – Drôle d’é­pi­sode durant le conseil muni­ci­pal de Grenoble du lundi 26 juin 2023. Alors que l’élu (fraî­che­ment exclu de la majo­rité) Hakim Sabri a ques­tionné le bilan du Plan de sau­ve­garde des ser­vices publics adopté en 2016, quand il était lui-même adjoint aux Finances, le groupe de la majo­rité et le maire l’ont accusé de mener des « attaques per­son­nelles ». Une façon de refu­ser de répondre sur le fond, estiment les opposants.

« Ne serait-il pas temps publi­que­ment de recon­naître nos erreurs ? Avec le recul aujourd’­hui, nous ne savons plus quoi pen­ser de ce Plan de sau­ve­garde. » Ainsi s’est exprimé l’élu gre­no­blois Hakim Sabri lors du conseil muni­ci­pal du 26 juin 2023, à l’oc­ca­sion d’une déli­bé­ra­tion des­ti­née à créer ou trans­for­mer plu­sieurs postes muni­ci­paux, pour la somme de 3,5 mil­lions d’eu­ros. L’occasion pour l’élu de reve­nir sur le Plan de sau­ve­garde des ser­vices publics, cure d’aus­té­rité ini­tié en 2016.

Le Plan de sauvegarde de 2016 regretté par un ex-adjoint. En 2016, la Ville de Grenoble annonçait une cure d'austérité, sous le nom de Plan de sauvegarde des services publics, pour faire face à la baisse des dotations de l'État. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

En 2016, la Ville de Grenoble annon­çait une cure d’aus­té­rité, sous le nom de Plan de sau­ve­garde des ser­vices publics, pour faire face à la baisse des dota­tions de l’État. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Hakim Sabri s’in­ter­roge : soit la déli­bé­ra­tion « [sert] en par­tie à répa­rer l’é­tat dans lequel nous avons mis les ser­vices de la Ville à l’é­poque », soit « nous n’a­vons rien à renier de ce Plan de sau­ve­garde et, pour le coup, cette déli­bé­ra­tion n’a aucun sens ». L’élu n’emploie pas le « nous » par hasard : exclu de la majo­rité pour avoir cri­ti­qué la hausse de 25 % de la taxe fon­cière, il était un poids lourd de la majo­rité depuis 2014… et occu­pait le poste d’ad­joint aux Finances lors de l’a­dop­tion du Plan de sauvegarde.

Plan de sau­ve­garde, chèque en blanc et res­sources humaines

Ce n’est certes pas la pre­mière fois qu’un élu d’opposition revient sur le Plan de sau­ve­garde des ser­vices publics de 2016, en ques­tion­nant son bilan et son effi­ca­cité. C’est en revanche une pre­mière de la part d’un acteur de pre­mier plan ayant mis en place la cure d’aus­té­rité. Une déci­sion qui, à l’é­poque, avait (déjà) entraîné l’ex­clu­sion de deux élus de la majo­rité, Bernadette Richard-Finot et Guy Tuscher, cou­pables d’a­voir refusé de voter le bud­get de la Ville.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 66 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Florent Mathieu

Auteur

Une réflexion sur « Grenoble : l’ex-adjoint aux Finances recon­naît à demi-mot que le Plan de sau­ve­garde des ser­vices publics était une “erreur” »

  1. Magnifique arc huma­niste d’Eric BurqiniTaxes, qui fait la leçon à tout le monde en disant qu’il ne faut pas ver­ser dans l’at­taque per­son­nelle et qui traite son ancien adjoint aux finances de crapaud.

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Services municipaux inaccessibles : Journée pour la défense du service public à Grenoble en 2015, face à la baisse des dotations aux collectivités collectivités. © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr
Plan de sau­ve­garde des ser­vices publics à Grenoble : l’op­po­si­tion entre inquié­tude et ironie

FOCUS - Dans son discours de clôture du 99e congrès de l'AMF, François Hollande a annoncé des baisses des dotations de l'État… en baisse. Cela Lire plus

Matthieu Chamussy et Jérôme Safar © Joël Kermabon - Place Gre'net
Safar et Chamussy unis contre le “Plan de sau­ve­garde des ser­vices publics”

FOCUS - Jérôme Safar et Matthieu Chamussy se sont fendus, ce jeudi 7 juillet,  d'une lettre commune adressée à Éric Piolle, le maire de Grenoble. Lire plus

Elisa Martin, lors de la présentation du plan d'austérité de la ville et la refonte des services publics. Crédit Patricia Cerinsek
Élisa Martin : “J’ai validé le plan de sau­ve­garde sans faire gaffe”, révèle Le Postillon

EN BREF - Le plan d’austérité de la Ville de Grenoble visant à réaliser 14 millions d’euros d’économies est loin de faire l’unanimité à l’intérieur même Lire plus

Vers un budget 2023 de la Ville de Grenoble privé des 37 millions de la vente des actions Grenoble Habitat?
Sept élus de Grenoble annoncent leur exclu­sion de la majo­rité après avoir cri­ti­qué la hausse de 25 % de la taxe foncière

EN BREF - Sept élus de la majorité municipale de Grenoble – Anouche Agobian, Maxence Alloto, Pascal Clouaire, Laure Masson, Hakim Sabri, Barbara Schuman et Lire plus

Exclusion des sept élus de la majo­rité de Grenoble : « Éric Piolle fait comme Emmanuel Macron, avec une forme de 49.3 »

FOCUS - Après avoir annoncé, la veille, leur exclusion de la majorité grenobloise, les sept élus (Anouche Agobian, Maxence Alloto, Pascal Clouaire, Laure Masson, Hakim Lire plus

Les sept élus du nou­veau groupe « Grenoble démo­cra­tie éco­lo­gie soli­da­rité » attaquent en jus­tice l’a­bro­ga­tion de leurs délégations

FOCUS - Les sept élus1Anouche Agobian, Maxence Alloto, Pascal Clouaire, Laure Masson, Hakim Sabri, Barbara Schuman et Amel Zenati exclus de la majorité grenobloise pour Lire plus

Flash Info

|

14/07

11h04

|

|

10/07

15h12

|

|

09/07

15h36

|

|

09/07

11h24

|

|

07/07

10h36

|

|

05/07

19h12

|

|

05/07

11h23

|

|

04/07

18h57

|

|

04/07

17h13

|

|

04/07

16h03

|

Les plus lus

Culture| Festivités du 14 juillet : feux d’ar­ti­fice, bals, concerts et ani­ma­tions dans les com­munes de la métro­pole grenobloise

Culture| Dix-sept groupes à l’af­fiche du Cabaret frappé 2024 au jar­din de ville de Grenoble

Politique| Grenoble : deux ex-élus attaquent la déli­bé­ra­tion octroyant un ter­rain de la Ville à moi­tié prix pour un « pseudo-habi­tat participatif »

Agenda

Je partage !