Le projet d'église de la Fraternité sacerdotale Saint Pie X à Meylan relancé après le rejet de l'annulation du permis de construire

Le pro­jet d’é­glise de la Fraternité sacer­do­tale Saint Pie X à Meylan relancé après le rejet de l’an­nu­la­tion du per­mis de construire

Le pro­jet d’é­glise de la Fraternité sacer­do­tale Saint Pie X à Meylan relancé après le rejet de l’an­nu­la­tion du per­mis de construire

FLASH INFO – Par com­mu­ni­qué en date du 15 juin 2023, la Ville de Meylan indique que la cour admi­nis­tra­tive d’ap­pel de Lyon a rejeté la demande d’an­nu­la­tion du per­mis de construire accordé à la la Fraternité sacer­do­tale Saint Pie X pour l’é­di­fi­ca­tion d’un bâti­ment reli­gieux de 650 mètres car­rés. La demande d’an­nu­la­tion du per­mis de construire, accordé par la pré­cé­dente majo­rité mey­la­naise, était por­tée par l’association Meydia.

Philippe Cardin, maire de Meylan, déclare « regret­ter sin­cè­re­ment ce juge­ment » favo­rable à la Fraternité. « Un édi­fice reli­gieux de 650 m² serait déme­suré dans un quar­tier rési­den­tiel qui n’est pas fait pour des ras­sem­ble­ments à visée régio­nale », sou­ligne l’élu. Qui explique encore s’in­quié­ter pour les consé­quences sur la cir­cu­la­tion, « en modes doux autant qu’au­to­mo­bile », et sou­ligne que le pro­jet « lais­se­rait aussi mou­rir des arbres magni­fiques, cen­te­naires ».

La déci­sion de la cour admi­nis­tra­tive d’ap­pel de Lyon n’en relance pas moins le pro­jet de construc­tion. La Ville confirme en effet ne pas avoir d’autres recours pour s’y oppo­ser, mal­gré son oppo­si­tion sur la forme… et le fond. « Il m’est impos­sible d’accepter que Meylan devienne un centre stra­té­gique pour un groupe reli­gieux inté­griste qui ne recon­nait pas la liberté de croire ou l’égalité entre les femmes et les hommes », reven­dique Philippe Cardin.

Attaqué en diffamation par la Fraternité sacerdotale Saint Pie X pour avoir qualifié l'organisation "d'intégriste", Philippe Cardin avait reçu le soutien de nombreux élus de tous bords lors de son audience au tribunal de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Attaqué en dif­fa­ma­tion par la Fraternité sacer­do­tale Saint Pie X pour avoir qua­li­fié l’or­ga­ni­sa­tion « d’in­té­griste », Philippe Cardin avait reçu le sou­tien de nom­breux élus de tous bords lors de son audience au tri­bu­nal de Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Et le maire de Meylan d’en­fon­cer le clou : « C’est un pro­jet déme­suré, sans réelle racine reli­gieuse ou poli­tique avec notre ter­ri­toire, un pro­jet qui risque de chan­ger son image et trou­bler l’ordre public. Un pro­jet qui va sur­tout à l’encontre de notre lutte répu­bli­caine contre le radi­ca­lisme et la défense de la démo­cra­tie ». L’élu n’ou­blie pas de rap­pe­ler qu’il avait été atta­qué en dif­fa­ma­tion par la Fraternité, plainte qui s’é­tait sol­dée par une relaxe, confir­mée en appel… mais qui fait main­te­nant l’ob­jet d’un pour­voi en cassation.

Le bras de fer va-t-il conti­nuer ? « Je ne sais pas si l’association d’habitants mey­la­nais qui a porté le recours dans la jus­tice conti­nuera son par­cours judi­ciaire mais je les remer­cie d’avoir porté ce com­bat au nom de l’intérêt géné­ral de la com­mune », déclare encore Philippe Cardin. Qui, pour sa part, « conti­nuera à inter­pe­ler l’État, qui a voté une loi confor­tant le res­pect des prin­cipes de la République et de lutte contre le sépa­ra­tisme, pour [deman­der] son sou­tien et l’examen du bien-fondé et de la légi­ti­mité du finan­ce­ment d’un tel pro­jet ».

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le rejet de la plainte pour diffamation de la Fraternité sacerdotale contre Philippe Cardin confirmé en appel
Le rejet de la plainte pour dif­fa­ma­tion de la Fraternité sacer­do­tale contre Philippe Cardin confirmé en appel

FLASH INFO - S'agit-il d'un épilogue dans l'affaire opposant le maire de Meylan Philippe Cardin à la Fraternité sacerdotale Saint Pie X? Mardi 17 janvier Lire plus

La justice prononce la relaxe de Philippe Cardin, maire de Meylan, attaqué par la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X
La jus­tice pro­nonce la relaxe de Philippe Cardin, maire de Meylan, atta­qué par la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X

FLASH INFO – Victoire pour le maire de Meylan Philippe Cardin. Attaqué en justice pour diffamation par la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X, l'élu a Lire plus

Face à la plainte de la Fraternité sacerdotale, Philippe Cardin revendique sa liberté d'expression
Meylan : face à la plainte de la Fraternité sacer­do­tale Saint-Pie X, Philippe Cardin reven­dique sa liberté d’expression

FOCUS - Le maire de Meylan Philippe Cardin était convoqué mardi 31 août au tribunal de Grenoble, suite à une plainte pour diffamation déposée à Lire plus

Le projet d'église de la Fraternité sacerdotale Saint Pie X à Meylan relancé après le rejet de l'annulation du permis de construire
Meylan : le maire s’op­pose à la construc­tion d’une église catho­lique tra­di­tio­na­liste sur sa com­mune et inter­pelle l’État

  FOCUS - Le tribunal administratif de Grenoble a rejeté, jeudi 15 avril 2021, le recours en annulation du permis de construire déposé par l'association Lire plus

Le prieuré et école hors-contrat St-Pierre-Julien-Eymard de Meylan © Édouard Merlo
La construc­tion d’une église au prieuré tra­di­tio­na­liste de Meylan cris­tal­lise les tensions

DÉCRYPTAGE - La construction d'une église sur le terrain du prieuré de Meylan, à proximité d'une école catholique hors contrat, cristallise de nombreuses tensions. Meydia, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !