Le rejet de la plainte pour diffamation de la Fraternité sacerdotale contre Philippe Cardin confirmé en appel

Le rejet de la plainte pour dif­fa­ma­tion de la Fraternité sacer­do­tale contre Philippe Cardin confirmé en appel

Le rejet de la plainte pour dif­fa­ma­tion de la Fraternité sacer­do­tale contre Philippe Cardin confirmé en appel

FLASH INFO – S’agit-il d’un épi­logue dans l’af­faire oppo­sant le maire de Meylan Philippe Cardin à la Fraternité sacer­do­tale Saint Pie X ? Mardi 17 jan­vier 2023, la cour d’ap­pel de Grenoble a confirmé le juge­ment en pre­mière ins­tance, pro­noncé mardi 29 mars 2022, dans le cadre d’une plainte pour dif­fa­ma­tion dépo­sée par l’or­ga­ni­sa­tion religieuse.

Retour sur les faits : en 2021, Philippe Cardin jus­ti­fiait, dans les colonnes du jour­nal muni­ci­pal de Meylan, sa déci­sion de refu­ser le pro­jet de construc­tion d’une église porté par la Fraternité sacer­do­tale Saint Pie X sur sa com­mune. Outre le carac­tère « déme­suré » du pro­jet, l’élu poin­tait du doigt « des mes­sages extré­mistes, into­lé­rants et vio­lents » de la part de la Fraternité. Avant d’é­vo­quer la « lutte contre le radi­ca­lisme ».

En réac­tion à cette prise de la parole, la Fraternité sacer­do­tale Saint Pie X annon­çait por­ter plainte contre l’élu mey­la­nais devant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Grenoble. Après une pre­mière audience express en sep­tembre 2021, Philippe Cardin com­pa­rais­sait en février 2022 devant la jus­tice, accom­pa­gné de nom­breux élus venus le sou­te­nir. Un pro­cès qui abou­tira à une relaxe, les juges sui­vant les réqui­si­tions du minis­tère public.

De nombreux élus de tous bords étaient venus soutenir Philippe Cardin pour son procès en diffamation en février 2022. La Fraternité sacerdotale Saint Pie X a depuis vu sa plainte rejetée, y compris récemment en appel. © Joël Kermabon - Place Gre'net

De nom­breux élus de tous bords étaient venus sou­te­nir Philippe Cardin pour son pro­cès en dif­fa­ma­tion en février 2022. La Fraternité sacer­do­tale Saint Pie X a, depuis, vu sa plainte reje­tée, y com­pris récem­ment en appel. © Joël Kermabon – Place Gre’net

La cour d’ap­pel a donc rendu le même ver­dict, condam­nant de nou­veau la Fraternité sacer­do­tale Saint Pie X au rem­bour­se­ment des frais de jus­tice enga­gés par la par­tie adverse, à hau­teur de 1500 euros, ainsi qu’à une amende de 1000 euros. La Ville de Meylan sou­ligne que l’or­ga­ni­sa­tion avait for­mulé son appel sur un point tech­nique, et non sur le fond du juge­ment rendu par le tri­bu­nal judiciaire.

« Par cet appel, la FSSPX pour­sui­vait sa stra­té­gie de har­cè­le­ment du maire que je suis », estime Philippe Cardin. Qui « ose espé­rer qu’ils ne conti­nue­ront pas par un pour­voi en cas­sa­tion ». Avant de conclure : « Les liber­tés d’opinion et d’expression […] sont une richesse pour le débat dans notre pays, et les inté­gristes, quels qu’ils soient, n’ont pas à nous impo­ser le silence par l’intimidation ».

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La justice prononce la relaxe de Philippe Cardin, maire de Meylan, attaqué par la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X
La jus­tice pro­nonce la relaxe de Philippe Cardin, maire de Meylan, atta­qué par la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X

FLASH INFO – Victoire pour le maire de Meylan Philippe Cardin. Attaqué en justice pour diffamation par la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X, l'élu a Lire plus

Face à la plainte de la Fraternité sacerdotale, Philippe Cardin revendique sa liberté d'expression
Meylan : face à la plainte de la Fraternité sacer­do­tale Saint-Pie X, Philippe Cardin reven­dique sa liberté d’expression

FOCUS - Le maire de Meylan Philippe Cardin était convoqué mardi 31 août au tribunal de Grenoble, suite à une plainte pour diffamation déposée à Lire plus

Le maire de Meylan Philippe Cardin attaqué pour diffamation... par la Fraternité sacerdotale Saint Pie X
Le maire de Meylan Philippe Cardin atta­qué pour dif­fa­ma­tion… par la Fraternité sacer­do­tale Saint Pie X

FLASH INFO — Le maire de Meylan Philippe Cardin est convoqué mardi 31 août devant le tribunal judiciaire de Grenoble. La raison? Une plainte pour Lire plus

Construction d’un édi­fice reli­gieux : la Métropole de Grenoble sou­tient Meylan contre la Fraternité sacerdotale

EN BREF – Le conseil métropolitain a adopté un vœu à l'unanimité, le 21 mai 2021, soutenant la Ville de Meylan contre la construction d'un Lire plus

De nombreux élus de tous bords étaient venus soutenir Philippe Cardin pour son procès en diffamation. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Plainte pour dif­fa­ma­tion publique contre Philippe Cardin, maire de Meylan : le par­quet demande la relaxe

FOCUS - Philippe Cardin, maire de Meylan, attaqué pour diffamation par la Fraternité sacerdotale Saint-Pie‑X comparaissait devant le tribunal correctionnel de Grenoble ce mardi 8 Lire plus

Meylan : le maire s’op­pose à la construc­tion d’une église catho­lique tra­di­tio­na­liste sur sa com­mune et inter­pelle l’État

  FOCUS - Le tribunal administratif de Grenoble a rejeté, jeudi 15 avril 2021, le recours en annulation du permis de construire déposé par l'association Lire plus

Flash Info

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !