Samedi 13 mai, la Ville de Grenoble a lancé sa souscription 'populaire' pour la restauration de la tour Perret. Elle fixe à 2025 l'année de sa possible réouverture au public. © Martin de Kerimel - Place Gre'net

Tour Perret : c’est (très offi­ciel­le­ment) parti pour trois ans de sous­crip­tion auprès du grand public

Tour Perret : c’est (très offi­ciel­le­ment) parti pour trois ans de sous­crip­tion auprès du grand public

EN BREF – La Ville de Grenoble a tenu sa pro­messe. Samedi 13 mai 2023, elle a ouvert les portes de ses salons d’hon­neur et enfin lancé la « sous­crip­tion popu­laire » pour la res­tau­ra­tion de la tour Perret. Un (pre­mier ?) objec­tif de col­lecte est fixé à 500 000 euros.

La res­tau­ra­tion de la tour Perret ? La Fondation du patri­moine y voit la pos­si­bi­lité de « redon­ner vie à un patri­moine archi­tec­tu­ral excep­tion­nel ». Il lui reste désor­mais à convaincre le public d’ap­por­ter son écot.

Après avoir sol­li­cité le mécé­nat d’en­tre­prises, la muni­ci­pa­lité gre­no­bloise a en effet lancé une « sous­crip­tion popu­laire » pour régler une par­tie de la fac­ture finale (esti­mée à 14,8 mil­lions d’eu­ros). Samedi 13 mai, un évé­ne­ment orga­nisé dans les salons d’hon­neur de la mai­rie en a donné le coup d’envoi.

La Ville de Grenoble multiplie les initiatives pour renforcer l'image positive de la tour Perret. Il n'est pas certain que recueillir le budget pour sa restauration soit un jeu d'enfant... © Martin de Kerimel - Place Gre"net

La Ville de Grenoble mul­ti­plie les ini­tia­tives pour ren­for­cer l’i­mage (posi­tive) de la tour Perret. Il n’est tou­te­fois pas cer­tain que recueillir le bud­get pour sa res­tau­ra­tion soit un simple jeu d’en­fant… © Martin de Kerimel – Place Gre’net

Cet appel va durer trois ans. Quatre jours après le lan­ce­ment de la cam­pagne, le site Internet dédié de la Fondation du patri­moine chif­frait à 9 651 euros la somme recueillie auprès de 71 dona­teurs. Un total tou­te­fois encore très éloi­gné du demi-mil­lion affi­ché comme objectif.

« Nous avons eu la bonne sur­prise de voir arri­ver quelques pre­miers chèques d’un bon mon­tant, se féli­cite mal­gré tout Frédéric-Nicolas Kocourek, chargé de mis­sion de la délé­ga­tion Rhône-Alpes de la Fondation. Encaissés fin mai, ils nous per­met­tront d’é­ta­blir une pre­mier ten­dance. »

La tour Perret pré­sen­tée comme « un phare de Grenoble »

Le pro­jet ne fait pas l’u­na­ni­mité mais, pour l’heure, les défen­seurs de la tour Perret avancent grou­pés. Autour du lan­ce­ment de la sous­crip­tion, plu­sieurs asso­cia­tions sont ainsi venues en mai­rie dire leur amour de l’é­di­fice. Pour elles, l’ou­vrage est un sym­bole de Grenoble qu’il faut préserver.

« Nous cher­chons à faire connaître son inté­rêt patri­mo­nial pour pous­ser à sa res­tau­ra­tion, témoigne ainsi René Bard, pré­sident du grou­pe­ment d’as­so­cia­tions “Ensemble pour la tour Perret de Grenoble”, incol­lable sur le sujet. Il y a vrai­ment un besoin d’en­tre­tien aujourd’­hui. Les choses ont évo­lué : nous pour­rons réa­li­ser quelque chose de pérenne, en uti­li­sant une tech­no­lo­gie de pointe, d’in­té­rêt inter­na­tio­nal. »

La souscription pour la tour Perret doit durer trois ans. La Ville de Grenoble a par ailleurs fait appel au mécénat d'entreprises. © Martin de Kerimel - Place Gre'net

La sous­crip­tion pour la tour Perret doit durer trois ans. La Ville de Grenoble a par ailleurs fait appel au mécé­nat d’en­tre­prises. © Martin de Kerimel – Place Gre’net

Ingrid Caillet-Rousset, pré­si­dente de la Fédération des asso­cia­tions patri­mo­niales de l’Isère (FAPI), s’est elle aussi mobi­li­sée. « Notre Fédération regroupe des asso­cia­tions qui, par elles-mêmes et depuis leurs ori­gines, tra­vaillent au deve­nir de la tour Perret et à sa mémoire. Pour nous, elle est un phare de Grenoble. »

Et d’a­jou­ter : « C’est un bâti­ment impor­tant pour ceux qui arrivent ici et ne connaissent pas ce qui a trait à la houille blanche et à l’ex­po­si­tion de 1925. Par ailleurs, tout est lié à l’his­toire patri­mo­niale, indus­trielle et tou­ris­tique de la ville. Au-delà du bâti­ment lui-même, cela forge un ter­ri­toire. »

Des échéances déjà fixées pour 2025 et 2026

Pour l’en convaincre, le public a pu décou­vrir le 13 mai de nom­breux docu­ments réunis par la Ville et les asso­cia­tions. Plusieurs maquettes, aussi, dont l’une, au 100e, conçue par Avipar, un ate­lier de loi­sirs autour du patri­moine ouvert aux per­sonnes en situa­tion de handicap.

La Ville de Grenoble, elle, confirme son inten­tion de rou­vrir la tour Perret en 2025, pour son cen­te­naire. Autre enga­ge­ment : « En 2026, elle sera aussi le théâtre d’a­ni­ma­tions fes­tives et cultu­relles, dans un parc Paul-Mistral réagencé et embelli ».

Martin de Kerimel

Auteur

3 réflexions sur « Tour Perret : c’est (très offi­ciel­le­ment) parti pour trois ans de sous­crip­tion auprès du grand public »

  1. On s’en cogne de cette daube ! Qu’elle soit rasée et bon débarras ! 💣

    En plus on ne peut pas par­ti­per, on a pris +25% de taxe fon­cière par Eric Piolle ! 👎

    sep article
  2. M.Piolle n’a qu’à pui­ser dans les 500 euros sup­plé­men­taires de ma taxe fon­cière plu­tôt que de vou­loir faire « un bou­clier social et cli­ma­tique » qui ne ser­vira à rien et n’ai­dera personne

    sep article
    • Notre matra­quage violent de +25% alors que nous nous fai­sions déjà tondre, et pour moins de ser­vices années après années, acces­si­bi­lité, sta­tion­ne­ment, pro­preté, sécurité ! 

      Nous rui­ner c’est un bou­clier ça ? Le même que de nous inter­dire l’ac­cès à Grenoble avec la ZFE ? 

      Il va fal­loir qu’un jour ces élus cessent de nous prendre pour des pigeons et des crétins !

      sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Des militants et sympathisants du Dal 38 se sont réunis jeudi 27 avril au pied de la Tour Perret. L'occasion de lancer un ultimatum à la Ville de Grenoble sur la situation des mal-logés et des sans-logis. © Martin de Kerimel - Place Gre'net
Logement : le Dal 38 dénonce les coûts de res­tau­ra­tion de la Tour Perret et met la pres­sion sur la Ville de Grenoble

EN BREF – Elles se sont réunies au pied de la Tour Perret le 27 avril 2023 et y ont pique-niqué. Une trentaine de personnes, Lire plus

Le maire de Grenoble, Éric Piolle, a officiellement lancé la campagne de mécénat autour de la Tour Perret jeudi 6 avril 2023, à l'occasion d'une conférence de presse. © Martin de Kerimel - Place Gre'net
Tour Perret : la Ville de Grenoble lance une cam­pagne de mécé­nat et sol­li­cite en prio­rité les entreprises

FOCUS - Après les questions juridiques, viennent celles liées aux coûts des travaux. Afin de restaurer la Tour Perret et de la rendre accessible au Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF 57: "La condamnation d'Éric Piolle"
Chronique Place Gre’net – RCF 40 : « La res­tau­ra­tion de la tour Perret à Grenoble »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Après un appel d'offre infructueux, les travaux de restauration de la tour Perret de Grenoble sont reportés à 2023
Après un appel d’offre infruc­tueux, les tra­vaux de res­tau­ra­tion de la tour Perret de Grenoble sont repor­tés à 2023

FOCUS - Nouveau report pour les travaux de restauration de la tour Perret de Grenoble. Alors que ceux-ci devaient débuter à la fin de l'année Lire plus

Éclairage de la partie haute de la tour Perret aux couleurs de l'indice de qualité de l'air Atmo. Ici la couleur jaune correspond à un indice "dégradé". © Aurianne Poillet - Ville de Grenoble
Qualité de l’air à Grenoble : la tour Perret trans­for­mée en phare va affi­cher les cou­leurs de l’in­dice Atmo

REPORTAGE VIDÉO - Depuis ce 11 février 2022, la partie haute de la tour Perret s'illumine tous les soirs de 19 à 23 heures aux Lire plus

Les paysages depuis la Tour Perret de Grenoble s'exposent... en attendant les travaux de restauration fin 2022?
Les pay­sages depuis la Tour Perret de Grenoble s’ex­posent… en atten­dant les tra­vaux de res­tau­ra­tion fin 2022 ?

FLASH INFO — "Cent ans de paysages depuis la Tour Perret". Telle est la promesse de l'exposition organisée par la Ville de Grenoble à l'Ancien Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !