Valère Bertrand, directeur artistique du Pot au Noir. © Martin de Kerimel - Place Gre'net

Un fes­ti­val en Trièves monté par Valère Bertrand, direc­teur artis­tique du Pot au Noir, pour ses 25 ans

Un fes­ti­val en Trièves monté par Valère Bertrand, direc­teur artis­tique du Pot au Noir, pour ses 25 ans

ÉVÉNEMENT – Il est l’une des onze scènes res­sources en Isère. Sur le site d’une ancienne ferme de Saint-Paul-lès-Monestier, Le Pot au Noir fête ses 25 ans en ce mois de mai 2023. Et, pour mar­quer le coup, l’i­dée est venue d’or­ga­ni­ser un fes­ti­val, en ses murs et ailleurs dans le Trièves. Explications.

« Deux semaines de pro­po­si­tions artis­tiques plus diverses les unes que les autres ». C’est la pro­messe de Gérard Darcueil, pré­sident du Pot au Noir, basé à Saint-Paul-lès-Monestier, dans le Trièves. Cette scène éloi­gnée des centres urbains (par­te­naire aussi des Envolées) défend la culture depuis déjà un quart de siècle. Son objec­tif : assu­rer « le déve­lop­pe­ment et la pro­mo­tion de toute acti­vité édu­ca­tive et cultu­relle, en réfé­rence à la Déclaration uni­ver­selle des droits de l’homme ».

Sur le site d'une ancienne ferme, le Pot au Noir accueille le public dans un cadre bucolique propice à l'évasion. Il dispose d'une scène pouvant accueillir près de 130 spectateurs. © Martin de Kerimel - Place Gre'net

Sur le site d’une ancienne ferme, le Pot au Noir accueille le public dans un cadre buco­lique pro­pice à l’é­va­sion. Il dis­pose d’une scène pou­vant accueillir près de 130 spec­ta­teurs. © Martin de Kerimel – Place Gre’net

Le réseau de comé­diens, dan­seurs, déco­ra­teurs et met­teurs en scène s’ap­puie sur la direc­tion artis­tique de Valère Bertrand. Il pro­pose une grande pre­mière : son Festival – sans autre dési­gna­tion que ce terme géné­rique. L’événement démarre hors les murs le 13 mai, avec des étapes à Sinard, Chichilianne et Mens, puis s’ins­tal­lera ensuite au Pot au Noir le 21 et s’y achè­vera le 28.

« Nous avons sol­li­cité de nom­breux par­te­naires, des ins­ti­tu­tions comme des asso­cia­tions, explique Gérard Darcueil. Avec eux, nous avons construit ce ren­dez-vous dont l’o­ri­gi­na­lité est de mêler deux cou­leurs du spec­tacle vivant : le cirque et les écri­tures contem­po­raines. Les gestes comme les mots sont des ser­vi­teurs d’his­toires, du car­bu­rant pour nos ima­gi­naires. »

Un pas­sage constant d’une ambiance à une autre

Parmi les ren­dez-vous à venir, une jour­née com­plète de ren­contres le 21 mai, depuis l’as­sem­blée géné­rale de l’as­so­cia­tion jus­qu’à la pré­sen­ta­tion de Gavroche dans la Lune, un spec­tacle musi­cal autour des mots de Victor Hugo.

Autre décou­verte pos­sible, jeudi 25 : Kollectivo, un « chan­tier théâ­tral » com­mun aux com­pa­gnies Pipo et Compagnie et La Chaudière intime, asso­ciées au Pot au Noir. Vendredi 26 mai, le public aura ensuite ren­dez-vous avec la troupe de Saintes. Une pièce nour­rie de ren­contres avec des femmes du Trièves, de Grenoble et d’Échirolles.

Parmi les pièces proposées lors de son festival, le Pot au Noir programme Black March, 'qui explore le le quotidien d'un hôpital psychiatrique et de ses patients'. © Compagnie Pipo

Parmi les pièces pro­po­sées lors de son fes­ti­val, le Pot au Noir pro­gramme Black March, “qui explore le quo­ti­dien d’un hôpi­tal psy­chia­trique et de ses patients”. © Compagnie Pipo

Samedi 27, cha­cun conti­nuera de navi­guer d’une ambiance à une autre, au gré de ses choix. Côté théâtre, le Pot au Noir annonce notam­ment La Lettre, une pièce écrite en réfé­rence à Jean Giono. Le jazz aura éga­le­ment la part belle avec Bells & Whistles. Le pia­niste François Raulin et ses aco­lytes envi­sagent ce concert comme un haïku.

De la musique pour se détendre, une confé­rence pour réfléchir

Musique tou­jours le dimanche 28 mai, avec Entre chien et lune, « pro­me­nade poé­tique à trois voix » autour d’Apollinaire, Carver ou Aragon. La Petite Pince, pièce de Claire Barrabès, évoque les formes d’in­tel­li­gence et s’ins­pire très libre­ment de Saint-Exupéry. C’est tout ? Non. D’autres moments attendent les curieux, côté spectacles.

Temps fort lors du festival du Pot au Noir : la présence d'un grand nom du théâtre isérois et français, Georges Lavaudant, pour une conférence. © Cie LG Théâtre

Temps fort du fes­ti­val du Pot au Noir : la pré­sence d’un per­son­na­lité du théâtre isé­rois et fran­çais, Georges Lavaudant, pour une confé­rence. © Cie LG Théâtre

Le Pot au Noir accueillera en outre une per­son­na­lité du théâtre isé­rois et fran­çais, Georges Lavaudant. Il sera en com­pa­gnie de Jean-Paul Angot, comme lui ancien direc­teur de la MC2, pour une confé­rence jeudi 25 mai.

En clô­ture, dimanche 28, un Bal cos­mo­ly­glotte s’an­nonce autour de David Bursztein. Présentation des orga­ni­sa­teurs : « Ce chan­teur, comé­dien et met­teur en scène a, en trente ans de voyages, rem­pli sa besace de chan­sons du monde entier. Pour cette carte blanche, il relè­vera le défi de faire dan­ser le public dans toutes les langues, entre klez­mer, jazz, chan­son latino-amé­ri­caine, variété inter­na­tio­nale ou musette fran­çaise revi­si­tées. »

[Photo de Une : Valère Bertrand, direc­teur artis­tique du Pot au Noir. © Martin de Kerimel – Place Gre’net]

Martin de Kerimel

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le nou­veau centre de tri Athanor de La Tronche va trai­ter les déchets de 740 000 habi­tants de la région grenobloise

FOCUS - Le nouveau centre de tri Athanor a officiellement été inauguré mardi 9 juillet 2024 par les sept intercommunalités partenaires pour sa réalisation, depuis Lire plus

Cette soirée du 14 juillet s'est évidemment terminée avec un superbe feu d'artifices. Il a duré une grosse vingtaine de minutes ! © Martin de Kerimel - Place Gre'net
Festivités du 14 juillet : feux d’ar­ti­fice, bals, concerts et ani­ma­tions dans les com­munes de la métro­pole grenobloise

ÉVÈNEMENT - Grenoble comme la plupart des communes de la métropole célèbrent la fête nationale du 14 juillet. Feux d'artifice, bals populaires, concerts, animations, restauration... Lire plus

Dix-sept groupes à l'affiche du Cabaret frappé 2024 au Jardin de Ville de Grenoble, du dimanche 7 au jeudi 11 juillet
Dix-sept groupes à l’af­fiche du Cabaret frappé 2024 au jar­din de ville de Grenoble

FOCUS - Le Cabaret frappé est de retour à Grenoble pour son édition 2024, toujours au jardin de ville, et toujours gratuit, avec une volonté Lire plus

Le Musée du quai Branly prête 68 œuvres au Département de l’Isère pour la pro­chaine expo­si­tion du Musée dauphinois

FLASH INFO - Le Département de l'Isère a signé une convention avec le Musée du quai Branly - Jacques Chirac pour le prêt de 68 Lire plus

Vercors Music Festival : Autrans va vibrer au rythme d’une pro­gram­ma­tion explo­sive pour la dixième édition

ÉVÈNEMENT - Le Vercors Music Festival fête sa 10e édition du vendredi 5 au dimanche 7 juillet 2024, à Autrans-Méaudre en Vercors. Pour célébrer cette Lire plus

La Fête du Travailleur alpin s'implante au parc Marius-Camet de Saint-Égrève les 28 et 29 juin
La Fête du Travailleur alpin s’im­plante au parc Marius-Camet de Saint-Égrève

ÉVÉNEMENT - Après deux éditions sur l'esplanade de Grenoble, c'est le parc Marius-Camet de Saint-Égrève qui accueille l'édition 2024 de la Fête du Travailleur alpin, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !