Palais de justice de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Gières : quatre jeunes mis en exa­men pour des agres­sions, dont une mor­telle, lors de faux ren­dez-vous galants sur le campus

Gières : quatre jeunes mis en exa­men pour des agres­sions, dont une mor­telle, lors de faux ren­dez-vous galants sur le campus

EN BREF – Quatre jeunes Isérois ont été inter­pel­lés, lundi 3 avril 2023, puis mis en exa­men, ce mer­credi 5 avril, pour « extor­sion avec vio­lences ayant entraîné la mort, extor­sion aggra­vée et escro­que­ries ». Ils sont notam­ment sus­pec­tés d’a­voir agressé et dépouillé des hommes sur le cam­pus, à Gières, après les avoir atti­rés en leur don­nant de faux ren­dez-vous galants sur un site de ren­contre. L’une des sept vic­times avait suc­combé à ses bles­sures, en novembre 2022.

Les faux ren­dez-vous galants étaient de vrais pièges. Quatre jeunes hommes âgés de 17 à 21 ans (deux majeurs et deux mineurs au moment des faits), sus­pec­tés d’ex­tor­sion avec vio­lences et escro­que­ries, ont été inter­pel­lés, lundi 3 avril 2023, à leurs domi­ciles res­pec­tifs, dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise. Placés en garde à vue, ils ont été mis en exa­men ce mer­credi 5 avril, indique le pro­cu­reur de la République de Grenoble Éric Vaillant, confir­mant l’in­for­ma­tion du Dauphiné libéré.

Gières : faux rendez-vous et agressions, quatre jeunes interpellés

Les agres­seurs pié­geaient les vic­times en leur don­nant, via un site de ren­contre, de faux ren­dez-vous galants sur le cam­pus, à Gières, avant de les tabas­ser et dépouiller de leurs biens. DR

L’affaire a débuté en novembre 2022 lors­qu’un qua­dra­gé­naire a été retrouvé griè­ve­ment blessé après avoir subi une agres­sion sur le cam­pus uni­ver­si­taire, à Gières. L’homme est décédé quelques jours plus tard des suites de ses bles­sures. Les ser­vices de la Direction dépar­te­men­tale de la sécu­rité publique de l’Isère (DDSP 38) ont alors été sai­sis d’une enquête par le par­quet de Grenoble.

Les sept vic­times avaient répondu à une annonce sur le même site de rencontre

Très vite, les enquê­teurs ont fait le rap­pro­che­ment avec d’autres agres­sions sur­ve­nues au même endroit. Ils en recen­se­ront sept au total, s’é­tant dérou­lées entre mars et décembre 2022. « Les vic­times avaient été dépouillées de leurs biens et les agres­seurs s’étaient mon­trés très vio­lents, uti­li­sant des armes telles que pis­to­let, tasers ou poings amé­ri­cains », pré­cise le procureur.

L’enquête s’est donc pour­sui­vie avec la sai­sine d’un juge d’ins­truc­tion. Agissant sur com­mis­sion roga­toire, les enquê­teurs de la sûreté dépar­te­men­tale ont effec­tué des recou­pe­ments « per­met­tant d’é­ta­blir que les vic­times avaient répondu à une annonce sur le site de ren­contres coco​.fr », explique le magis­trat. Les sus­pects en pro­fi­taient ainsi pour les atti­rer dans un guet-apens en leur don­nant un ren­dez-vous fixé sur le site, avant de les agres­ser et détrousser.

Gières : faux rendez-vous et agressions, quatre jeunes interpellés

Les quatre sus­pects ont été pré­sen­tés mer­credi 5 avril à la juge d’ins­truc­tion en charge de l’en­quête, au tri­bu­nal judi­ciaire de Grenoble, puis mis en exa­men. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Mais le qua­tuor a fini par être confondu et iden­ti­fié grâce aux témoi­gnages des vic­times et aux inves­ti­ga­tions. Lesquelles ont mis à jour un récent chan­ge­ment de mode opé­ra­toire. De décembre 2022 à février 2023, les quatre indi­vi­dus s’a­don­naient ainsi à « des escro­que­ries sophis­ti­quées en hame­çon­nant des vic­times par le biais de SMS frau­du­leux (Crit’Air, eSIM…) leur per­met­tant d’a­che­ter en masse des cryp­to­mon­naies dont le mon­tant total reste à déter­mi­ner ».

Les deux majeurs écroués, les deux mineurs pla­cés sous contrôle judiciaire

À la suite des inter­pel­la­tions effec­tuées lundi 3 avril au matin, des per­qui­si­tions ont été réa­li­sées et « des élé­ments inté­res­sant l’en­quête ont été sai­sis et pla­cés sous scel­lés », confie Éric Vaillant. Après deux jours de garde à vue, les quatre sus­pects ont été défé­rés, mer­credi 5 avril, au tri­bu­nal judi­ciaire de Grenoble, et mis en exa­men par la juge d’ins­truc­tion pour « extor­sion avec vio­lences ayant entraîné la mort, extor­sion aggra­vée et escroqueries ».

Ils ont déclaré à la magis­trate avoir été « moti­vés par le sou­hait de s’en prendre à des pédo­philes qu’ils contac­taient sur le site en se fai­sant pas­ser pour des filles mineures », rap­porte le pro­cu­reur. Conformément aux réqui­si­tions du par­quet, les deux majeurs impli­qués dans la mort du qua­dra­gé­naire ont été pla­cés en déten­tion pro­vi­soire. Les deux mineurs, qui seraient quant à eux « non concer­nés par cette agres­sion sui­vie de mort », ont été pla­cés sous contrôle judiciaire.

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Signature d'une convention de sécurité entre la commune de Pontcharra et la gendarmerie nationale
Villard-Bonnot : un couple arrêté pour extor­sion, enlè­ve­ment, séques­tra­tion et violences

FLASH INFO - Un homme de 32 ans et une femme de 27 ans ont été interpellés par les gendarmes de Meylan, puis mis en Lire plus

Extorsions avec vio­lence à Gières : deux mineurs mis en cause

  FLASH INFO - Deux mineurs mis en cause dans plusieurs affaires d’extorsions et de violences survenues à proximité de la gare de Gières, dans Lire plus

À Grenoble, une croix gammée taguée sur une plaque commémorative en hommage à la résistance juive
De faux agents de l’eau tentent d’ex­tor­quer de l’argent aux usa­gers, pré­vient la Métropole de Grenoble

  FLASH INFO – "Attention aux faux agents de l'eau", alerte la Métropole de Grenoble. Plusieurs signalements ont fait état de faux agents allant à Lire plus

Grande mosquée d'Echirolles © Florian Espalieu - Place Gre'net
Échirolles : un homme muni d’un cou­teau s’in­tro­duit dans la mos­quée et agresse un fidèle

FLASH INFO - Un homme s'est introduit, jeudi 30 mars 2023 à l'aube, dans la Grande Mosquée d'Échirolles où il a agressé un fidèle, le Lire plus

Agression sexuelle dans le train Lyon-Grenoble : un suspect arrêté. Une rame de TER en gare de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Une jeune femme agres­sée sexuel­le­ment dans le train Lyon-Grenoble, un sus­pect inter­pellé à Voiron et écroué

FLASH INFO - Une jeune femme de 20 ans a été agressée sexuellement dans un train circulant entre Lyon et Grenoble, mercredi 25 janvier 2023. Lire plus

Clos d'Or : relaxe partielle pour l'ancienne directrice.Palais de justice de Grenoble. ©Joël Kermabon- Place Gre'net
L’ancienne direc­trice de la Maison d’en­fance du Clos d’Or, jugée pour escro­que­rie, par­tiel­le­ment relaxée

EN BREF - L'ancienne directrice du centre de loisirs grenoblois du Clos d'Or vient d'être jugée pour abus de confiance au préjudice de la structure, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !