Suspecté de la dégradation de lieux de prière musulmans à Domène et à la Mure, un homme de 48 ans écroué dans l'attente de son jugement

Villard-Bonnot : un couple arrêté pour extorsion, enlèvement, séquestration et violences

Villard-Bonnot : un couple arrêté pour extorsion, enlèvement, séquestration et violences

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO – Un homme de 32 ans et une femme de 27 ans ont été interpellés par les gendarmes de Meylan, puis mis en examen, ce vendredi 14 janvier 2022, pour « extorsion avec arme », « enlèvement et séquestration », et « violences aggravées ». Des faits commis à l’encontre d’un homme de 21 ans, mercredi 12 janvier, à Villard-Bonnot. Le couple aurait cherché à se venger de cet ancien collègue de la jeune femme, qu’elle accusait d’être à l’origine de son licenciement.

Un homme de 32 ans et une femme de 27 ans, soup­çon­nés d’extor­sion, enlè­ve­ment, séques­tra­tion et vio­lences, ont été arrê­tés ce jeudi 13 jan­vier 2022, puis défé­rés devant le par­quet de Grenoble le len­de­main, a annoncé Éric Vaillant, pro­cu­reur de la République de Grenoble. Le couple est sus­pecté de s’en être pris à un homme de 21 ans, mer­credi 12 jan­vier, à Villard-Bonnot.

De 8 mois à 7 ans de prison pour les dix auteurs et co-auteurs d'un trafic de stupéfiants sur Grenoble

Les deux sus­pects ont été pré­sen­tés à un juge d’ins­truc­tion et mis en exa­men pour « extor­sion avec arme », « enlè­ve­ment et séques­tra­tion », et « vio­lences aggra­vées ». © Tim Buisson – Place Gre’net

Mobile de l’a­gres­sion ? La ven­geance. D’après les pre­miers élé­ments de l’en­quête, la vic­time est en effet un ancien col­lègue de tra­vail de la jeune femme, que cette der­nière tenait pour res­pon­sable de son licen­cie­ment. Elle lui repro­chait d’a­voir témoi­gné contre elle à la demande de leur employeur. Et c’est pour cette rai­son qu’elle aurait décidé de se ven­ger, avec l’aide de son conjoint.

L’agresseur a ordonné à la victime de leur payer la somme de 8500 euros, sous la menace d’une arme

Les faits se sont pro­duits vers 6 heures du matin. Alors qu’il ren­trait à son domi­cile, à Villard-Bonnot, au volant de sa voi­ture, le jeune homme s’é­tait retrouvé blo­qué par le véhi­cule du couple. Le tren­te­naire serait alors sorti et aurait menacé la vic­time avec une arme de poing, avant de prendre le volant de sa voi­ture, l’o­bli­geant à se déca­ler à la place du passager.

L’agresseur se serait ensuite rendu dans un endroit isolé, à Crolles, suivi par sa com­pagne condui­sant leur véhi­cule. Arrivé sur les lieux, il aurait vio­lem­ment molesté l’an­cien col­lègue de sa conjointe, sous les yeux de cette der­nière. Puis, il aurait bra­qué son arme sur lui, allant jusqu’à tirer à sec pour l’intimider, « en lui inti­mant l’ordre de leur payer la somme de 8500 euros » sans délai, indique Éric Vaillant.

« À bord des deux véhi­cules, les trois sont reve­nus à Saint Martin d’Hères, où l’agresseur est reparti avec la voi­ture de la vic­time conser­vée en gage, lui lais­sant une vieille Clio », pour­suit le pro­cu­reur. Le jeune homme a aus­si­tôt déposé plainte, avant d’être conduit au CHU de Grenoble, où les méde­cins lui ont déli­vré une inca­pa­cité totale de tra­vail (ITT) de 45 jours.

Le trentenaire écroué, sa compagne placée sous contrôle judiciaire

L’enquête confiée à la bri­gade de recherches de la gen­dar­me­rie de Meylan a « per­mis d’identifier, loca­li­ser et inter­pel­ler les deux pro­ta­go­nistes dans les 24 heures, de retrou­ver le véhi­cule de la vic­time et l’arme », se féli­cite Éric Vaillant.

Contrôles des établissements touristiques en Isère sur l'été 2020: beaucoup d'anomalies, peu de fermetures

L’enquête a été confiée à la bri­gade de recherches de la gen­dar­me­rie de Meylan. DR

Placés tous deux en garde à vue, ils ont été pré­sen­tés, ce ven­dredi 14 jan­vier, à un juge d’ins­truc­tion, qui les a mis en exa­men pour « extor­sion avec arme », « enlè­ve­ment et séques­tra­tion », et « vio­lences aggra­vées ». Des faits pas­sibles de la cour d’as­sises.

L’homme de 32 ans, déjà très défa­vo­ra­ble­ment connu de la jus­tice, a été pré­senté dans la fou­lée au juge des liber­tés et de la déten­tion et placé en déten­tion pro­vi­soire. Quant à sa com­pagne, celle-ci a été lais­sée libre, sous contrôle judi­ciaire, en atten­dant la fin de l’ins­truc­tion et leur ren­voi devant une juri­dic­tion pénale.

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Violences en réunion et "probable enlèvement" à Voiron dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 novembre
Violences en réunion et « probable enlèvement » à Voiron dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 novembre

FLASH INFO — Des violences en réunion et un "probable enlèvement" survenus à Voiron dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 novembre? C'est Lire plus

De 8 mois à 7 ans de prison pour les dix auteurs et co-auteurs d'un trafic de stupéfiants sur Grenoble
Deux jeunes de 19 et 20 ans mis en examen pour enlèvement, séquestration et violences aggravées à Grenoble

FLASH INFO - Deux jeunes hommes de 19 et 20 ans ont été interpellés à Grenoble le 14 septembre 2021, puis mis en examen le Lire plus

Rue de L'industrie à Echirolles. © Google Maps
Adolescente retrouvée dénudée à Échirolles : une enquête ouverte pour enlèvement, viol et torture

  FLASH INFO - Une adolescente de 15 ans a été retrouvée prostrée dans un buisson, jeudi 12 novembre, sur la commune d'Échirolles. Elle aurait Lire plus

Gare de Saint-Pierre-d'Albigny. Capture d'écran google
Une femme partie de Grenoble séquestrée dans un coffre de voiture par son ex-petit ami

  FLASH INFO - Un homme a enlevé son ex-petite amie partie en train de Grenoble, jeudi 6 mai dans la soirée. Suite à une Lire plus

Extorsions avec violence à Gières : deux mineurs mis en cause

  FLASH INFO - Deux mineurs mis en cause dans plusieurs affaires d’extorsions et de violences survenues à proximité de la gare de Gières, dans Lire plus

Deux mises en examen après une agression entre membres de la communauté afghane à Échirolles et Seyssins
Femme violée et brûlée à Voiron : les deux suspects mis en examen et écroués

FLASH INFO - Les deux hommes suspectés de viol aggravé par actes de torture ou de barbarie sur une femme de 43 ans, dans la Lire plus

Flash Info

|

17/01

10h52

|

|

15/01

13h56

|

|

14/01

20h48

|

|

14/01

16h22

|

|

14/01

10h53

|

|

14/01

10h01

|

|

13/01

18h54

|

|

13/01

13h09

|

|

13/01

10h51

|

|

13/01

10h32

|

Les plus lus

Le groupe d'opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Flash info| Le groupe d’opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Le festival Magic Bus revient sur l'Esplanade pour sa 21e édition en 2022. © Retour de scène

Culture| Festival Magic Bus : après l’anneau de vitesse en 2021, retour sur l’Esplanade en 2022

Affaire Maëlys : une enquête ouverte pour violation du secret professionnel. Couloir du Palais de Justice de Grenoble où on peut voir une avocate. ©Malo Dumay Joubert - Placegrenet.fr

Flash info| Affaire Maëlys : après un reportage de TF1, le parquet de Grenoble ouvre une enquête pour violation du secret professionnel

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin