La salle de spectacle La Source, avenue Lénine, à Fontaine. © Léa Raymond - placegrenet.fr

Musique, théâtre, spec­tacles jeune public : plein de bonnes choses à venir à la Source de Fontaine

Musique, théâtre, spec­tacles jeune public : plein de bonnes choses à venir à la Source de Fontaine

FOCUS – À deux pas du tram A, la Source – à Fontaine – est l’une des belles salles de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise. Son année 2023 démarre avec Serge Papagalli ven­dredi 20 jan­vier, avant une belle série d’é­vé­ne­ments musi­caux. Petite sélec­tion sub­jec­tive pio­chée au cœur d’un pro­gramme éclec­tique.

Aimé Maudru est de retour ! Le per­son­nage créé par Serge Papagalli revient avec toute sa famille dans Ça suf­fit mai’­nant. C’est le titre du pre­mier spec­tacle pro­grammé à la Source en 2023, le 20 jan­vier (à 20 h 30). L’emblématique comé­dien isé­rois dit « ten­ter de sur­vivre face au temps qui passe et à cette société qui aura tou­jours deux lon­gueurs d’a­vance ». Sa pro­messe : « Tout va encore se ter­mi­ner autour d’une bonne table dau­phi­noise dans les rires, la ten­dresse et l’es­poir ». Aucune rai­son de ne pas le croire sur parole.

La Source accueille The Smokey Joe & The Kid le 27 janvier. Au programme : « Une déclaration d'amour à la musique noire américaine ». © Cassandre Magagnini

La Source accueille The Smokey Joe & The Kid le 27 jan­vier. Au pro­gramme : « Une décla­ra­tion d’a­mour à la musique noire amé­ri­caine ». © Cassandre Magagnini

Le 25 jan­vier, la Source enchaîne avec un ciné-concert “jeune public” : Mini Mini Chat, Mini Mini Show. Soit « trois des­sins ani­més et un docu­men­taire au ton décalé, réa­li­sés en stop-motion, ani­ma­tion numé­rique et marion­nettes. Le tout mis en musique et bruité en direct ».

Dans la fou­lée, c’est parmi toute une série de concerts que le public pourra choi­sir. Le pre­mier aura lieu le 27 jan­vier, avec The Smokey Joe & The Kid, deux beat­ma­kers et un album en forme de « décla­ra­tion d’a­mour à la musique noire amé­ri­caine, du early jazz au hip-hop, en pas­sant par la soul et le funk ». En pre­mière par­tie, Senbeï, autre beat­ma­ker, est un adepte de la culture japo­naise. D’où « un hip-hop sin­gu­lier teinté de sono­ri­tés asia­tiques et de tex­tures élec­tro­niques ».

Des uni­vers forts et un enga­ge­ment pour la scène féminine

Comme tou­jours, la ligne musi­cale de la Source s’a­vère variée et lar­ge­ment ali­men­tée par de jeunes artistes émer­gents. Parmi les très nom­breuses autres pro­po­si­tions, les curieux s’ar­rê­te­ront peut-être sur celle de Geoffrey Secco. Ce jazz­man se pro­duira le 3 février avec Au-delà, un concert sous hypnose.

Dans un genre dif­fé­rent, mais tout aussi ima­gi­na­tive, une créa­tion sous forme de mini-comé­die musi­cale est pro­gram­mée le 10 mars. Sur scène, Mathias Malzieu et Daria Nelson, auteurs d’un livre-disque, disent vou­loir inves­tir « un rêve plus réel que le réel ». Ils chan­te­ront leurs “fan­tômes”, Boris Vian, Serge Gainsbourg ou Alain Bashung, ainsi que leurs propres titres (entre autres surprises).

Cinq ans après sa dernière venue à la Source, Fischbach y fait son retour le 2 mars. © Jules Faure

Cinq ans après sa der­nière venue à la Source, Fischbach y fait son retour le 2 mars. © Jules Faure

La Source par­ti­cipe aussi (et à nou­veau) à la relance du fes­ti­val Les Femmes s’en mêlent, avec d’autres salles de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise. Première date le 23 février, avec un triple pla­teau fémi­nin pro­met­teur : Ottis Coeur / Irnini Mons / Julie Bailly. Ce sera éga­le­ment l’oc­ca­sion, le 2 mars, de faire reve­nir Fishbach, « avec un style musi­cal qui sonne à la fois rock, syn­th­pop et très rétro ». Une artiste gre­no­bloise – Anita Dongilli – assu­rera la pre­mière par­tie avec « une voix cris­tal­line, des mélo­dies per­cu­tantes, un son élec­tro­nique et des ins­trus pop élec­tro ».

Les musiques du monde seront à l'honneur le 24 mars, avec le concert des Mamans du Congo (avec Rrobin). © Paul Bourdrel

Les musiques du monde seront à l’hon­neur le 24 mars 2023, avec le concert des Mamans du Congo (avec Rrobin). © Paul Bourdrel

Autre coup de cœur pos­sible, le 24 mars, avec Les Mamans du Congo. Leur objec­tif affi­ché : « Chanter pour éman­ci­per la femme afri­caine et révé­ler au monde le matri­moine cultu­rel congo­lais ». Ce groupe s’est asso­cié avec un artiste, Rrobin, pour croi­ser la musique tra­di­tion­nelle avec des sono­ri­tés élec­tro­niques et hip-hop. La recette d’un pro­bable suc­cès public auprès des ama­teurs des deux esthé­tiques mélangées.

De jeunes talents émer­gents, mais aussi de grandes stars déjà confirmées

Le 30 mars, le concert de Leïla Huissoud s’an­nonce comme un autre temps fort de la sai­son. La Source désigne la jeune chan­teuse isé­roise comme « l’hé­ri­tière de Brel et Brassens » et loue « sa verve incroyable ». Il paraît qu’elle a écrit de très nom­breux textes pen­dant la période de confi­ne­ment, textes qu’elle inter­prète désor­mais à la gui­tare ou sim­ple­ment a capella. Frissons garan­tis, d’a­près ses admirateurs.

Mieux qu'un DJ set : la Source annonce la venue d'un groupe electro jouant en live. Grand_Mess débarquera à Fontaine le 6 avril. DR

Mieux qu’un DJ set : la Source annonce la venue d’un groupe elec­tro jouant en live. Grand_Mess débar­quera à Fontaine le 6 avril. DR

Le 6 avril, place à Grand_Mess, un groupe d’e­lec­tro ins­tru­men­tal – la Source pro­met du son live. Ce sera trois semaines avant un pla­teau rap allé­chant, le 27 avril, avec Joysad et Amalia, révé­la­tions des réseaux sociaux. Originaire de Périgueux, le pre­mier pointe en tête d’af­fiche, après avoir assuré les pre­mières par­ties d’ar­tistes répu­tés comme Lomepal ou Roméo Elvis. La seconde, mar­seillaise, est « une obser­va­trice de son temps », dont la route musi­cale passe aussi par l’électro et la pop. Selon ses pro­gram­ma­teurs, elle démontre à quel point la scène rap fémi­nine est enga­gée et non consensuelle.

Une légende du reggae s'invite à Fontaine. Après plusieurs reports, le Jamaïcain Max Romeo est attendu le 24 mai. DR

Une légende du reg­gae s’in­vite à Fontaine. Après plu­sieurs reports, le Jamaïcain Max Romeo est attendu le 24 mai. DR

Du côté des stars, la Source se réjouit d’ac­cueillir Murray Head, le 22 mars. Ses tubes impa­rables – Say it ain’t so Joe et One night in Bangkok – trottent dans de nom­breuses têtes, mais le Britannique en a bien d’autres en réserve.

Un peu avant la clô­ture de la sai­son, le public retrou­vera enfin Max Romeo, lancé dans sa toute der­nière tour­née. « Du haut de ses 75 ans, il est l’un des grands noms du reg­gae jamaï­cain », assurent ses hôtes fon­tai­nois. Le concert est annoncé le 24 mai, après plu­sieurs reports. Un moment fort que les ama­teurs du genre ne vou­dront pas man­quer. Même engoue­ment pro­bable pour Alexis HK, deux jours plus tard : à la lisière du hip-hop, la Source défend « (son) style unique à la croi­sée du conte, du one man show et du concert ».

Martin de Kerimel

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Douze artistes et groupes isérois composent la Cuvée 2023 de Retour de Scène. L'association va notamment les aider à (re)monter sur scène. © Billy Felicie / Megalo Production / Olivier Blaisa / NH Photography / Jérémie Pontin - Black Bear Studio / Emma Grange / Mathilde Mauve / Roux Photo / DR / Eloïse Mathieu / Sofiane Houir-Alami / Chester Wade
Cuvée gre­no­bloise 2023 : Retour de Scène sou­tien­dra douze groupes et artistes musicaux

EN BREF - L'association grenobloise Retour de scène vient d'annoncer, mercredi 7 décembre 2022, qu'elle accordera son soutien à douze formations musicales et artistes de l'agglomération. Lire plus

Le Grand Angle à Voiron
Musique, théâtre, danse… Une pro­gram­ma­tion cultu­relle hété­ro­clite au Grand Angle de Voiron en ce début 2023

FOCUS - La trêve hivernale étant finie, Le Grand Angle fait sa rentrée 2023 avec Antigone, le 11 janvier. Suivra, dans la grande salle de Lire plus

1000 chemins d'oreillers, une balade immersive poétique par la compagnie L'Insomnante, le 4 février 2023, à l'Odyssée. © Vincent Beaume
Saison 2022 – 2023 à l’Odyssée et l’Autre Rive d’Eybens : drag queens, mous­tique tigre, guerre d’Algérie et spec­tacles en tous genres

FOCUS - La Ville d'Eybens a levé le voile sur la nouvelle saison culturelle 2022-2023 de l'Odyssée et l'Autre Rive. Dix-neuf spectacles sont prévus dans Lire plus

Golden Days de la mythique compagnie de danse italienne Aterballetto qui fera pour la première fois escale à La Rampe. © Nikolay Krusser
La Rampe – La Ponatière à Échirolles : une sai­son 2022 – 2023 pla­cée sous les signes du sport, du fémi­nisme et de la résilience

FOCUS - La saison 2022 - 2023 de la salle échirolloise la Rampe - La Ponatière est résolument placée sous le signe du sport. C'est Lire plus

"Les (pas tant) Petits Caraoquets (de Conserve) !" - Compagnie Les Gentils (c) Teaser 2022-2023 TMG
Théâtre muni­ci­pal de Grenoble : une sai­son 2022 – 2023 avec trois nou­velles com­pa­gnies associées

FOCUS - Le Théâtre municipal de Grenoble démarre sa saison 2022-2023. Outre les 70 représentations prévues au Théâtre de Poche, au Théâtre 145 et au Grand Lire plus

Flash Info

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Abonnement| Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

Agenda

Je partage !