"Les (pas tant) Petits Caraoquets (de Conserve) !" - Compagnie Les Gentils (c) Teaser 2022-2023 TMG

Théâtre muni­ci­pal de Grenoble : une sai­son 2022 – 2023 avec trois nou­velles com­pa­gnies associées

Théâtre muni­ci­pal de Grenoble : une sai­son 2022 – 2023 avec trois nou­velles com­pa­gnies associées

FOCUS – Le Théâtre muni­ci­pal de Grenoble démarre sa sai­son 2022 – 2023. Outre les 70 repré­sen­ta­tions pré­vues au Théâtre de Poche, au Théâtre 145 et au Grand Théâtre, trois nou­velles com­pa­gnies asso­ciées font leur ren­trée. La pro­messe de pro­po­si­tions cultu­relles riches.

C’est reparti ! Pas moins de 35 spec­tacles ryth­me­ront la sai­son 2022 – 2023 dans les trois salles du Théâtre muni­ci­pal de Grenoble : le Théâtre de Poche, le Théâtre 145 et le Grand Théâtre. Soit 70 repré­sen­ta­tions cho­ré­gra­phiques, théâ­trales, cir­cas­siennes et musi­cales pro­gram­mées de sep­tembre 2022 à mai 2023. Et cette année plus que jamais, le théâtre se veut ouvert. « Grand ouvert aux publics », le TMG l’est aussi « aux équipes artis­tiques, dans leurs actions tout au long de l’année », explique Lucille Lheureux, adjointe Culture(s) à la Ville de Grenoble.

Trois com­pa­gnies asso­ciées « viennent tout juste de finir leurs trois années ici », rap­pelle Delphine Gouard, la direc­trice du Théâtre muni­ci­pal de Grenoble. Les Gentils, Les Veilleurs et La Guetteuse prennent la suite pour les trois sai­sons sui­vantes. « Toutes [ces com­pa­gnies] sont implan­tées à Grenoble, mais elles sont à des niveaux dif­fé­rents de par­cours artis­tiques. Elles n’ont pas non plus les mêmes besoins. » Ni la même ancien­neté. L’objectif du TMG, quoiqu’il en soit, est de leur pro­po­ser « des lieux phy­siques et du maté­riel tech­nique pour travailler ».

Le Théâtre municipal de Grenoble : l'ouverture comme maître mot

Émilie Le Roux (Les Veilleurs), Aurélien Villard (Les Gentils), Émeline Nguyen (La Guetteuse), Lucille Lheureux (Ville de Grenoble) et Delphine Gouard (TMG) © Justine Reynaud – Place Gre’net

Qui dit équipes asso­ciées dit par­ti­ci­pa­tion à la pro­gram­ma­tion sai­son­nière. Ainsi les com­pa­gnies ont-elles pu inclure dans la liste des spec­tacles d’ar­tistes qui les ins­pirent, qu’elles aiment ou qu’elles connaissent. C’est le cas de Nos mou­ve­ments inces­sants, créa­tion dan­sante de la com­pa­gnie Stylistik, pro­po­sée par Émeline Nguyen. Une pro­duc­tion à retrou­ver le 31 jan­vier 2023 à 20 heures sur la scène du Grand Théâtre.

Des pro­jets impli­quant équipes asso­ciées… et habitants

Les com­pa­gnies béné­fi­cie­ront, durant ces trois ans, d’une lati­tude de temps concer­nant leur(s) création(s). Elles ne sau­ront néan­moins pas déro­ger à une requête cen­trale dans leur cahier des charges : pro­po­ser du contenu à par­ta­ger avec les habi­tants. Une impli­ca­tion du public qui s’érige en mot d’ordre, après ces deux années de pan­dé­mie. Plusieurs pro­jets seront ainsi mon­tés en col­la­bo­ra­tion avec les spectateurs.

Pour le lan­ce­ment de la sai­son, samedi 10 sep­tembre, Les Veilleurs ont par exemple pro­posé au jar­din de Ville « Vous avez bien 5 minutes ? » et « Que faire du temps qu’il nous reste ? », avec la lec­ture d’ex­traits de textes issus de spec­tacles pro­gram­més. Autre col­la­bo­ra­tion, les ate­liers gra­tuits orga­ni­sés par Les Gentils au Théâtre 145 du 13 au 17 février, don­nant la pos­si­bi­lité aux par­ti­ci­pants de réa­li­ser un numéro musi­cal dans le cadre de la créa­tion Le Contre-chant des sirènes.

Le Théâtre municipal de Grenoble : l'ouverture comme maître mot. Théâtre 145

Théâtre 145. © Corentin Bemol – Place Gre’net

Avec Engrenages, Émeline Nguyen invi­tera, quant à elle, un groupe à « explo­rer dif­fé­rents états de corps dan­sés et de ges­tuelles, au ser­vice de sa créa­ti­vité. » Le pro­jet, sous forme de plu­sieurs week-ends de tra­vail en février et en mars, sera pré­senté les 31 mars et 1er avril 2023 au Théâtre de poche.

Une sai­son du Théâtre muni­ci­pal de Grenoble autour de trois thèmes

Le TMG pro­po­sera six créa­tions. Parmi elles, Ouvrir les trappes (Cie La Guetteuse) et Panique ! (Cie Les Gentils). Mais aussi des créa­tions pro­duites par des com­pa­gnies hors rési­dence d’artistes. C’est notam­ment le cas des trois spec­tacles estam­pillés Les Envolées, en repré­sen­ta­tion du 21 au 30 avril 2023 au Théâtre de poche. L’objectif : sou­te­nir les pre­mières créa­tions de jeunes équipes des agglo­mé­ra­tions lyon­naise et gre­no­bloise. Les com­pa­gnies rete­nues seront annon­cées dans la pro­gram­ma­tion à l’automne 2022.

L’essence même du théâtre étant de jouer avec le réel pour mieux l’appréhender, le thème « Vrai ou faux ? » struc­tu­rera le pro­gramme 2022 – 2023. Dans ce lot de six spec­tacles, figurent les deux confé­rences-spec­tacles Atlas de l’anthropocène du géo­graphe de for­ma­tion Frédéric Ferrer (Vertical Détour).

Autre thé­ma­tique : « L’Amooour ! » Avec À l’envers à l’endroit, La Bocca della Luna revi­site Blanche-Neige et « s’attaque à une ques­tion des plus contem­po­raines : les sté­réo­types de genre. Un conte à l’envers, pour aller de l’avant », à retrou­ver les 15 et 16 mars 2023 au Théâtre de Poche.

Dernier grand axe : « Nation ». Parmi les trois pro­po­si­tions, « Les mur­mures de l’ombre », sur la scène du Théâtre 145 les 16 et 17 novembre 2022. Dans cette pièce, Mélanie Rullier s’interroge sur la mon­tée du natio­na­lisme en Europe à par­tir de l’histoire de son grand-père, col­la­bo­ra­teur sous le régime de Vichy.

Et du côté des actions culturelles ?

Rencontre, visites, ate­liers de pra­tiques artis­tiques et répé­ti­tions publiques ryth­me­ront la sai­son. Les midis/2 d’Hector deviennent les Mardis d’Hector. « Les par­te­naires de la rue Hector Berlioz (Cinémathèque, Maison de l’International, Bibliothèque du Jardin de ville, TMG) vous pro­posent un ate­lier, une ren­contre, une confé­rence, un ver­nis­sage… à 12h30 ou en fin d’après-midi », annonce la pro­gram­ma­tion. Si l’entrée est libre, la réser­va­tion est conseillée.

Le Théâtre municipal de Grenoble : l'ouverture comme maître mot. Théâtre de poche

Théâtre de poche © Corentin Bemol – Place Gre’net

Les curieux pour­ront aussi s’initier à la danse, au théâtre ou encore à l’écriture. Parmi ces acti­vi­tés, une pro­po­si­tion adres­sée aux familles : l’atelier danse parent-enfant (dès 6 ans), animé par le dan­seur et cho­ré­graphe du spec­tacle Sylvère Lamotte. À retrou­ver le samedi 3 décembre de 10 heures à midi, au Théâtre de Poche.

« La baisse du tarif soli­daire entrera en vigueur cette sai­son. »Le conseil muni­ci­pal avait approuvé la dimi­nu­tion de son coût le 16 mai der­nier. « Le tarif soli­daire, abaissé à 5 € contre 10 aupa­ra­vant, entrera en vigueur cette sai­son », a annoncé Lucille Lheureux. Il concerne les béné­fi­ciaires du revenu de soli­da­rité active (RSA), de l’allocation de soli­da­rité aux per­sonnes âgées (Aspa) et de l’allocation aux adultes han­di­ca­pés (AAH), ainsi que les per­sonnes pré­sen­tant un quo­tient fami­lial infé­rieur à 700.

Pour les familles, demeurent les tarifs pré­fé­ren­tiels, avec la place à 11 euros pour un adulte accom­pa­gné d’au moins un enfant de moins de 12 ans (place à 5 euros/enfant). Enfin, un tarif réduit pour les moins de 26 ans, les étu­diants, les deman­deurs d’emploi et les per­sonnes inva­lides accom­pa­gnées. Pour l’ad­jointe Culture(s), ce tarif relève notam­ment d’une volonté de « rendre acces­sible le théâtre à ceux qui vou­draient y faire car­rière. » Le pass Culture sera aussi accepté cette saison.

Comment réser­ver ?

  • Par Internet, sur le site du théâtre
  • Par mail, billetterietmg@​grenoble.​fr
  • Par télé­phone, au 04 76 44 03 44 (du mardi au samedi, de 13 heures à 18 heures)
  • Aux gui­chets du Grand Théâtre (du mardi au samedi, de 13 heures à 18 heures) et du Théâtre 145 (le mer­credi, de 13h30 à 17h30)
  • Ainsi que dans cha­cune des salles trente minutes avant le début de la représentation

Justine Reynaud

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Ellipse de Yan Raballand
Les Escapades dan­sées : dix pro­po­si­tions sur « la danse et l’humain » à décou­vrir dans cinq salles de l’agglomération

EN BREF - La Rampe - La Ponatière d’Échirolles, l’Odyssée d’Eybens, le Théâtre municipal de Grenoble, l’Amphithéâtre de Pont-de-Claix et Le Pacifique-CDCN Grenoble s’associent dans Lire plus

Visuel Présentation de la saison 2022-2023 au théâtre de Vienne François-Ponsard le 23 juin 2022
Théâtre de Vienne François-Ponsard : une pro­gram­ma­tion « riche en cou­leurs » pour 2022 – 2023

FOCUS - Le théâtre François-Ponsard de Vienne présente ce jeudi 23 juin 2022 la programmation de la saison 2022-2023. Michel Belletante, directeur de l'établissement et Lire plus

Cinq euros au lieu de dix: Grenoble réduit de moitié le tarif solidaire dans ses théâtres municipaux
Cinq euros au lieu de dix : Grenoble réduit de moi­tié le tarif soli­daire dans ses théâtres municipaux

FLASH INFO – En juillet 2020, la Ville de Grenoble uniformisait les tarifs de ses différents théâtres municipaux... avec des hausses à la clé pour Lire plus

Été oh! parc, Cabaret Frappé : un été dynamique à Grenoble (c) Auriane-Poillet -Ville de Grenoble
Cabaret frappé, Été oh ! parc… Les dif­fé­rentes offres spor­tives et cultu­relles pour ani­mer son été à Grenoble

FOCUS - La saison estivale culturelle et sportive commence en ce début du mois de juillet sur Grenoble. Jeux d’eau, VTT, escalade, yoga, cinéma de Lire plus

Avishai Cohen MC2 Grenoble programmation jazz
MC2 : Grenoble : une sai­son 2022 – 2023 plu­ri­dis­ci­pli­naire émaillée de grands noms et de découvertes

EN BREF - La Maison de la Culture (MC2) de Grenoble a dévoilé les 75 propositions de sa saison 2022-2023. Au programme, des stars internationales, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !