Fontaine : la muni­ci­pa­lité et l’ONF inau­gurent la future forêt urbaine sur la friche Robert-Vial

Fontaine : la muni­ci­pa­lité et l’ONF inau­gurent la future forêt urbaine sur la friche Robert-Vial

FOCUS – La Ville de Fontaine et l’Office natio­nal des forêts (ONF) ont pro­cédé sym­bo­li­que­ment aux pre­mières plan­ta­tions de la future forêt urbaine de la com­mune, ven­dredi 2 décembre 2022. Le pro­jet, inté­gré à un vaste plan de végé­ta­li­sa­tion de la friche Robert-Vial, s’é­tend à ce stade sur une sur­face boi­sée de 500 m², avec 500 plants dont 85 arbres et 170 arbustes. Un bon moyen pour rame­ner la nature en ville, mais aussi un atout face au dérè­gle­ment climatique.

« Ce pro­jet n’est que le début car l’es­pace der­rière nous est beau­coup plus impor­tant que les 500 m² sur les­quels on a planté. » Désignant la vaste prai­rie s’é­ten­dant sur la friche Robert-Vial, le maire de Fontaine Franck Longo ne cache pas sa fierté devant l’é­clo­sion future de ce nou­vel espace natu­rel emblé­ma­tique pour la commune.

Dans quelques années, ou plus encore décen­nies, les arbres plan­tés ici don­ne­ront en effet nais­sance à une véri­table forêt urbaine, dont le lan­ce­ment offi­ciel a été effec­tué ven­dredi 2 décembre 2022.

Fontaine : la Ville et l'ONF inaugurent la future forêt urbaine. Fontaine : la Ville et l'ONF inaugurent la future forêt urbaine

Les élus de la Ville de Fontaine et les repré­sen­tants de l’ONF ont dévoilé, ven­dredi 2 décembre 2022, la plaque de la future forêt urbaine. © Manuel Pavard – Place Gre’net

Réunis ce matin-là à l’angle de l’al­lée de Gève et de la rue de la Sure, les élus de la Ville de Fontaine et les repré­sen­tants de l’Office natio­nal des forêts (ONF) ont ainsi dévoilé la plaque expli­ca­tive du lieu et pro­cédé aux pre­mières plan­ta­tions. Une action avant tout sym­bo­lique puisque 85 arbres et 170 arbustes ont déjà été plan­tés au cours de l’au­tomne. Le tout, pour cette pre­mière étape, sur une sur­face boi­sée de 500 m².

Une « forêt urbaine » ou « micro-forêt » mais « pas un parc urbain »

« On l’ap­pelle “forêt urbaine” ou “micro-forêt” car léga­le­ment, on n’a en prin­cipe pas le droit d’u­ti­li­ser le mot “forêt” ici », plai­sante Pierre Lenne, res­pon­sable com­mer­cial de l’ONF Isère. Néanmoins, sou­ligne-t-il, « ce n’est pas un parc urbain, avec un gazon en-des­sous ». Même si les visi­teurs pour­ront déam­bu­ler entre les arbres – un centre den­sé­ment planté et de chaque côté, deux espaces de den­sité variable -, le pro­jet « reprend l’é­co­sys­tème fores­tier », abonde la Ville.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 73 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

2 réflexions sur « Fontaine : la muni­ci­pa­lité et l’ONF inau­gurent la future forêt urbaine sur la friche Robert-Vial »

  1. Forêt urbaine, cad bos­quet, mais rien à voir avec une vraie forêt. Terme de com­mu­ni­ca­tion, un de plus. Il fau­drait déjà faire en sorte que toutes les forêts soient des lieux natu­rels pro­té­gés. Ça au moins ça aurait du sens.

    sep article
  2. Une future belle conne­rie, l’u­ti­lité, la dura­bi­lité et l’ef­fi­ca­cité des micro-forêts étant extrê­me­ment contre­ver­sées qui va coû­ter cher à la com­mune, enfin déci­sion prise dans le mépris d’une bonne concer­ta­tion avec la popu­la­tion fon­tai­noise. Il s’a­git de fausse éco­lo­gie, tota­le­ment inadap­tée sous nos cli­mats. La muni­ci­pa­lité de Fontaine cloi­sonne l’in­for­ma­tion, impose, n’a­git pas dans l’in­té­rêt des fon­tai­nois mais dans un but pure­ment inté­ressé de représentation !

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Novembre 2022, les jeunes plants sur le talus du quartier Mistral n'ont pas survécu, à quelques individus près. Ils ont souffert de la sécheresse du printemps et de l'été 2022 © Jean-Paul Merlo
Quartier Mistral à Grenoble : les trois quarts de la jeune « forêt urbaine » n’ont pas survécu

FOCUS - Faux départ pour la forêt urbaine de Mistral, qui devra être en très grande partie replantée cet hiver. Sur les 5 500 jeunes Lire plus

Rue Albert Thomas, quartier Mistral, le talus masquant le mur antibruit vient d'être végétalisé et planté de 5500 arbres, mardi 29 mars 2022 ©Grenoble Alpes Métropole-Lucas Frangella
Grenoble : 5 500 arbres plan­tés pour rafraî­chir le quar­tier Mistral et… cap­ter la pol­lu­tion de l’A480

EN BREF - Le talus aménagé pour cacher le mur anti-bruit de la rue Albert-Thomas, dans le quartier Mistral à Grenoble, vient d'accueillir 5 500 Lire plus

© Lucas Frangella - Grenoble Alpes Métropole
Seyssinet-Pariset : la Métropole et la Ville lancent leurs Plan cano­pée et Plan arbres avec une plan­ta­tion commune

FOCUS - Les élus de la Métropole et de la Ville de Seyssinet-Pariset ont respectivement inauguré leurs Plan canopée et Plan arbres, ce mardi 8 Lire plus

Métro, Trièves, Voironnais, Grésivaudan et Saint-Marcellin-Vercors signent la convention "Forêt horizon 2030"
Métro, Trièves, Voironnais, Grésivaudan et Saint-Marcellin-Vercors signent la conven­tion « Forêt hori­zon 2030 »

FLASH INFO – "Renforcer [les] engagements pour développer une gestion responsable et respectueuse des forêts et filières bois locales". Tel est l'objectif affiché de la Lire plus

Canicule et sécheresse: quelle stratégie végétale pour la Ville de Grenoble face au réchauffement climatique?
Canicule et séche­resse : quelle stra­té­gie végé­tale pour la Ville de Grenoble face au réchauf­fe­ment climatique ?

FOCUS - Alors que les arbres, et plus généralement la végétation, souffrent eux aussi de la chaleur et de la sécheresse, la Ville de Grenoble Lire plus

Atelier d'initiation au jardinage, lors de l'inauguration du projet de végétalisation à l'école Anatole France © Anaïs Mariotti
Végétalisation à l’é­cole Anatole France, un suc­cès du bud­get participatif

VIDÉO - Sélectionné par les Grenoblois en 2015 dans le cadre de la première édition du budget participatif, le projet de Farid Lebdi voit enfin Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !