Les films présentés lors des Rencontres Ciné Montagne sont en compétition. Après le vote du public, l'un d'eux recevra une dotation de 20 000 euros.© Martin de Kerimel – Place Gre’net

Les Rencontres Ciné Montagne 2022 s’ins­tallent au Palais des Sports de Grenoble

Les Rencontres Ciné Montagne 2022 s’ins­tallent au Palais des Sports de Grenoble

FOCUS – Le Palais des Sports de Grenoble accueille, du 8 au 12 novembre, les Rencontres Ciné Montagne 2022 qui mettent cette année l’ac­cent sur une approche res­pec­tueuse des sites. En plus des films pro­je­tés, de nom­breux ren­dez-vous ouverts au public per­met­tront d’é­chan­ger avec les acteurs de la mon­tagne, auteurs, scien­ti­fiques et sportifs.

Simon Charrière, l’illus­tra­teur choisi pour la concep­tion de l’af­fiche de la 24e édi­tion des Rencontres Ciné Montagne, a des­siné une foule dense au pied d’un som­met. Des per­son­nages qui illus­trent sans doute la sur­fré­quen­ta­tion de cer­tains mas­sifs mon­ta­gneux mais peut-être aussi les nom­breux pas­sion­nés que cet évé­ne­ment très popu­laire ras­semble en novembre au Palais des sports gre­no­blois. Un ren­dez-vous que la Ville pré­sente d’ailleurs comme « un temps fort incon­tour­nable de l’au­tomne ».

Scientifique, sportive ou artistique : les Rencontres Ciné Montagne multiplient les angles d'approche pour attirer le plus vaste public. DR

Scientifique, spor­tive ou artis­tique : les Rencontres Ciné Montagne mul­ti­plient les angles d’ap­proche pour atti­rer le plus vaste public. DR

Cette année, Grenoble l’ins­crit comme une mani­fes­ta­tion du label Capitale verte de l’Europe. Du 8 au 12 novembre, le public va ainsi décou­vrir les enjeux de la tran­si­tion dans les zones mon­ta­gnardes. Au pro­gramme : des confé­rences, ani­ma­tions, ren­contres et ate­liers en pré­sence de per­son­na­li­tés emblématiques.

De nom­breux films en com­pé­ti­tion aux Rencontres Ciné Montagne

Tout démarre mardi 8 novembre en fin d’a­près-midi, avec une pre­mière sélec­tion de films. Programmé à 19 h 30, Pizalp met en valeur un pro­jet créa­tif parti d’Autriche et arrivé jus­qu’à la Méditerranée. Cinquante par­ti­ci­pants se sont relayés à pied, à pied et à skis, à tra­vers tout l’arc alpin. Not Alone, lui, met en avant Sarah Hueniken, une alpi­niste pro­fes­sion­nelle en deuil d’une amie proche et en quête de résilience.

À l'image de <em data-lazy-src=

Vertiges évoque le défi le défi lancé à trois déte­nus : la conquête du Mont Blanc. Inside, enfin, entraîne le spec­ta­teur dans l’ex­plo­ra­tion d’une grotte du Dévoluy, en com­pa­gnie de spéléologues.

Tout au long de la semaine, le public pourra ainsi décou­vrir une bonne ving­taine de courts et longs-métrages. Au terme des cinq jours de l’é­vé­ne­ment, son vote per­met­tra de dési­gner le lau­réat 2022. Sa récom­pense : une dota­tion de 20 000 euros.

Des échanges avec des pas­sion­nés, écri­vains, cher­cheurs ou athlètes

Il ne fau­drait tou­te­fois pas réduire les Rencontres à une com­pé­ti­tion entre films. Cette fois encore, les jour­nées de pro­jec­tion s’en­ri­chissent de nom­breux échanges avec des pas­sion­nés, écri­vains, cher­cheurs ou ath­lètes. La liste est longue ! Mathieu Navillod, skieur pro­fes­sion­nel, a accepté d’être le par­rain de cette 24e édi­tion. Il par­ti­ci­pera à des Apér’hauts autour de thèmes comme le déve­lop­pe­ment de l’es­ca­lade, l’im­pact du réchauf­fe­ment cli­ma­tique ou les nou­velles approches des sites.

En complément des courts et longs-métrages diffusés pendant ces cinq jours, les Rencontres permettent d'échanger autour des thématiques liées à la montagne. De grands spécialistes de ces sites naturels y organisent notamment des tables rondes. © Auriane Poillet - Ville de Grenoble

Les Rencontres per­mettent aussi d’é­chan­ger autour des thé­ma­tiques liées à la mon­tagne. De grands spé­cia­listes de ces sites natu­rels y orga­nisent notam­ment des tables rondes. © Auriane Poillet – Ville de Grenoble

Certains de ces évé­ne­ments paral­lèles, tour­nés vers le public fami­lial, auront lieu dans l’am­phi­théâtre de la Maison de la mon­tagne. L’occasion pour les plus jeunes d’en apprendre davan­tage sur les loups et les cha­mois. L’après-midi du jeudi 10 novembre, conçue pour les sco­laires, est quant à elle ouverte à tous. L’occasion de par­ler des sciences, avec des films sur la météo, la vol­ca­no­lo­gie et la bio­lo­gie des serpents.

La mon­tagne acces­sible par d’autres voies

Il est aussi pos­sible de par­ti­ci­per à l’é­vé­ne­ment gre­no­blois… sans voir le moindre film ! La mani­fes­ta­tion invite ainsi les habi­tués des sites d’al­ti­tude à se débar­ras­ser de leur vieux maté­riel. Ce der­nier connaî­tra une seconde vie en d’autres mains grâce à un par­te­na­riat avec la Recyclerie spor­tive. S’il est trop usagé, il sera confié à Ecologic, un orga­nisme d’État chargé du recy­clage des pro­duits de sport en fin de vie. Le dépôt est pos­sible tous les soirs des ren­contres, à l’en­trée du Palais des sports, de 18 heures à 19 heures.

Les orga­ni­sa­teurs ont aussi pensé à celles et ceux qui ne pour­raient pas être dans la capi­tale des Alpes ces pro­chains jours. Une sélec­tion du pro­gramme des Rencontres sera ainsi redif­fu­sée sur la chaîne TéléGrenoble, canal 38 de la TNT, dès le 15 novembre. De quoi rat­tra­per quelques-uns des meilleurs moments du festival.

La science en ligne de mire avec les Rencontres Montagnes & Sciences

Il y a un évé­ne­ment dans l’é­vé­ne­ment : les Rencontres Montagnes & Sciences ! Les 10 et 12 novembre, le Palais des sports de Grenoble accueille aussi un Festival du film d’a­ven­tures scien­ti­fiques en mon­tagne. De quoi réunir des écri­vains et experts scien­ti­fiques, bota­nistes, météo­ro­logues ou glaciologues.

La mani­fes­ta­tion asso­cie plu­sieurs par­te­naires : l’as­so­cia­tion Montagnes et Sciences, le CNRS, l’Université Grenoble Alpes et la Ville de Grenoble. Des orga­ni­sa­teurs qui pro­mettent de « faire voya­ger le public des vol­cans d’Auvergne aux som­mets de l’Himalaya, en pas­sant par le Pamir et le plus long gla­cier de mon­tagne du monde ».

Jeudi 10 novembre, l’é­vé­ne­ment s’ouvre l’a­près-midi à plus de 3 000 jeunes des écoles – et une par­tie de leurs familles. Au pro­gramme : une ren­contre avec Jamy Gourmaud, connu pour l’é­mis­sion C’est pas sorcier !

Samedi après-midi, la séance s’a­dresse à tous les publics et anti­ci­pera sur les célé­bra­tions du 70e anni­ver­saire de l’as­cen­sion de l’Everest. Le Festival rece­vra éga­le­ment une grande dame du sport fran­çais : Marie Dorin Habert, cham­pionne olym­pique de biath­lon par équipes en 2018.

Martin de Kerimel

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le Palais des Sports de Grenoble accueille l'édition 2021 des Rencontres Ciné Montagne du 2 au 6 novembre
Le Palais des Sports de Grenoble accueille l’é­di­tion 2021 des Rencontres Ciné Montagne du 2 au 6 novembre

FIL INFO — Après une édition 2020 en ligne, les Rencontres Ciné Montagne font leur retour au Palais des Sports de Grenoble. Au programme, de Lire plus

L'escalade au coeur du festival Ciné montagne. © Lafouche
Rencontres ciné mon­tagne : main­te­nue en par­tie sur écrans, l’é­di­tion 2020 s’a­dapte au confinement

  FOCUS - La Ville de Grenoble maintient les 22e Rencontres ciné montagne du 3 au 7 novembre 2020 mais s'adapte à l'évolution de la Lire plus

De gauche à droite : Mélina Herenger, Vice-présidente de Grenoble-Alpes Métropole chargée du tourisme, de l’attractivité, de l’innovation, de l’université et de la qualité de vie, Patrick Child, directeur général adjoint de la division Environnement de la Commission européenne, Maud Tavel adjointe au mare de Grenoble et Éric Piolle, maire de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net,
Grenoble capi­tale verte 2022 : Éric Piolle se dit « fier » du tra­vail accom­pli mais recon­naît « être encore loin du compte »

REPORTAGE VIDÉO - Dès le mois de janvier 2023, Grenoble passera la main à Tallinn, capitale de l'Estonie, désignée Capitale verte européenne 2023. Après dix Lire plus

Restaurateurs, hôteliers et commerçants invités à relever les "défis" de Grenoble Capitale verte européenne
Restaurateurs, hôte­liers et com­mer­çants invi­tés à rele­ver les « défis » de Grenoble Capitale verte euro­péenne : pre­mier bilan

EN BREF - Grenoble Capitale verte européenne visait notamment à encourager les professionnels du tourisme, de la restauration et du commerce à répondre aux enjeux Lire plus

Dans le cadre de sa semaine "Grenoble Capitale verte européenne", le GF38 incite ses supporters à venir au stade en vélo, tram, trottinette ou covoiturage, pour la venue de Toulouse, ce lundi 28 février 2022. © GF38
Grenoble Capitale verte de l’Europe 2022 : le sport gre­no­blois s’en­gage dans la tran­si­tion écologique

DÉCRYPTAGE - Directement concerné par le changement climatique et la transition écologique, le mouvement sportif grenoblois est appelé à se mobiliser dans le cadre de Lire plus

Flash Info

|

06/12

8h01

|

|

05/12

15h08

|

|

03/12

12h09

|

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 49 : « Le RER métro­po­li­tain grenoblois »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Agenda

Je partage !