Dépistage précoce du cancer du poumon: Grenoble participe à l'étude-pilote Cascade, menée par l'APHP

Dépistage pré­coce du can­cer du pou­mon : Grenoble par­ti­cipe à l’é­tude-pilote Cascade, menée par l’APHP

Dépistage pré­coce du can­cer du pou­mon : Grenoble par­ti­cipe à l’é­tude-pilote Cascade, menée par l’APHP

FLASH INFO – Grenoble par­ti­cipe à une nou­velle étude pilote sur le dépis­tage du can­cer du pou­mon. Baptisée « Cascade », le pro­jet cherche à « opti­mi­ser la lec­ture des scan­ners en confron­tant la lec­ture d’un radio­logue, formé au dépis­tage du can­cer du pou­mon, à une double lec­ture par experts ». Mené par l’APHP, l’é­tude va concer­ner 2400 femmes, sur Grenoble mais aussi Rennes, Béthune, et en région parisienne.

L’étude Cascade s’ins­crit dans un ensemble d’i­ni­tia­tives médi­cales en direc­tion d’un meilleur dépis­tage du can­cer du pou­mon. Depuis l’é­tude DEP KP80, lan­cée dans la Somme en 2016, au pro­jet Prevalung-Étoile, actuel­le­ment mené sur Marseille. Sans oublier le pro­gramme Interception, dans le Val-de-Marne. Autant d’é­tudes qui ciblent tout par­ti­cu­liè­re­ment les fumeurs ou anciens fumeurs.

Les études sur le dépistage précoce du cancer du poumon s'adresse en particulier aux fumeurs et anciens fumeurs. À Grenoble et d'autres villes, l'étude Cascade s'intéresse plus particulières aux femmes. DR

Les études sur le dépis­tage pré­coce du can­cer du pou­mon s’a­dresse en par­ti­cu­lier aux fumeurs et anciens fumeurs. À Grenoble et d’autres villes, l’é­tude Cascade s’in­té­resse plus par­ti­cu­lières aux femmes. DR

La ques­tion du dépis­tage du can­cer du pou­mon appa­raît en effet comme pri­mor­diale. « Aujourd’hui, 75 % des can­cers du pou­mon sont diag­nos­ti­qués à un stade avancé du fait de symp­tômes peu spé­ci­fiques », alerte ainsi Sébastien Couraud, chef du ser­vice de pneu­mo­lo­gie des Hospices civils de Lyon. Et membre du col­lec­tif Ensemble nous pou­mons, consti­tué en lien avec le labo­ra­toire Astrazeneca.

Situation dra­ma­tique, alors qu’une prise en charge pré­coce de la mala­die per­met­trait une réduc­tion de sa mor­ta­lité de l’ordre de 24 % pour les hommes, et 48 % pour les femmes. « À terme, notre ambi­tion est d’éliminer le can­cer du pou­mon comme cause de décès et ainsi per­mettre à davan­tage de patients de vivre l’après can­cer », reven­dique le pra­ti­cien. Ceci alors que ce can­cer est celui qui tue le plus en France.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

De nombreux événements autour de l'opération Octobre rose en Isère, dédiée au dépistage du cancer du sein
De nom­breux évé­ne­ments autour de l’o­pé­ra­tion Octobre rose en Isère, dédiée au dépis­tage du can­cer du sein

FOCUS - L'opération Octobre rose est de retour en Isère comme sur l'ensemble du territoire national. À cette occasion, de nombreux événements sont organisés sur Lire plus

© Tardieux / Hakimi
Des cher­cheurs gre­no­blois ont décou­vert qu’une molé­cule anti-can­cer serait effi­cace contre la toxo­plas­mose et le paludisme

FOCUS - Une équipe de chercheurs de l’IAB Grenoble a découvert qu'un anticancéreux expérimental, l'altiratinib, serait efficace contre la prolifération de parasites, comme ceux responsables Lire plus

Deux ans après la fin de sa chimiothérapie, Williams Randy se lance dans un Half-Ironman. le menuisier grenoblois de 28 ans veut le faire pour promouvoir l'activité physique adapté. Une thérapie qui l'a aidé à surmonter son cancer et qu'il veut aujourd'hui participer à financer grâce à une cagnotte en ligne.
Un Grenoblois sur­vi­vant du can­cer a bou­clé un Half-Ironman pour pro­mou­voir l’ac­ti­vité phy­sique adaptée

FOCUS - Deux ans après la fin de sa chimiothérapie, Williams Randy s'est lancé dans un Half-Ironman qu'il vient de boucler. Si le défi sportif Lire plus

Institut Daniel Hollard à Grenoble. © Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble
Un don de 5700 euros d’Espoir Isère contre le can­cer pour l’ins­ti­tut de can­cé­ro­lo­gie du GHM

FLASH INFO - L'association Espoir Isère contre le cancer a remis, ce lundi 25 avril 2022, un don de 5700 euros à l'Institut de cancérologie Lire plus

Lutte contre le can­cer : le can­cé­ro­pôle Clara conclut un par­te­na­riat avec Medicalps

FIL INFO - Le cancéropole régional Clara annonce avoir signé un premier partenariat avec le cluster Medicalps en juillet dernier et renouvelle ses conventions de Lire plus

Impulsée en 2014, la Chaire d'excellence translationnelle portée par le Canceropôle Auvergne Rhône-Alpes se tourne vers des projets d'avenir.
Cancer : la Chaire du can­cé­ro­pôle rhô­nal­pin Clara se tourne vers de grands pro­jets d’avenir

FOCUS - Trois ans après son lancement, voici venue l'heure du premier bilan pour la Chaire d'excellence en recherche translationnelle de Grenoble, portée par le Lire plus

Flash Info

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

|

23/11

10h07

|

|

22/11

19h39

|

|

22/11

19h30

|

|

22/11

15h46

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Culture| Art contem­po­rain : le Magasin rouvre (enfin) ses portes au public à Grenoble

Agenda

Je partage !