© Manuel Pavard - Place Gre'net

École Malherbe à Grenoble : statu quo pour les familles mises à l’a­bri, l’oc­cu­pa­tion conti­nue mal­gré le début des vacances

École Malherbe à Grenoble : statu quo pour les familles mises à l’a­bri, l’oc­cu­pa­tion conti­nue mal­gré le début des vacances

FOCUS - Depuis le 10 octobre 2022, trois familles sans domicile fixe, soutenues par des parents d'élèves en lien avec le Réseau éducation sans frontières (RESF), dorment chaque soir à l'école Malherbe, à Grenoble, où leurs enfants sont scolarisés. Mais à la veille des vacances de la Toussaint, ce vendredi 21 octobre, c'est toujours le statu quo, selon le collectif, qui déplore l'inaction des pouvoirs publics. L'occupation va donc se poursuivre jusqu'à ce qu'une solution d'hébergement soit proposée aux familles.

Depuis une dizaine de jours maintenant, elles s'installent dès la fin du périscolaire, à 18 heures, dans une salle convertie en dortoir de fortune, pour y passer la nuit. Puis, elles quittent les lieux, rangés, à 7 h 30, avant l'arrivée des élèves. Et rebelote le lendemain soir. Ces trois familles auparavant à la rue dorment tous les soirs, depuis le 10 octobre 2022, à l'école Malherbe, à Grenoble, où leurs enfants sont scolarisés. Chaque nuit, un ou des parents différents restent pour leur tenir compagnie.

École Malherbe à Grenoble : l'occupation continue pour les familles. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Un collectif de parents d'élèves, en lien avec RESF, occupe l'école Malherbe depuis le 10 octobre 2022 pour mettre à l'abri trois familles vivant à la rue. © Manuel Pavard - Place Gre'net

L'initiative est venue d'un collectif de parents d'élèves, en lien avec le Réseau éducation sans frontières (RESF), qui a décidé d'occuper l'école afin d'interpeller les autorités à leur sujet. L'objectif premier reste, bien sûr, de "mettre à l'abri les familles pour qu'elles puissent dormir au chaud et en sécurité", explique Mathilde Lagabrielle, membre de RESF 38. Mais le but, in fine, est de leur "trouver une solution d'hébergement".

Des familles qui dormaient dehors, avec des enfants scolarisés à l'école Malherbe

Leur situation devenait en effet très compliquée. Deux des familles, d'origine albanaise, vivaient ainsi sous la tente, dans le camp du parc de l'Alliance. L'une depuis l'été 2022, l'autre depuis la rentrée de septembre, après avoir été déboutée de sa demande d'asile. Avec, malgré leurs appels réguliers au 115, aucune perspective de relogement à court terme.

© Manuel Pavard - Place Gre'net

Un goûter solidaire, organisé vendredi 14 octobre devant l'école Malherbe, a réuni de nombreux parents d'élève et permis de récolter de l'argent pour le quotidien. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Un parcours qu'a également connu Catya. Cette jeune mère angolaise est arrivée à Grenoble il y a trois mois, avec ses deux fils, tous deux scolarisés à l'école Malherbe. "On dormait dans un parc, à La Bruyère", raconte-t-elle. "Mais la situation était vraiment difficile car l'un de mes fils était allergique à quelque chose dehors." Aujourd'hui, elle attend qu'on lui procure "un endroit pour vivre avec [ses] enfants et ensuite, trouver un travail et être indépendante."

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 48 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

© Manuel Pavard - Place Gre'net
Grenoble : des parents d’é­lèves occupent l’é­cole Malherbe pour mettre à l’a­bri des enfants et familles à la rue

FOCUS - Un collectif de parents d'élèves, en lien avec le Réseau éducation sans frontières (RESF), et soutenu par plusieurs associations et syndicats, a commencé Lire plus

L'élu Nicolas Beron Perez soutient le Dal malgré la plainte déposée contre l'occupation de Jean-Macé
L’élu Nicolas Beron Perez sou­tient le Dal mal­gré la plainte dépo­sée contre l’oc­cu­pa­tion de Jean-Macé

FLASH INFO - "Envers et contre tout: un toit c'est un droit!" De qui cette déclaration militante? Du vice-président de la Métro à l'Habitat et Lire plus

De la Salle rouge à l'ancienne école Jean-Macé: la mobilisation du Dal 38 et des familles sans logement se poursuit
Après la Salle rouge, l’ex-école Jean-Macé occu­pée par des familles sou­te­nues par le Dal 38 : la Ville de Grenoble porte plainte

FOCUS - Nouvelle occupation à Grenoble: après celle de l'esplanade de la Caserne de Bonne, les 80 familles hébergées durant deux mois à la Salle Lire plus

Conférence de presse Réseau d'Education Sans Frontières, école Jean Racine, 5 juillet 2021 (c) Emma Venancie-Place Gre'net
Mobilisation de RESF 38, de syn­di­cats et col­lec­tifs pour l’ac­cès au loge­ment de parents d’é­lèves migrants

FOCUS - Une trentaine de personnes se sont réunies, ce mardi 5 juillet 2021, devant l'école Jean-Racine, dans le quartier Teisseire de Grenoble. Membres de Lire plus

Des militants de RESF dialoguant avec Marie Borne, présidente de la Relève lors de la manifestation du 16 mars, à Échirolles. © RESF
RESF38 mobi­lisé contre l’expulsion de 35 familles de migrants

FOCUS - Le Réseau éducation sans frontière de l’Isère se mobilise contre l’expulsion, d’ici à la fin du mois de mars, de 35 familles de migrants Lire plus

Les familles albanaises et macédoniennes expulsées du camp de l'Alliance s'apprêtaient à passer la nuit sur le parvis de la mairie de Grenoble, le 2 décembre 2021. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Expulsion des occu­pants du camp de l’Alliance : le Dal et RESF contestent la ver­sion de la préfecture

FOCUS - Une semaine après l'évacuation du camp de l'Alliance et de la bibliothèque occupée par une quarantaine d'Albanais et de Macédoniens, Droit au logement Lire plus

Flash Info

|

01/12

19h33

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !