Nouvelle édition des Semaines d'information sur la santé mentale en Isère, du lundi 10 au dimanche 23 octobre

Nouvelle édi­tion des Semaines d’in­for­ma­tion sur la santé men­tale en Isère, du lundi 10 au dimanche 23 octobre 2022

Nouvelle édi­tion des Semaines d’in­for­ma­tion sur la santé men­tale en Isère, du lundi 10 au dimanche 23 octobre 2022

FLASH INFO – L’Isère, comme l’en­semble du ter­ri­toire natio­nal, accueille la 33e édi­tion des Semaines d’in­for­ma­tion sur la santé men­tale, du lundi 10 octobre au dimanche 23 octobre 2022. Avec de nom­breux ren­dez-vous sur la région gre­no­bloise, mais aussi sur le pays voi­ron­nais et sur le ter­ri­toire de Saint-Marcellin.

Les objec­tifs des Sism sont mul­tiples, rap­pelle le pro­gramme isé­rois. En pre­mier lieu, « sen­si­bi­li­ser le public aux ques­tions de santé men­tale ». Mais éga­le­ment « infor­mer sur les dif­fé­rentes approches de la santé men­tale », « ras­sem­bler acteurs et spec­ta­teurs des mani­fes­ta­tions, pro­fes­sion­nels et usa­gers de la santé men­tale », « aider au déve­lop­pe­ment des réseaux de soli­da­rité » et « faire connaître les lieux, les moyens et les per­sonnes pou­vant appor­ter un sou­tien ou une infor­ma­tion de proxi­mité ».

Les évé­ne­ments pro­po­sés mettent réso­lu­ment la variété à l’hon­neur. Dès le lundi 10 octobre 2022 à 18 heures, c’est un ciné-débat qui est orga­nisé au Club de Grenoble, autour du film Qu’est-ce qu’on va faire de Jacques ? (Marie Garel-Weiss, 2022). D’autres ciné-débats sont à l’af­fiche, à Fontaine (La Forêt de mon père, espace Nelson-Mandela, ven­dredi 21 octobre 2022) ou à Massieu (À la folie, salle des fêtes, mardi 11 octobre 2022).

En février 2022, la Ville de Grenoble lançait sa communication: "Grenoble, comment ça va en ce moment?", dédiée à la santé mentale. © Ville de Grenoble

En février 2022, la Ville de Grenoble lan­çait sa com­mu­ni­ca­tion : « Grenoble, com­ment ça va en ce moment ? » dédiée à la santé men­tale. © Ville de Grenoble

La culture est encore à l’hon­neur à l’oc­ca­sion de lec­tures de poé­sie en musique (média­thèque de Voiron, mer­credi 12 octobre 2022) et de l’ex­po­si­tion « Un endroit où je me sens bien » (hall de la mai­rie d’Échirolles et CCAS du Pont-de-Claix, du 10 au 21 octobre 2022). Ou des balades artis­tiques et cultu­relles à Fontaine, pour « abor­der les ques­tions de santé men­tale et l’histoire de la folie » (les 11, 17 et 19 octobre 2022).

Des confé­rences sont éga­le­ment à l’ordre du jour. Sur « le lien entre bien-être et accès à l’hy­giène » (Le Lîeu, Grenoble, 20 octobre 2022) ou sur la pol­lu­tion lumi­neuse (parc Karl-Marx, Fontaine, le 12 octobre 2022). Sans oublier un forum « iso­le­ment et envi­ron­ne­ment social des per­sonnes exi­lées » le lundi 17 octobre 2022 au matin à l’hô­tel de ville de Grenoble, temps de ren­contre pri­vi­lé­gié entre sala­riés et béné­voles de l’ac­com­pa­gne­ment et pro­fes­sion­nels de la santé.

Le pro­gramme com­plet est à retrou­ver en ligne ainsi que sur le site du Centre hos­pi­ta­lier Alpes-Isère. Attention : la carte inter­ac­tive pré­sente sur le site offi­ciel des Semaines d’in­for­ma­tion sur la santé men­tale n’est pour sa part pas complète.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Campagne de communication de la Ville de Grenoble
“Grenoble, com­ment ça va en ce moment ?” : la Ville lance un plan d’action pour la santé mentale

EN BREF - Isolement, sédentarité, anxiété, excès de violences, multiplication des addictions et du temps passé devant les écrans… Les mesures de confinement ont contribué Lire plus

La CGT du Centre hospitalier de Saint-Égrève adresse un courrier “catastrophe” au ministre de la Santé
La CGT du Centre hos­pi­ta­lier de Saint-Égrève adresse un cour­rier d’a­lerte au ministre de la Santé

FOCUS - La CGT Centre hospitalier Alpes-Isère (Chai) de Saint-Égrève a écrit au ministre de la Santé François Braun pour dénoncer le manque de moyens Lire plus

Banderole du Collectif santé voironnais. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Une cen­taine de per­sonnes réunies à l’ap­pel de la CGT Santé Isère, qui dénonce le « mépris ignoble » des pou­voirs publics

FOCUS - Une centaine de personnes se sont rassemblées devant la préfecture de l'Isère à Grenoble, ce jeudi 22 septembre 2022, à l'appel de la Lire plus

Anne Enot, pédopsychiatre au CHAI de Saint-Égrève. © Joël Kermabon - Place Gre'net
La visite d’Emmanuel Macron au pôle autisme de l’hô­pi­tal de Saint-Égrève mar­quée par la contestation

  REPORTAGE VIDÉO - La contestation a marqué la visite d'Emmanuel Macron au pôle autisme du Centre hospitalier Alpes-Isère de Saint-Égrève, ce vendredi 2 avril Lire plus

Le Centre ambu­la­toire de santé men­tale de Saint-Martin-d’Hères veut pla­cer le patient « au cœur de sa prise en charge »

FIL INFO - Le Centre ambulatoire de santé mentale de Saint-Martin-d'Hères a ouvert ses portes au mois de novembre 2018. En regroupant sur un même Lire plus

Le dentiste Alexandre Sage, fondateur de Solident, soigne gratuitement les personnes précaires et sans couverture maladie, dans les locaux de l'association, rue de Belgrade. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Solident va ouvrir un centre de santé den­taire pour les plus pré­caires au sein du CHU Grenoble Alpes

DÉCRYPTAGE - L'Isère fait partie des départements les plus touchés par la pénurie de dentistes. Une situation qui complique la prise en charge des urgences Lire plus

Flash Info

|

01/12

19h33

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !